Jules Brasseur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brasseur.
Jules Brasseur
Description de cette image, également commentée ci-après

Jules Brasseur (cliché Nadar)

Nom de naissance Jules Dumont
Naissance 1829
Paris, Drapeau de la France France
Décès
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale Comédien, chanteur
Activités annexes Directeur de théâtre
Années d'activité 1847-1890
Descendants Albert Brasseur

Répertoire

Jules Brasseur, de son vrai nom Jules Dumont, est un comédien et chanteur français, né en 1829 à Paris et mort dans cette même ville le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père était marchand de bois et le destinait au commerce. On lui trouva donc une place de commis gantier dans un magasin de la Chaussée d'Antin.

Mais en 1847, il se tourna vers le théâtre. Il fit ses débuts au théâtre de Belleville, puis passa aux Délassements-Comiques et aux Folies-Dramatiques. En août 1852, il débuta au Palais-Royal en créant le rôle de Machavoine dans Le Misanthrope et l'Auvergnat de Labiche, où il obtint un énorme succès.

Il resta au Palais-Royal jusqu'en 1877, où il créa de nombreux rôles dont celui du Brésilien dans La Vie parisienne d'Offenbach en 1866. Il excellait dans les types grotesques, et avait l'habitude de grossir ses effets à outrance, au risque d'en devenir aphone. C'était aussi un expert en métamorphoses (les Goncourt écrivaient à son propos : « C'est toute une troupe que Brasseur. Il est cinq, six acteurs, que sais-je ? Toutes les voix, tous les gestes, toutes les physionomies, il les prend, non il les a »). Il avait par ailleurs la réputation de s'emporter facilement.

L'été, il parcourait la province avec une troupe à lui, et il était très recherché dans les salons, où il poussait aussi la chansonnette.

En 1878, il quitta le Palais-Royal pour fonder le théâtre des Nouveautés, dont il garda la direction jusqu'à son décès, survenu brutalement en 1890.

Son fils Albert Brasseur est aussi devenu acteur et a longtemps joué à ses côtés.

Le pseudonyme fut repris par la femme d'Albert, la comédienne Germaine Brasseur et ses descendants : Pierre Brasseur (né de sa liaison avec le comédien Georges Espinasse de la troupe de Sarah Bernhardt), ainsi qu'à ses descendants Claude Brasseur et Alexandre Brasseur.

Article détaillé : Famille Brasseur.

Carrière[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]