Județ de Mehedinți

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Județ de Mehedinți
Blason de Județ de Mehedinți
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Roumanie Roumanie
Région Olténie
Chef-lieu Drobeta-Turnu Severin
Code ISO RO-MH
Indicatif (+40) x252
Démographie
Population 254 570 hab. (2011[1])
Densité 52 hab./km2
Géographie
Superficie 493 300 ha = 4 933 km2
Localisation
Localisation du județ au sein de la Roumanie
Localisation du județ au sein de la Roumanie
Liens
Conseil du județ http://www.cjmehedinti.ro/
Préfecture http://www.prefecturamehedinti.ro/

Mehedinți est un județ de Roumanie, dans le sud-ouest du pays, à la frontière avec la Bulgarie et la Serbie, dans la province historique d'Olténie, dans la région de développement du sud-ouest. Son chef-lieu est Drobeta-Turnu Severin.

En 2009, le président du județ est Adrian Ioan Duicu (PSD) et son préfet Nicolae Drăghiea.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les communes appartenant au Banat (en rouge), celles appartenant à l'Olténie (en bleu)

La plus grande partie du județ appartient à la province d'Olténie, cependant la partie sud-est du județ appartient au Banat roumain.

Les limites du județ sont les suivantes :

Le nord et l'ouest du județ sont occupés par les Monts Mehedinți (Munții Mehedinți) qui culminent à 1 466 m d'altitude et les Monts Almăj (Munții Almăjului) qui culminent à 1 224 m d'altitude avec la vallée de la Cerna qui permet le passage aisément entre Olténie et Banat. En allant vers l'est et le sud, le relief s'adoucit par le plateau Bălăciței (Podișul Bălăciței) jusqu'à la plaine roumaine à l'est et à la plaine de l'Olt (Câmpia Oltenie) au sud.

Le Danube sert de limite sur toute la partie sud du județ, le long de la frontière avec la Serbie et la Bulgarie. Les rivières les plus importantes du județ sont les affluents directs du Danube comme la Cerna ou la Drimea ainsi que la Motru, qui est un affluent du Jiu.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Deux origines du mot « Mehedinți » sont possibles : l'une latine qui ferait dériver le nom d'une ancienne colonie romaine située dans le județ voisin de Caraș-Severin connue sous le nom de (la) « Medium » (milieu), l'autre hongroise qui le ferait dériver du mot (hu) « méhészkedés » (apiculture). Cette deuxième origine serait corroborée par des abeilles dans l'écusson du județ.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les armoiries du județ jusqu'en 1952.

Le județ de Mehedinți figure dès le XVe siècle sur les anciennes cartes de la Valachie (une des deux Principautés danubiennes). Il fut une subdivision administrative de la Valachie de 1330 à 1859, de la Principauté de Roumanie de 1859 à 1881, du Royaume de Roumanie de 1881 à 1948, puis de la République « populaire » roumaine de 1949 à 1952. Lors de la réorganisation administrative de 1950, la ville d'Orșova et la partie sud de l'arrondissement rural d'Orșova sont enlevés au județ de Severin et rejoignent le județ de Mehedinți qui prend ses dimensions actuelles. Entre 1952 et 1975 le județ cessa d'exister, le régime communiste ayant remplacé les județe par des régions plus grandes. En 1975, le județ est rétabli dans ses limites actuelles par la République socialiste de Roumanie (1968 à 1989), et c'est, depuis 1990, une subdivision territoriale de la Roumanie.

Comme toute la Roumanie, le territoire du județ du Mehedinți a subi les régimes dictatoriaux carliste, fasciste et communiste de février 1938 à décembre 1989, mais connaît à nouveau la démocratie depuis 1990. Initialement il était gouverné par un jude (à la fois préfet et juge suprême)[2] nommé par les hospodars de Valachie, puis par un prefect choisi par le premier ministre et nommé par le roi jusqu'en 1947, puis par le secrétaire général județean (départemental) de la section locale du Parti communiste roumain, choisi par le Comité central, et enfin, depuis 1990, à nouveau par un prefect assisté d'un président du conseil județean (départemental) élu par les conseillers, eux-mêmes élus par les électeurs.

En 1930, le județ de Mehedinți avait une superficie de 5 320 km² et une population de 303 878 habitants (densité : 57,1). Il compte alors trois villes : Turnu-Severin, Strehaia et Baia de Aramă ainsi que les quatre arrondissements ruraux de Câmpu, Ocolu, Motru et Cloșani. Sa population est composée de 98,7 % de Roumains, de 1,2 % de Roms et de 0,3 % d'Allemands. 99 % sont orthodoxes, 0,5 % catholiques romains et 0,2 % juifs.

Parmi les 30 550 habitants de la population urbaine, 91,3 % sont Roumains, 2,5 % Allemands; 1,3 Tsiganes, 1,3 % Juifs et 1,2 % Serbes.

En 1938, l'arrondissement de Câmpu est supprimé et les arrondissements de Bâcleș, Broșteni, Cujmiru, Devesel et Vânju Mare sont créés.

Politique[modifier | modifier le code]

Armoiries actuelles du județ.

Le conseil du județ de Mehedinți compte 30 sièges. À la suite des élections locales de juin 2012, Adrian Ioan Duicu (USL) a été élu président du Conseil du județ.

Élections régionales de juin 2012[3],[4]
Partis Nombre de conseillers
Union sociale-libérale 15
PDL-UNPR-PNȚCD-PER 13
Parti populaire - Dan Diaconescu 2

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la répartition religieuse de la population était la suivante :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2002, 141 956 habitants (46,3 %) vivaient dans les villes et 164 776 (53,7 %) dans les communes rurales.

La structure ethnographique est la suivante[5] :

Évolution démographique
1900 1930 1948 1956 1966 1977 1992 2002 2007
249 700 282 400 304 788 304 091 310 021 322 371 332 673 306 732[6] 298 741[7]

Liste des villes et communes[modifier | modifier le code]

Le județ de Meredinți compte 2 municipalités, 3 villes et 61 communes.

Municipalités[modifier | modifier le code]

(population en 2007)

Villes[modifier | modifier le code]

(population en 2007)

Communes[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

L'agriculture occupe une part importante de l'activité du județ, notamment les céréales, légumes, fruits et la vigne.

Le nord du județ compte des mines de charbon et de cuivre.

L'industrie est représentée par la construction navale et ferroviaire, la fabrication de meubles, l'industrie de la cellulose, la confection textile et les industries alimentaires.

La production d'énergie, tant hydro-électrique (avec le barrage sur le Danube) que thermique, est importante.

Transports[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

Le județ compte 1 856 km de routes provinciales et 354 km de routes nationales. La Route européenne 70 traverse le județ d'ouest en est.

À l'ouest de la préfecture Drobeta-Turnu Severin se trouve un passage frontalier avec la Bulgarie et la ville de Kladovo.

Voies ferrées[modifier | modifier le code]

La voie ferrée Timișoara-Bucarest traverse le județ d'ouest en est et dessert les villes d'Orșova, de Drobeta-Turnu Severin et Strehaia avant de rejoindre Craiova, dans le județ de Dolj.

Aéroports[modifier | modifier le code]

L'aéroport le plus proche est l'aéroport international Trajan Vuia de Timișoara.

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • les Monts Mehedinți.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :