Județ de Giurgiu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Județ de Giurgiu
Blason de Județ de Giurgiu
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Roumanie Roumanie
Région Munténie
Chef-lieu Giurgiu
Président du
conseil de județ
Marian Mina (PSD)
Code ISO RO-GR
Indicatif (+40) x46
Démographie
Population 281 422 hab. (2011[1])
Densité 80 hab./km2
Géographie
Superficie 352 600 ha = 3 526 km2
Localisation
Localisation du județ au sein de la Roumanie
Localisation du județ au sein de la Roumanie
Liens
Conseil du județ http://www.cjgiurgiu.ro/
Préfecture http://www.prefecturagiurgiu.ro/

Giurgiu est un județ de Roumanie en Munténie, au sud du pays, près de la frontière bulgare. Son chef-lieu est Giurgiu.

Liste des municipalités, villes et communes[modifier | modifier le code]

Municipalité[modifier | modifier le code]

(population en 2011)[2]

Villes[modifier | modifier le code]

(population en 2011)[2]

Communes[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Le județ de Giurgiu est attesté au XIe siècle sur les anciennes cartes de la Valachie (une des deux Principautés danubiennes) mais sous le nom de « Vlașca ». Son nom actuel vient de la ville portuaire homonyme, mais qui n'en est pas resté le chef-lieu car au XVIe siècle, l'Empire ottoman s'en est emparé et l'a gardée jusqu'en 1829. Pendant ce temps, le chef-lieu a été la ville de Drăgănești-Vlașca.

Le județ de Vlașca était une subdivision administrative de la Valachie de 1330 à 1859, de la Principauté de Roumanie de 1859 à 1881, du Royaume de Roumanie de 1881 à 1948, puis, dans ses limites actuelles (très proches des précédentes) et sous le nom de Giurgiu, de la République socialiste de Roumanie de 1968 à 1989, puis de la Roumanie depuis 1990. Le județ de Vlașca cessa d'exister en 1952, le régime communiste ayant remplacé les județe par des régions plus grandes. Les limites du nouveau județ de Giurgiu depuis 1975 sont légèrement différentes de celles qu'avait avant 1952 celui de Vlașca.

Comme toute la Roumanie, le territoire du județ a subi les régimes dictatoriaux carliste, fasciste et communiste de février 1938 à décembre 1989, mais connaît à nouveau la démocratie depuis 1990. Initialement il était gouverné par un jude (à la fois préfet et juge suprême)[3] nommé par les hospodars de Valachie, puis par un prefect choisi par le premier ministre et nommé par le roi jusqu'en 1947, puis par le secrétaire général județean (départemental) de la section locale du Parti communiste roumain, choisi par le Comité central, et enfin, depuis 1990, à nouveau par un prefect assisté d'un président du conseil județean (départemental) élu par les conseillers, eux-mêmes élus par les électeurs.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le județ de Giurgiu fait partie du Burnas, partie centrale de la plaine valaque qui longe la rive nord du bas-Danube, limite méridionale du județ. Le județ est bordé à l'ouest par celui de Teleorman, au nord par ceux de la Dâmbovița et d'Ilfov, à l'est par celui de Călărași.

Politique[modifier | modifier le code]

Composition du conseil de județ[4]
Parti Sièges
Parti social-démocrate (PSD) 20
Parti national libéral (PNL) 8
Alliance des libéraux et démocrates (ALDE) 3

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1930 1948 1956 1966 1977 1992 2002 2011
269 577[5] 313 793[1] 325 045[1] 320 120[1] 327 494[1] 313 352[1] 297 859[1] 281 422[1]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a, b, c, d, e, f, g et h (ro) « Populaţia la recensămintele din anii 1948, 1956, 1966, 1977, 1992, 2002 şi 2011 – categorii de localităţi şi judeţe », sur recensamantromania.ro (consulté le 20 mai 2015).
  2. a et b (ro) « Populaţia stabilă pe sexe şi grupe de vârstă – judeţe, municipii, oraşe, comune », sur recensamantromania.ro (consulté le 24 mai 2015).
  3. Jude : « juge », « bourgmestre » vient du latin médiéval « judex », lui-même issu du latin judicium.
  4. (ro) « Rezultate finale 5 iunie 2016 », sur www.2016bec.ro (consulté le 13 juin 2016).
  5. (ro) « Populația după etnie la recesamântile », sur insse.ro (consulté le 20 mai 2015).