Județ d'Argeș

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arges.
Județ d'Argeș
(ro) Județul Argeș
Blason de Județ d'Argeș(ro) Județul Argeș
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Roumanie Roumanie
Région Munténie
Chef-lieu Pitești
Président du
conseil de județ
Dan Manu (PNL)
Code ISO RO-AG
Indicatif (+40) x48
Démographie
Population 644 236 hab. (2007)
Densité 94 hab./km2
Géographie
Superficie 686 200 ha = 6 862 km2
Localisation
Localisation du județ au sein de la Roumanie
Localisation du județ au sein de la Roumanie
Liens
Conseil du județ http://www.cjarges.ro/
Préfecture http://www.prefecturaarges.ro/

Le județ d'Argeș (en roumain : județul Argeș) est un județ (département) de Roumanie dans la région de Munténie, dont le chef-lieu est Pitești.

Le județ s'étend entre les Carpates et la plaine du Danube, le long des bassins de l'Argeș et du Râul Târgului.

Démographie[modifier | modifier le code]

Le județ d'Arges est linguistiquement très homogène et ne compte que très peu de minorités nationales, essentiellement des Roms.

En 2002, la composition ethnographique s'établissait comme suit[1] :

Les autres communautés (Allemands, Hongrois, Turcs...) sont très réduites.

Le județ a une population très majoritairement orthodoxe (98,1 %).

Liste des municipalités, villes et communes[modifier | modifier le code]

Le județ d'Argeș est composé de 3 municipalités, de 4 villes et de 95 communes.

Municipalités[modifier | modifier le code]

(population en 2007)

Villes[modifier | modifier le code]

(population en 2007)

Communes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le județ d'Argeș figure dès le XVe siècle sur les anciennes cartes de la Valachie (une des deux Principautés danubiennes), mais avec une surface plus petite qu'aujourd'hui, car il comprend actuellement aussi son ancien voisin, le județ de Muscel. Le județ d'Argeș fut une subdivision administrative de la Valachie de 1330 à 1859, de la Principauté de Roumanie de 1859 à 1881, du Royaume de Roumanie de 1881 à 1948, puis de la République « populaire » roumaine de 1949 à 1952. Entre 1952 et 1975 le județ cessa d'exister, le régime communiste ayant remplacé les județe par des régions plus grandes. En 1975, le județ est rétabli dans ses limites actuelles (très proches des précédentes) par la République socialiste de Roumanie (1968 à 1989), et c'est, depuis 1990, une subdivision territoriale de la Roumanie. Comme toute la Roumanie, le territoire du județ a subi les régimes dictatoriaux carliste, fasciste et communiste de février 1938 à décembre 1989, mais connaît à nouveau la démocratie depuis 1990. Initialement il était gouverné par un jude (à la fois préfet et juge suprême)[2] nommé par les hospodars de Valachie, puis par un prefect choisi par le premier ministre et nommé par le roi jusqu'en 1947, puis par le secrétaire général județean (départemental) de la section locale du Parti communiste roumain, choisi par le Comité central, et enfin, depuis 1990, à nouveau par un prefect assisté d'un président du conseil județean (départemental) élu par les conseillers, eux-mêmes élus par les électeurs.

Géographie[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

Composition du conseil de județ[3]
Parti Sièges
Parti social-démocrate (PSD) 20
Parti national libéral (PNL) 8
Alliance des libéraux et démocrates (ALDE) 3
Parti Mouvement populaire (PMP) 2
Parti pour Argeș et Muscel (PPAM) 2

Tourisme[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. La population de județ en 2002
  2. Jude : « juge », « bourgmestre » vient du latin médiéval « judex », lui-même issu du latin judicium.
  3. (ro) « Rezultate finale 5 iunie 2016 », sur www.2016bec.ro (consulté le 13 juin 2016).