Joseph Blanc (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Joseph Blanc.
image illustrant un peintre image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un peintre français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Joseph Blanc
Joseph-Paul Blanc photo.jpg

Joseph Blanc

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation
Distinction
Le baptême de Clovis, Panthéon de Paris.

Joseph Blanc[1], né à Paris le , mort dans la même ville le , est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joseph Blanc est l'élève d'Émile Bin et d'Alexandre Cabanel à l'École des beaux-arts de Paris. Il obtint le prix de Rome en peinture de 1867 pour Le Meurtre de Laïus par Œdipe. Il accueille des élèves dans son atelier à Montmartre. Joseph Blanc est nommé professeur à l'École des beaux-arts de Paris en 1889.

Il peint des sujets religieux, mythologiques, historiques, et réalise des portraits d'hommes politiques tels que Clemenceau, Gambetta ou Paul Bert.

Il participe à la décoration de différents édifices, en particulier pour le Panthéon de Paris où l'on peut voir Le Vœu de Clovis à la bataille de Tolbiac, Le Baptême de Clovis et Le Triomphe de Clovis. Il participe aussi à la décoration de l'Opéra-Comique et l'Hôtel de ville de Paris.

Joseph Blanc est le dessinateur des timbres au type Blanc[2]. Ce poinçon est conservé au musée de la Poste à Paris.

Élèves[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Né Paul-Joseph Blanc.
  2. Le poinçon original, sans valeur faciale, ayant servi à l'impression du timbre a été gravé sur un bloc de buis à partir du dessin de Joseph Blanc. Le buis est un bois très dur et de gain très serré qui permet une gravure très fine en le travaillant « bois debout ».

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des peintres à Montmartre. Peintres, sculpteurs, graveurs, dessinateurs, illustrateurs, plasticiens aux XIXe et XXe siècles, Éditions André Roussard, 1999.
  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Gründ, 1999.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :