Josef Kammhuber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Josef Kammhuber
Josef Kammhuber en 1941 comme Inspekteur der Luftwaffe ou Chef du personnel de la Luftwaffe réformée
Josef Kammhuber en 1941 comme Inspekteur der Luftwaffe ou Chef du personnel de la Luftwaffe réformée

Naissance
Tüßling (Bavière)
Décès (à 89 ans)
Origine Allemagne
Allégeance Drapeau : Saint-Empire romain germanique Empire allemand (1917-1918)
Drapeau : République de Weimar République de Weimar (1918-1933)
Drapeau : Troisième Reich Allemagne nazie (1933-1945)
Drapeau : Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest (1956-1962)
Arme Balkenkreuz.svg Luftwaffe (Wehrmacht)
Bundeswehr Kreuz.svg Luftwaffe (Bundeswehr)
Grade General der Flieger (Wehrmacht)
Général (Bundeswehr)
Conflits Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Distinctions Croix de chevalier de la Croix de fer

Josef Kammhuber () était un militaire allemand de la Première et de la Seconde Guerre mondiale. Il fut le premier général de l'air commandant les chasseurs nocturnes de la Luftwaffe (le Nachtjagd) et il mit sur pied le réseau de défense de radar Freya appelé la Ligne Kammhuber[1]. Ce système fut efficace un certain temps pour infliger de lourdes pertes aux bombardiers nocturnes de la Royal Air Force. Cependant, grâce aux services d'espionnage, les Britanniques purent utiliser les faiblesses du réseau pour le rendre inefficace (voir Histoire du radar).

Le conflit de Kammhuber avec Erhard Milch, directeur du ministère de l'air du Reich, amena son remplacement en 1943.

Après-guerre[modifier | modifier le code]

Après la chute du Reich en mai 1945, Kammhuber est détenu par les Américains, mais il est libéré en avril 1948, sans charges retenues contre lui. Il écrit une série de monographies pour le ministère américain de la Défense sur la défense allemande contre la Royal Air Force et l'USAAF pendant la Seconde Guerre mondiale. Ils ont été ensuite recueillies sous forme de livres (listés dans Références). En 1953, il publie un ouvrage sur ce qu'il a appris pendant la guerre des problèmes de la défense aérienne de jour comme de nuit. Il a ensuite passé du temps en Argentine pour contribuer à la formation de l'armée de l'air de Juan Peron.

Josef Kammhuber retourne ensuite en Allemagne et rejoint la Luftwaffe pendant sa réorganisation. Il est promu Inspekteur der Bundesluftwaffe de 1956 à 1962. Il est décédé le 25 janvier 1986, à 89 ans à Munich où il est enterré.

Promotions[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. John Killen, La Luftwaffe, Paris, Robert Laffont, 1968, p. 264

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Fellgiebel, Walther-Peer. Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945. Podzun-Pallas, 2000. ISBN 3-7909-0284-5.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Précédé par Josef Kammhuber Suivi par
Fonctions militaires
aucun
Chef d'état-major de la Luftflotte 2
1er octobre 1939 - 19 décembre 1939
Generalleutnant Wilhelm Speidel
Oberst Alexander Holle
Chef d'état-major de la IV. Fliegerkorps
19 décembre 1939 - 27 décembre 1939
Oberst Alexander Holle
?
Chef d'état-major de la V. Fliegerkorps
27 décembre 1939 - 12 janvier 1940
Oberst Hermann Plocher
Oberst Dr. Johann-Volkmar Fisser
Commandant du Kampfgeschwader 51 "Edelweiss"
26 mars 1940 - 3 juin 1940
Oberst Dr. Johann-Volkmar Fisser
aucun
Chef d'état-major de la XII. Fliegerkorps
9 août 1941 - 15 septembre 1943
aucun
Generaloberst Hans-Jürgen Stumpff
Commandant de la Luftflotte 5
27 novembre 1943 - 16 septembre 1944
dissout
aucun
Commandant Général de la Luftwaffe en Norvège
16 septembre 1944 - 10 octobre 1944
Generalmajor Eduard Ritter von Schleich
aucun
Inspekteur der Luftwaffe
1er juin 1957 - 30 septembre 1962
Werner Panitzki