Fahnenjunker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le terme de Fahnenjunker désigne un grade de l'armée allemande, correspondant à celui d'élève-officier, de cadet ou d'aspirant dans les armées occidentales.

Historique du grade[modifier | modifier le code]

Historiquement, le Fahnenjunker était un jeune noble, âgé de 14 à 16 ans, destiné au métier des armes. Ce terme vient du titre de Junker, porté par les nobles, propriétaires de terres en Prusse-Orientale. Dans les armées allemandes, en particulier dans l'Armée prussienne, mais aussi dans l'Armée impériale russe, le grade de Fahnenjunker était utilisé dans l'infanterie et chez les « dragons ». Dans la cavalerie, le grade généralement utilisé était celui de Standartenjunker [1]. Dans l'artillerie, il correspondait au grade de Stückjunker.

Usage dans l'armée allemande[modifier | modifier le code]

Reichswehr[modifier | modifier le code]

Dans la Reichswehr, le grade de cadet, ou d'élève-officier, pouvait correspondre à celui de Fahnenjunker, mais aussi de Fahnenjunker-Gefreiter, Fahnenjunker-Unteroffizier, Fähnrich ou Oberfähnrich. Le grade de Fahnenjunker a été aboli dans les années 1920.

Wehrmacht[modifier | modifier le code]

Après une formation dans une école d'officiers allant de quatre à six mois, le Fahnenjunker devait faire ses preuves pendant quinze mois, avant d'être promu dans son grade. Dans la Wehrmacht, le terme Fahnenjunker désignait un aspirant, qu'il soit officier ou non. Ainsi, on pouvait trouver des Fahnenjunker-Unteroffizier (« aspirant-sous-officier ») Fahnenjunker-Feldwebel (« aspirant-adjudant »), des Fahnenjunker-Oberfeldwebel (« aspirant-adjudant-chef »), ou encore des Fahnenjunker-Stabsfeldwebel (« aspirant-adjudant d'état-major »).

Bundeswehr[modifier | modifier le code]

Dans la Bundeswehr, le grade de Fahnenjunker s'applique aux élèves sous-officiers.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Johann Georg Krünitz:Oeconomische Encyclopädie, 1773-1858, p. 338.