Martin Harlinghausen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Martin Harlinghausen
Naissance 17 janvier 1902
Rheda en province de Westphalie
Décès 22 mars 1986 (à 84 ans)
Gütersloh
Allégeance Drapeau de l'Allemagne République de Weimar (en 1933)
Drapeau de l'Allemagne nazie Troisième Reich (en 1945)
Drapeau de l'Allemagne Allemagne de l'Ouest
Arme Reichsmarine
Balkenkreuz.svg Luftwaffe (Wehrmacht)
Luftwaffe (Bundeswehr)
Grade General der Flieger
Années de service 1923-1945-1957-1961
Commandement Fliegerführer Atlantik
II. Fliegerkorps
Conflits Seconde Guerre mondiale
Distinctions Croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne

Martin Harlinghausen ( - ) est un Generalleutnant allemand de la Luftwaffe pendant la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Harlinghausen est né à Rheda en et a rejoint la Reichsmarine (marine allemande), le . Il est transféré à la Luftwaffe en . En , il assume le commandement de l'AS 88, une unité aérienne anti-navire de la Légion Condor, spécialisée dans ce type de guerre.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, il opère comme pilote, et reçoit la croix de chevalier de la croix de fer le pour avoir détruit 100 000 tonnes de jauge brute (TJB) de navires alliés[1].

Envoyé en Italie en , il coule 27 000 tonneaux supplémentaires de jauge brute de navire et reçoit les feuilles de chêne le .

En , il est nommé Fliegerführer Atlantik, un poste qu'il occupe jusqu'en . Au cours de son temps comme Fliegerführer Atlantik, Harlinghausen est tenu responsable de l'échec de la Luftwaffe pour prévenir la perte du cuirassé Bismarck.

Harlinghausen a ensuite été nommé Fliegerführer Tunesien en . Il est resté dans le théâtre méditerranéen jusqu'au , lorsque des désaccords avec ses supérieurs ont conduit à son remplacement.

En , il est nommé Chef des Luftwaffenkommandos "West", un poste qu'il occupe jusqu'à la cession des hostilités en .

Il est capturé par les troupes américaines et est libéré en 1947. Il sert alors dans la nouvelle Luftwaffe de la Bundeswehr de 1957 à 1961. Il décède à Gütersloh en .

Promotions[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Citations
  1. Martin Harlinghausen
  2. a et b Scherzer 2007, p. 366.
Bibliographie
  • (de) Fellgiebel, Walther-Peer (2000). Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945. Podzun-Pallas. (ISBN 3-7909-0284-5).
  • Jackson, Robert (2002). The Bismarck. Weapons of War: London. (ISBN 1-86227-173-9).
  • (de) Veit Scherzer, Die Ritterkreuzträger : die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchivs, Ranis/Jena, Scherzers Militaer-Verlag, (réimpr. 2005, 2006), 846 p. (ISBN 3-938-84517-1 et 978-3-938-84517-2, OCLC 891773959).
  • (de) Helden der Wehrmacht - Unsterbliche deutsche Soldaten. München, Allemagne: FZ-Verlag GmbH, 2004. (ISBN 3-924309-53-1).
Sources

Liens externes[modifier | modifier le code]