Jigdral Yeshe Dorje

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jigdral Yeshe Dorje
Image dans Infobox.
Dudjom Rinpoché avec le prince Paljor Namgyal et maharani Kunzang Dechen Tshomo Namgyal
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
DordogneVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Enfants
Shenphen Dawa (d)
Thinley Norbu RinpochéVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Photo de Jigdral Yeshe Dorje, au milieu en bas

Kyabje Dudjom Rinpoché, Jigdral Yeshe Dorje ou Dudjom Rinpoché (tibétain : བདུད་འཇོམས་; Wylie : Bdud-'joms) est le titre d'une ligne éminente de tulkus de l'école Nyingmapa du bouddhisme tibétain. C'était un yogi, un maître du Dzogchen, un Tertön réputé, considéré comme la réincarnation de Padmasambhava et de Dudjom Lingpa, le premier tulku dans la ligne. Un Maître des maîtres, le 2e Dudjom Rinpoché devient le premier chef spirituel de la lignée Nyingmapa pendant l'exil tibétain.

Il est né à Pemako au Tibet le [1], et mort le en France. Considéré comme un érudit, il a préparé des volumes d'enseignements à partir des trésors découverts et des enseignements complémentaires, et a compilé un compte rendu détaillé de l'histoire de la lignée Nyingmapa et du Bouddhisme tibétain. Deux garçons ont été reconnus comme le 3e Dudjom Rinpoché.

Le 3e Dudjom Rinpoché[modifier | modifier le code]

Un des Yangsi reconnu comme l'incarnation de Dudjom Rinpoché est Kyabjé Dudjom Yangsi Rinpoché, Jigdral Yeshe Dorje, a appelé Sangyé Péma Shepa Rinpoché. Il est aussi le petit-fils du 2e Dudjom Rinpoché. Né à Jyekundo au Tibet en 1990, il a été reconnu immédiatement par Tertön Khandro Tare Lhamo. Chatral Rinpoché et Thinley Norbu Rinpoché, le fils aîné du 2e Dudjom Rinpoché, a confirmé la reconnaissance[2].

Kyabjé Dudjom Yangsi Rinpoché a d'abord été officiellement intronisé au Tibet par Kyabje Khenpo Jigme Phuntsok, lors d'une cérémonie au monastère de Dzongsar avec Dzongsar Khyentsé Rinpoché. Une seconde intronisation a eu lieu le jour de Lhabab-Düchen en 1994 au Népal à Godavari, par Chatral Rinpoché[3],[2]

La liste des autres grands lamas endossant le reconnaissance de Kyabjé Dudjom Yangsi Rinpoché inclut Mindroling Trichen Rinpoché, Penor Rinpoché, Sakya Trizin Rinpoché, Shechen Rabjam Rinpoché, Kathok Situ Rinpoché, Dodrupchen Rinpoché, et Dzarong Trulzhik Rinpoché. Jigdral Yeshe Dorje étudie sous la direction de Chatral Rinpoché.

Un autre Yangsi, Tenzin Yeshe Dorje, a lui aussi été reconnu comme l'incarnation de Dudjom Rinpoché par le 14e Dalaï Lama[4]. En , il a rencontré le 17e Karmapa, Orgyen Trinley Dorje[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Dudjom Rinpoché. Lotsawa House, série de traductions des Maîtres tibétain (huit conseils et enseignements en français).
  • Dudjom Rinpoche. Lotsawa House, Tibetan Masters translation series (quarante et un conseils et enseignements en anglais).
  • Dudjom Rinpoché. The Nyingma School of Tibetan Buddhism: Its Fundamentals and History, Traduire par Gyurme Dorje avec Matthew Kapstein. Wisdom Publications, 2002, (ISBN 0-86171-199-8), ebook (ISBN 0-86171-734-1).
  • Dudjom Rinpoché. Petites instructions essentielles, Padmakara Éditions, 2002.
  • Dudjom Rinpoché. Counsels from My Heart, Traduire par Padmakara Translation Group. Shambhala Publications, 2003, (ISBN 1-57062-922-6).
  • Dudjom Rinpoché. Wisdom Nectar: Dudjom Rinpoche's Heart Advice, Traduire par Ron Gary. (Tsadra Foundation), Snow Lion Publications, 2005, (ISBN 1-55939-224-X)
  • Dudjom Rinpoché. Une lampe sur le chemin de la libération, Padmakara Éditions, 2011.
  • Dudjom Rinpoché. A Torch Lighting the Way to Freedom: Complete Instructions on the Preliminary Practices, Traduire par Padmakara Translation Group. Shambhala Publications, 2016, (ISBN 978-1-61180-403-4).
  • Dudjom Rinpoché. Mountain Dharma, Traduire et commentaire par Keith Dowman. CreateSpace Independent Publishing Platform, 2017.
  • Dudjom Rinpoche. Dzogchen Alchemy of Accomplishment. Tony Duff, avec Padma Karpo Translation Committee, 2020.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. The Tibet Journal, 1987, Volume 12, page 79 : "Born to Jamphel Norbu Wangyal ('jam-'phel nor-bu dwang-rgyal) and his wife on June 10, 1904 (c. fourth month of the Wood-Dragon year of the 2030th Tibetan Royal Year), in Tenghom, a lush region of Pemakoe in the vicinity of Kongpo"
  2. a et b Biographie de Kyabje Dudjom Yangsi Rinpoche, juin 2019, sur Urgyen Samyé Chöling
  3. Visite de Kyabjé Dudjom Yangsi Rinpoché en Dordogne - Août 2019, sur Urgyen Samyé Chöling
  4. The Yangsis of HH Dudjom Rinpoche, Jigdral Yeshe Dorje. Nyingma.com, Feb 12, 2007
  5. Current Activities of the Karmapa (2007)

Liens externes[modifier | modifier le code]