Jan Van Beers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Jan van Beers.
Jan Van Beers
Jan van Beers in his studio, Paris c. 1885–90.jpg
Le peintre dans son atelier vers 1885-1890.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
LoiretVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Jean Marie Constantin Joseph van BeersVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation
Lieux de travail

Jan Van Beers dit aussi Jan Van Beers « le Jeune » est un peintre belge né le à Lierre dans la province d'Anvers et mort en France à Fay-aux-Loges (Loiret) le .


Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils du poète Jan van Beers.

Il suit les cours des Beaux-Arts à Anvers avec Alexandre Struys et vivent quelques mois ensemble dans un appartement meublé avec goût par le père Struys, futur antiquaire, puis ils se séparent après un voyage mouvementé à Londres. Ils y ont eu de fréquents contacts avec Jef Lambeaux. Il s'installe en 1878 à Paris et travaille dans l'atelier d'Alfred Stevens et Struys rejoint l'Ecole des Beaux-Arts de Weimar.

Il crée un scandale en 1881 au Salon de Bruxelles où il expose deux toiles. Il est accusé d'avoir peint sur une photographie son tableau Le Yacht La Sirène . Il proposa alors de confier l'analyse à des experts mais un visiteur gratta lui-même la toile ce qui ajouta de l'ampleur à l'affaire. Un comité d'experts après étude déclara qu'il n'y avait pas de photographie.

Il confie des illustrations à de nombreux périodiques comme la Revue illustrée.

Il peut être vu comme un « peintre mondain ».

Au balcon, collection privée

Œuvres dans les musées...[modifier | modifier le code]

  • Paris, Musée du Petit Palais.

- Les funérailles de Charles le Bon, Comte de Flandre, célébrées à Bruges le .

  • Rouen, Musée des Beaux-Arts.

- Une Parisienne, av.1927, huile sur bois, 21 × 13,5 cm

  • Arras, Musée des Beaux-Arts

- Un Mousquetaire, huile sur toile (1874)

  • Aux Musées royaux des Beaux-Arts de Bruxelles (acquis à la vente d'Edmond Huybrechts)

- Portrait de Mme Sarah Bernhardt (1888), Peinture moderne, Inv. 3640

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Eugène De Seyn, Dictionnaire biographique des sciences, des lettres et des arts en Belgique, Ed. Vers l'Avenir, Bruxelles, 1936.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]