Jeanne III de Bourgogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jeanne de France et Jeanne de Bourgogne.
Jeanne de France
Sceau de Jeanne de Bourgogne
Sceau de Jeanne de Bourgogne
Titre
Duchesse de Bourgogne
Prédécesseur Agnès de France
Successeur Marguerite de Flandre
Comtesse de Bourgogne et d’Artois
Prédécesseur Jeanne de Bourgogne, reine de France
Successeur Philippe de Rouvres
Biographie
Dynastie Capétiens
Date de naissance 1er ou 2 mai 1308
Date de décès 10 ou 15 août 1347
Père Philippe V le Long, roi de France
Mère Jeanne de Bourgogne
Conjoint Eudes IV, duc de Bourgogne
Enfants Philippe de Bourgogne

Jeanne III de Bourgogne

Jeanne de France[1], dite aussi Jeanne de Bourgogne (1er ou 2 mai 1308-10 ou 15 août 1347) est une princesse française, fille aînée du roi de France Philippe V le Long. Devenue duchesse de Bourgogne par son mariage avec le duc Eudes IV, elle hérite des comtés de Bourgogne et d'Artois en 1330 à la mort de sa mère et homonyme la reine Jeanne de Bourgogne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeanne est la fille aînée de Philippe V le Long, roi de France et de Navarre (1316-1322) et de Jeanne, comtesse de Bourgogne et brièvement comtesse d'Artois en 1329-1330 à la mort de sa mère, Mahaut d'Artois.

En 1318, Jeanne est mariée à Eudes IV, duc de Bourgogne. De cette union naît un fils unique, Philippe, dit "Philippe Monsieur", comte de Boulogne et comte d'Auvergne par mariage avec la comtesse Jeanne d'Auvergne et de Boulogne (lesquels laissent un enfant unique, le duc Philippe Ier de Bourgogne, dit Philippe de Rouvre(s)).

À la mort de sa mère en 1330, Jeanne hérite des comtés de Bourgogne et d'Artois qui passent à sa mort à son petit-fils le duc Philippe.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]