Jean Levi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Levi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (68 ans)
Nationalité
Activité

Jean Levi (né le [1]) est un orientaliste français, spécialiste de la Chine et de la pensée chinoise. Il travaille principalement sur les systèmes de représentations en Chine ancienne. Il a publié de nombreux essais sur le taoïsme et la religion populaire ainsi que des traductions de grands classiques chinois. Jean Levi est directeur de recherche au CNRS. Il a enseigné dans les universités de Paris, Bordeaux, Genève et Montréal.

Liste des ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Le Grand empereur et ses automates, Albin Michel,
  • Le rêve de Confucius, Albin Michel,
  • Les Fonctionnaires divins : politique, despotisme et mystique en Chine ancienne, Paris, Seuil, coll. « La Librairie du XXe siècle »,
  • Le Fils du ciel et son annaliste, Paris, Gallimard, coll. « L'un et l'autre »,
  • La Chine romanesque : fictions d'Orient et d'Occident, Paris, Seuil, coll. « La Librairie du XXe siècle », (« compte-rendu »)
  • Confucius, Pygmalion, coll. « Chemins d'éternité »,
  • Les vieux campeurs et autres nouvelles, Paris, Fayard,
  • Propos intempestifs sur le Tchouang-Tseu, Paris, Allia, 2003/2007
  • Tchouang-Tseu, maître du Tao, Pygmalion, coll. « Chemins d'éternité »,
  • Hiérarchie et sacrifice en Chine ancienne, Société d'ethnologie "Conférence Eugène Fleischmann", .
  • Ho-Kouan Tseu : précis de domination par Le Maître à la crête de faisan, Paris, Allia, .
  • « Corps dolents lettrés et Le Papillon et le Mandarin », dans Les Trois rêves du mandarin, catalogue de l’exposition, Bruxelles, 22 oct. 2009-10 fév. 2010, Bruxelles, Europalia International, Fonds Mercator,
  • La Chine est un cheval et l’Univers une idée, Paris, Maurice Nadeau, , (« compte-rendu »)
  • Le petit monde du Tchouang-Tseu, Picquier,
  • Réflexions chinoises : lettrés, stratèges et excentriques de Chine, Albin Michel,

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Han Fei Zi ou Le tao du prince, présentation et traduction, Paris, Seuil, coll. « Points Sagesses », 1999
  • L'Art de la guerre de Sun Tzu, Paris, Hachette, coll. « Pluriel »,  ; pour une seconde édition assortie de nombreuses illustrations : Sun tzu, l'Art de la guerre, nouveau monde Édition, (« compte-rendu »).
  • Éloge de l'anarchie par deux excentriques chinois : polémiques du troisième siècle, traduction et présentation, Éditions de l'Encyclopédie des nuisances, 2004
  • Discours du Qi, texte historique de la Chine pré-impériale, traduction, édition bilingue français-chinois, ENS-LSH Édition, 2005
  • Les Œuvres de Maître Tchouang, édition révisée et augmentée d'un échange de lettres avec Jean-François Billeter, Paris, Éditions de l'Encyclopédie des Nuisances, 2006/2010.
  • Les 36 Stratagèmes, manuel secret de l'art de la guerre, traduction, présentation et commentaires, Payot & Rivages, 2007
  • Les Sept Traités de la guerre, traduction et commentaires, Paris, Hachette, coll. « Pluriel », 2008.
  • Le Lao Tseu suivi des Quatre Canons de l'Empereur Jaune, traduction et commentaires, Paris, Albin Michel, coll. « Spiritualité », 2009.
  • Dispute sur le sel et le fer, présentation, traduction et annotations, Paris, Les Belles Lettres, coll. « Bibliothèque chinoise », 2010.
  • Écrits de Maître Wen. Livre de la pénétration du mystère (Traduction), Les Belles Lettres, 2012.
  • Lie Tseu, Les Fables de Maître Lie, Éditions de l'Encyclopédie des Nuisances, 2014[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]