Marie-Claire Bergère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bergère.

Marie-Claire Bergère, née Feugeas, est une historienne et sinologue française de réputation internationale, née en 1933[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie-Claire Bergère est une ancienne élève de l'École normale supérieure de jeunes filles, agrégée d'histoire, docteur d'État en histoire de l'université Paris-VII. Elle enseigne à l'INALCO (Institut national des langues et civilisations orientales) la civilisation chinoise de 1974 à 1997, en tant que maître de conférences, puis professeur des universités. De 1978 à 1994, elle est également directeur d'études cumulant à l'École des hautes études en sciences sociales. À partir de 1997, elle est professeur émérite des universités à l'INALCO, puis professeur honoraire.

Publications[modifier | modifier le code]

Ses thèmes de recherche sont la bourgeoisie chinoise et l'histoire de la Chine urbaine au XXe siècle.

On trouve parmi ses ouvrages :

Marie-Claire Bergère est membre du comité de rédaction de Vingtième siècle : revue d'histoire depuis 1983, et membre du comité de rédaction du China Quarterly (Londres) depuis 1992.

Elle est depuis membre titulaire (3e section) de l'Académie des sciences d'outre-mer[2].

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]