Marie-Claire Bergère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marie-Claire Bergère
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Directrice
Centre de recherche et de documentation sur la Chine contemporaine (d)
-
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Marie-Claire Françoise FeugeasVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Distinctions

Marie-Claire Bergère, née Feugeas, est une historienne et sinologue française, née en 1933.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie-Claire Bergère est une ancienne élève de l'École normale supérieure de jeunes filles, agrégée d'histoire et géographie (1956)[1], titulaire d'une thèse de 3e cycle (1966)[2] et d'une thèse d'État en histoire de l'université Paris-VII (1975)[3].

Elle enseigne à l'INALCO (Institut national des langues et civilisations orientales) la civilisation chinoise de 1974 à 1997, en tant que maître de conférences, puis professeur des universités. De 1978 à 1994, elle est également directrice d'études cumulant à l'École des hautes études en sciences sociales. À partir de 1997, elle est professeur émérite des universités à l'INALCO, puis professeur honoraire.

Activités de recherche et institutionnelles[modifier | modifier le code]

Ses thèmes de recherche sont la bourgeoisie chinoise et l'histoire de la Chine urbaine au XXe siècle.

Marie-Claire Bergère est membre du comité de rédaction de Vingtième Siècle : Revue d'histoire depuis 1983, et membre du comité de rédaction de la revue britannique The China Quarterly (en) depuis 1992. Elle est élue membre titulaire (3e section) de l'Académie des sciences d'outre-mer le [4].

Publications[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]