Jean Bellorini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Bellorini
Description de cette image, également commentée ci-après
Jean Bellorini en novembre 2013.

Naissance
Activité principale Metteur en scène
Style
Récompenses prix Jean-Jacques Gautier 2010 ;
prix de la révélation théâtrale de l’année du Syndicat de la critique 2011/2012 ;
— prix de la mise en scène au Palmarès du théâtre 2013.

Jean Bellorini, né le [1] à Paris[2], est un dramaturge et metteur en scène de théâtre français. Ses mises en scène ont été récompensées de plusieurs prix, notamment le Molière du metteur en scène d'un spectacle du théâtre public en 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en juin 1981[3],[4] d'un couple de médecins, Jean Bellorini se forme au lycée Saint-Michel-de-Picpus[2] puis, après son baccalauréat, à l’école Claude-Mathieu entre 1999 et 2002. Il y enseigne depuis 2005, ainsi qu’au département supérieur pour jeunes chanteurs du conservatoire à rayonnement régional de Paris[5].

Directeur artistique de la compagnie Air de lune[6], qu’il a fondée en 2001 avec Marie Ballet[7], il est de 2011 à 2013 artiste invité du Théâtre national de Toulouse, et sa compagnie est accueillie en résidence de 2011 à 2013 au Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis.

Il est nommé directeur du Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis en novembre 2013[8]. Il y crée la Troupe éphémère[9], qu'il considère comme le « cœur du projet du Centre dramatique national[10] » et qui réunit chaque année une vingtaine de jeunes de 15 à 20 ans autour d'un nouveau défi théâtral. Celle-ci se produit également hors du TGP, notamment en 2018 au Théâtre du Soleil[11].

En 2016, il présente Karamazov, d'après Les Frères Karamazov de Dostoïevski à la carrière de Boulbon dans le cadre du 70e Festival d'Avignon. Il collabore également avec de grands ensembles internationaux comme la troupe du Berliner Ensemble et la troupe du Théâtre Alexandra de Saint-Pétersbourg.

En juin 2019, il est nommé pour succéder à Christian Schiaretti à la tête du TNP Villeurbanne à partir de janvier 2020[12].


Mises en scène[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Opéra[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Jean BELLORINI - Dirigeant de la société Theatre Gerard Philipe - BFMBusiness.com », sur dirigeants.bfmtv.com (consulté le 20 février 2018)
  2. a et b Nathalie Simon, « Jean Bellorini, le théâtre sinon rien », Le Figaro, encart « Culture », mardi 29 octobre 2013, page 36.
  3. « Le joyeux voyage en Rabelaisie de Jean Bellorini », Le Monde, 15 mars 2012.
  4. Laurence Liban, « Que veulent faire passer les jeunes metteurs en scène ? », L’Express, 7 février 2013.
  5. « Jean Bellorini », fiche enseignant sur le site du jeune chœur de Paris, conservatoire à rayonnement régional de Paris.
  6. Notice d’autorité de la Bibliothèque nationale de France.
  7. « Jean Bellorini », France Culture, 15 avril 2012.
  8. « Jean Bellorini nommé directeur du Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis », France TV Info, 22 novembre 2013.
  9. « La troupe éphémère », site du Théâtre Gérard-Philipe
  10. « Jean Bellorini : “Le théâtre permet de se révéler. D’apparaître – au-delà des stéréotypes de notre société.” », interview sur le site Cultures en dialogue
  11. « 1793 » (2018) sur le site du Théâtre du Soleil
  12. « Nomination de Jean Bellorini au prestigieux Théâtre national populaire de Villeurbanne », sur Libération.fr, (consulté le 7 octobre 2019)
  13. « Karamazov - Festival d'Avignon », sur www.festival-avignon.com (consulté le 1er avril 2019)
  14. « LE SUICIDÉ | Théâtre Gérard Philipe », sur www.theatregerardphilipe.com (consulté le 1er avril 2019)
  15. « UN INSTANT | Théâtre Gérard Philipe », sur www.theatregerardphilipe.com (consulté le 1er avril 2019)
  16. « ONÉGUINE | Théâtre Gérard Philipe », sur www.theatregerardphilipe.com (consulté le 1er avril 2019)
  17. « Remise des Prix "Plaisir du théâtre" et "Jean-Jacques Gautier" », SACD, 26 janvier 2011.
  18. Palmarès du prix de la critique sur le site du Syndicat de la critique.

Liens externes[modifier | modifier le code]