Jean-Auguste Brutails

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Auguste Brutails
M. Jean-Auguste Brutails.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
BordeauxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Elie Jean Auguste BrutailsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Membre de
Section historico-archéologique de l'Institut d'études catalanes (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Jean-Auguste Brutails (, Viviez, France, Bordeaux, France) est un historien, archiviste paléographe et historien de l'art français[1].

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

Auguste Brutails est élève de l'École nationale des chartes où il obtient en 1884 le diplôme d'archiviste paléographe grâce à une thèse intitulée Essai sur l’élection et l’organisation des corps municipaux dans le sud-ouest de la France, aux XIIIe et XIVe siècles[2]. Il est licencié en droit la même année[1].

Il obtient son premier poste en 1884 comme archiviste des Pyrénées-Orientales et devient en 1889 archiviste de la Gironde à Bordeaux, poste qu'il occupe jusqu'à la fin de sa vie[1]. Il enseigne également la paléographie et l'archéologie à la faculté des lettres de cette ville. Jean-Auguste Brutails est le type même de l'érudit de province ayant fait toute sa carrière dans la même ville. Il est élu membre résidant de l'Académie de Bordeaux dès 1890 et fonde en 1908 la Revue historique de Bordeaux et du département de la Gironde, toujours éditée[1]. Il soutient finalement sa thèse de doctorat en 1912 : elle est dédiée aux « vieilles églises de la Gironde » et publiée immédiatement[3]. Il restera tout sa vie attachée à ce patrimoine local, sa fortune étant léguée à l'institut de France afin qu'elle soit utilisée pour l'entretien des églises de Gironde et des Landes[1].

Il est reconnu à l'échelle nationale pour ses travaux scientifiques. On lui doit notamment un Précis d'archéologie du Moyen Âge[4] (1908), qui a fait l’objet de plusieurs rééditions, ainsi que quelques ouvrages en catalan[5]. Ses travaux restent une source de référence pour les chercheurs travaillant sur l'Art médiéval dans le Sud-Ouest de la France[1].

Honneurs et distinctions[modifier | modifier le code]

Il est nommé membre libre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1919 (correspondant dès 1902) et reçoit la Légion d'honneur en 1903 (officier en 1921)[1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Album d'objets d'art existant dans les églises de la Gironde, Bordeaux, impr. de Y. Cadoret, , 75 p. (lire en ligne)
  • Recherches sur l'équivalence des anciennes mesures de la Gironde, Bordeaux, G. Gounouilhou, , 158 p. (lire en ligne)
  • Contribution à la chronologie bordelaise : Maires et curés de Bordeaux, Bordeaux, impr. de G. Gounouilhou, , 27 p. (lire en ligne)
  • Brutails, Jean-Auguste, « Les fiefs du roi et les alleux en Guienne », Annales du Midi : revue archéologique, historique et philologique de la France méridionale, vol. 29, no 113,‎ , p. 55-86 (lire en ligne).
  • La Question des épées de Bordeaux, Bordeaux, impr. de G. Gounouilhou, [1898], 7 p. (lire en ligne)
  • La Nef de la cathédrale Saint-André : Notes archéologiques, Bordeaux, impr. de G. Gounouilhou, , 8 p. (lire en ligne)
  • L' Industrie laitière dans l'ancien Bordelais, Bordeaux, impr. G. Gounouilhou, , 8 p. (lire en ligne)
  • Eglises romanes du Bordelais, Paris, Picard, , 7 p. (lire en ligne)
  • La Question de saint Fort, Bordeaux, impr. de Gounouilhou, , 37 p. (lire en ligne)
  • Geoffroi du Louroux archevêque de Bordeaux de 1136 à 1158 et ses constructions, Nogent-le-Rotrou, impr.Daupeley-Gouverneur, , 11 p. (lire en ligne)
  • De la Persistance des Formes Architecturales en Bordelais : A propos de l'Eglise de Francs, Bordeaux, Cadoret, , 15 p. (lire en ligne)
  • Guide illustré dans Bordeaux et les environs..., Bordeaux, Gounouilhou, [19..], 118 p. (lire en ligne)
  • Quelques photographies de la cathédrale de Bazas ; La Cathédrale de Bazas pendant la Révolution, 1787-1793, Bordeaux, impr. Y. Cadoret, , 36 p. (lire en ligne)
  • L'archéologie du Moyen-Age et ses méthodes : études critiques, Paris, A. Picard, , 234 p. (lire en ligne)
  • Notions élémentaires d'histoire girondine, des origines à 1789, par J.-A. Brutails,... Paul Courteault,... Préface de M. Raymond Thamin,..., Bordeaux, impr. de Gounouilhou, 1918. in-16, 112 p., carte, fig, 112 p. (lire en ligne)
  • L'expertise judiciaire en écritures : souvenirs et réflexions, Toulouse, Privat, , 149 p. (lire en ligne)
  • Pour comprendre les monuments de la France : notions pratiques d'archéologie à l'usage des touristes, Paris, Hachette, , 254 p. (lire en ligne)
  • Documents des archives de la Chambre des comptes de Navarre : 1196-1384, Paris, É. Bouillon, , 194 p. (lire en ligne)
  • Leo Drouyn, Bordeaux, impr. de G. Gounouilhou, , 12 p. (lire en ligne)
  • Notice sur M. Antoine Puiggari, colonel du génie en retraite, commandeur de la Légion d'honneur, Perpignan, impr. de C. Latrobe, , 32 p. (lire en ligne)
  • Robert de Lasteyrie, Paris, Ernest Leroux, , 15 p. (lire en ligne)
  • Jean-Auguste Brutails, Précis d'archéologie du moyen-âge, Toulouse, Privat, , 181 p. (lire en ligne)
  • Jean-Auguste Brutails, L'archéologie du moyen âge et ses méthodes, Paris, Picard, , 235 p. (lire en ligne)

Études :

  • Étude archéologique sur le Castillet Notre-Dame de Perpignan, Perpignan, impr. de C. Latrobe, , 83 p. (lire en ligne)
  • Étude sur l'esclavage en Roussillon du XIIIe au XVIIe siècle, Paris, L. Larose et Forcel,
  • Etude historique sur la loi "Stratae" (article 72 des Usages de Barcelone), Paris, L. Larose et Forcel, , 23 p. (lire en ligne)
  • Etude critique sur les origines de la question d'Andorre, Toulouse, E. Privat, , 39 p. (lire en ligne)
  • Brutails, Jean-Auguste, Etude sur la Chambre de commerce de Guienne, Bordeaux, impr. de G. Gounouilhou, , 102 p. (lire en ligne)
  • Brutails, Jean-Auguste, « L'Église Saint-Martin-de-Fenouillar », Bulletin archéologique du comité des travaux historiques et scientifiques, no 4,‎ (lire en ligne).
  • Jean-Auguste Brutails, « Bible de Charles V et autres manuscrits du chapitre de Girone », Bibliothèque de l'École des Chartes, vol. XLVII,‎ , p. 1-9 (lire en ligne).
  • Jean-Auguste Brutails, « L'église abbatiale de Saint-Sever », Bulletin Archéologique,‎ (lire en ligne).
  • Jean-Auguste Brutails, « Monographie de la cathédrale et du cloître d'Elne », Bulletin de la Société agricole, scientifique et littéraires des Pyrénées orientales,‎ (lire en ligne).
  • Brutails, Jean-Auguste, « A quelle école appartient l'architecture religieuse girondine », Revue historique de Bordeaux et du département de la Gironde, vol. 1,‎ , p. 5-21 (lire en ligne).
  • Brutails, Jean-Auguste, « La cloître des Dominicans de Bordeaux en 1620 », Revue historique de Bordeaux et du département de la Gironde, vol. 1,‎ , p. 315-316 (lire en ligne).
  • Brutails, Jean-Auguste, « Notes sur la propriété des dunes de Gascogne », Revue historique de Bordeaux et du département de la Gironde, vol. 1,‎ , pp. 229-247 et 306-316 (lire en ligne).
  • Brutails, Jean-Auguste, « L'art bordelais du XVIIIe siècle », Revue historique de Bordeaux et du département de la Gironde, vol. 2,‎ , pp. 1-17 (lire en ligne).
  • Brutails, Jean-Auguste, « Barbezieux et Saint-Seurin de Bordeaux », Revue historique de Bordeaux et du département de la Gironde, vol. 3,‎ , pp. 73-75 (lire en ligne)
  • Brutails, Jean-Auguste, « Les églises à chevet treflé et les églises quadrilobées en Gironde et dans la Sud-ouest », Revue historique de Bordeaux et du département de la Gironde, vol. 3,‎ , pp. 211-213 (lire en ligne)
  • Brutails, Jean-Auguste, « Portails d'églises girondines », Revue historique de Bordeaux et du département de la Gironde, vol. 5,‎ , pp. 289-307 (lire en ligne)
  • Brutails, Jean-Auguste, « La barbe du chanoine Belcier », Revue historique de Bordeaux et du département de la Gironde, vol. 12,‎ , p. 6-13 (lire en ligne).
  • Brutails, Jean-Auguste, « La chapelle de la Trinité à Saint-Emilion », Revue historique de Bordeaux et du département de la Gironde, vol. 11,‎ , p. 129-134 (lire en ligne).
  • Jean-Auguste Brutails, « Au sujet de l'Andorre », Bulletin Hispanique, vol. 20, no 3,‎ , p. 185-192 (lire en ligne).
  • Jean-Auguste Brutails, « L'architecture romane en Catalogne avant le XIIe siècle », Bulletin Hispanique, vol. 16, no 3,‎ , p. 381-391 (lire en ligne).
  • Jean-Auguste Brutails, « Note sur une charte suspecte du fonds de la Sauve-Majeure », Bulletin Hispanique, vol. 6, no 1,‎ , p. 381-391 (lire en ligne).
  • Jean-Auguste Brutails, « Comment il ne faut pas rédiger une monographie d'église », Revue d'histoire de l'Église de France, vol. 11, no 51,‎ , p. 157-166 (lire en ligne).

Notes :

  • Notes sur l'économie rurale du Roussillon à la fin de l'ancien régime, Perpignan, Latrobe, , 236 p. (lire en ligne)
  • Notes archéologiques : Sainte-Geneviève de Fronsac, Bordeaux, impr. de Vve Cadoret, , 15 p. (lire en ligne)
  • Notes sur l'art religieux du Roussillon, Paris, Leroux, , 180 p. (lire en ligne)
  • Jean-Auguste Brutails (trad. Massó i Torrents, Jaume), Notes sobre l'art religiós en el Rosselló, Barcelona, L'avenç, , 266 p. (lire en ligne).
  • Note sur la date de la chapelle Sainte-Croix de Montmajour, Paris, Impr. nationale, , 7 p. (lire en ligne)
  • Note sur une charte du Cartulaire de Saint-Seurin, Bordeaux, impr. de G. Gounouilhou, [1899], 10 p. (lire en ligne)
  • Note sur la question de Terre-Neuve, Bordeaux, impr. de G. Gounouilhou, , 15 p. (lire en ligne)
  • Jean-Auguste Brutails, Notes sur l'église de Magescq, Dax, , 12 p. (lire en ligne).
  • Jean-Auguste Brutails, « Note sur quelques crucifix des Pyrénées-Orientales », Bulletin Archéologique,‎ (lire en ligne).
  • Jean-Auguste Brutails, « Tombe plate du XIIIe siècle », Bulletin Monumental, vol. 61,‎ , p. 181-184 (lire en ligne).
  • Jean-Auguste Brutails, « Stèle de Capvern », Revue des Études Anciennes, vol. 24, no 4,‎ , p. 245-246 (lire en ligne).
  • Jean-Auguste Brutails, « La Frise de Casseuil », Revue des Études Anciennes, vol. 9, no 3,‎ , p. 267-68 (lire en ligne).
  • Jean-Auguste Brutails, « Autel représentant un arbre », Revue des Études Anciennes, vol. 8, no 3,‎ , p. 261-262 (lire en ligne).
  • Jean-Auguste Brutails, « Stèles espagnoles », Revue des Études Anciennes, vol. 12, no 2,‎ , p. 189-192 (lire en ligne).
  • Jean-Auguste Brutails, « Notes sur les Palais Galien », Revue des Études Anciennes, vol. 15, no 3,‎ , p. 285-89 (lire en ligne).
  • Jean-Auguste Brutails, « Sculpture mérovingienne », Revue des Études Anciennes, vol. 15, no 3,‎ , p. 290 (lire en ligne).
  • Jean-Auguste Brutails, « La question de Saint-Philibert-de-Grandlieu », Bulletin Monumental, vol. 66,‎ , p. 123-152 (lire en ligne).
  • Jean-Auguste Brutails, « Note sur l'église de Montagne (Gironde) », Bulletin Monumental, vol. 59,‎ , p. 342-346 (lire en ligne).
  • Jean-Auguste Brutails, « Les coupoles du Sud-Ouest », Bulletin Monumental, vol. 62,‎ , p. 514-517 (lire en ligne).
  • Jean-Auguste Brutails, « La nef de la cathédrale Saint-André », Revue Philomatique de Bordeaux,‎ , p. 167-174 (lire en ligne).
  • Jean-Auguste Brutails, « La nef de la cathédrale Saint-André : examen d'un travail récent », Revue Philomatique de Bordeaux,‎ , p. 97-108 (lire en ligne).
  • Jean-Auguste Brutails, « La grille en fer forgé de l'église de Sainte-Eulalie de Bordeaux », Revue Philomatique de Bordeaux,‎ , p. 39-41 (lire en ligne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Michelle Gaborit, « Jean-Auguste Brutails », Dictionnaire critique des historiens de l'art, Institut national d'histoire de l'art.
  2. Site GAEL, Archives départementales de la Gironde
  3. Les vieilles églises de la Gironde, Bordeaux, Feret et Fils, (lire en ligne) Notice 021110662 du Sudoc.
  4. Brutails, Jean-Auguste, Précis d'archéologie du Moyen âge, Toulouse, E. Privat, , 281 p. (lire en ligne)
  5. Notice d'autorité de la BnF.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • G. Cirot, « Discours prononcé aux obsèques de M. Brutails », Revue historique de Bordeaux et du département de la Gironde, vol. 19,‎ , p. 7.
  • Camille Julien, « Auguste Brutails : In memorium », Revue historique de Bordeaux et du département de la Gironde, vol. 19,‎ , p. 57.
  • M. Gouron, « Bibliographie des travaux de M. Brutails », Revue historique de Bordeaux et du département de la Gironde, vol. 19,‎ , p. 12
  • J-B. Chabot, « L'éloge funèbre de Jean-Auguste Brutails », Bibliothèque de l'École des Chartes, vol. 87, no 1,‎ , p. 230-232 (lire en ligne).
  • Philippe Araguas (textes réunis par), Jean-Auguste Brutails : journées d'études des 17 et 18 juin 2011 [tenues] aux Archives départementales de la Gironde, [Bordeaux] / organisées par l'Institut Ausonius de l'Université Bordeaux-Montaigne et par la Société archéologique de Bordeaux ; Pages d'archéologie et d'histoire girondines ; 10; Bordeaux : Société archéologique de Bordeaux, 2014
  • Gregory Muriat, « Jean‑Auguste Brutails, le guide des fonds de l'Université Bordeaux Montaigne », Revue archéologique de Bordeaux, vol. 105,‎ , p. 95-98 (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]