Jaylen Brown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jaylen Brown
Image illustrative de l’article Jaylen Brown
Jaylen Brown en mai 2017
Fiche d’identité
Nom complet Jaylen Marselles Brown
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (24 ans)
Alpharetta, Géorgie
Taille 1,98 m (6 6)
Poids 101 kg (222 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau des États-Unis Celtics de Boston
Numéro 7
Poste Arrière / Ailier
Carrière universitaire ou amateur
2015-2016 Golden Bears de la Californie
Draft de la NBA
Année 2016
Position 3e
Franchise Celtics de Boston
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2016-2017
2017-2018
2018-2019
2019-2020
2020-2021
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
06,6
14,5
13,0
20,3
24,7

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Jaylen Marselles Brown, né le à Alpharetta en Géorgie, est un joueur américain de basket-ball. Il évolue aux postes d'arrière et d'ailier pour les Celtics de Boston, au sein de la National Basketball Association (NBA).

Après une saison universitaire avec les Golden Bears de la Californie, il est sélectionné en troisième position par les Celtics lors de la draft 2016 de la NBA.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Jaylen Brown naît le à Alpharetta dans l'État de Géorgie.

Jaylen Brown joue au basket-ball au lycée Joseph Wheeler de Marietta.

L'un des plus prometteurs joueurs lycéens du pays, il est fortement convoité par les meilleurs programmes universitaires de basket-ball américain. Il est le derniers des joueurs considérés comme les plus talentueux à choisir son université, après avoir longtemps laissé les universités dans le flou[1]. Le , Jaylen Brown s'engage pour les Golden Bears de la Californie qu'il préfère aux Wolverines du Michigan, Tar Heels de la Caroline du Nord et aux Wildcats du Kentucky[1]. Il y rejoint l'autre jeune prospect prometteur Ivan Rabb[1].

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Lors du tournoi NCAA, également appelé March Madness, l'équipe de Californie est éliminée au premier tour par Hawaii. Dans cette défaite surprise, Jaylen Brown est décevant avec seulement quatre points marqués, son plus faible total de la saison, sept pertes de balles et une expulsion en juste 17 minutes[2].

Si ses qualités physiques ne sont pas remises en question, son tir en suspension et son maniement de la balle restent deux défauts majeurs[2]. Le , il annonce sa candidature à la draft 2016 de la NBA[3].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Celtics de Boston (depuis 2016)[modifier | modifier le code]

En amont de la draft 2016 de la NBA, qui a lieu le , les Celtics de Boston sont au cœur de discussion pour obtenir Jimmy Butler. Malgré les insistantes rumeurs de transfert de leur choix de sélection, les Celtics n'effectuent aucun échange le jour de la draft et recrutent en troisième position Jaylen Brown. Lorsque son nom est annoncé à la tribune, des réactions négatives des supporteurs présents sur place sont montrés à la télévision nationale. Lorsque le joueur est cité par l'un des propriétaires de la franchise, Wyc Grousbeck, à la fête de la franchise, son nom est hué[4].

Première saison (2016-2017)[modifier | modifier le code]

Dès les premières rencontres de la NBA Summer League, Jaylen Brown montre sa personnalité et ses qualités athlétiques et montre aux supporteurs qu'ils se sont trompés quelques jours plus tôt[4]. Il obtient en moyenne 16,0 points, 6,2 rebonds et 2,3 interceptions en six matchs. Il fait ses débuts pour les Celtics lors de leur premier match de la saison, le 26 octobre contre les Nets de Brooklyn, marquant 9 points, tout en ajoutant 2 contres en plus de 19 minutes. Bien que blessé au genou, l'ailier marque des points[5]. Après la pause du NBA All-Star Game, le joueur élève son niveau de jeu[4].

L'équipe termine la saison régulière en tête de la conférence Est, et en playoffs, Brown se révèle dans une difficile série des Celtics contre les Cavaliers de Cleveland, en finale de conférence[6]. Blessé à la hanche, il termine la série en boitant dans la défaite en cinq rencontres de son équipe[7]. Il est nommé dans le NBA All-Rookie Second Team à l'issue de la saison[8]. Il joue en moyenne 17,2 minutes et enregistre 6,6 points, 2,8 rebonds et 0,8 passes décisives par match.

Après la saison, il se déplace pour la première fois en Europe pour des événements de promotion de la NBA à Cordoue et à Madrid en Espagne[9],[10]. Début juillet, il revient aux États-Unis à Utah pour y disputer la NBA Summer League[11].

Seconde saison (2017-2018)[modifier | modifier le code]

Lors de l’ouverture de la saison 2017-2018 des Celtics, le 17 octobre 2017, Brown inscrit 25 points, un record en carrière, dans une défaite contre les Cavaliers de Cleveland. Après la sévère blessure subie par Gordon Hayward, Jaylen Brown devient titulaire au poste d'ailier pour les Celtics[12].Le 18 novembre, il bat son record en carrière avec 27 points et permet aux Celtics de remporter leur 15e match consécutif avec une victoire contre les Hawks d'Atlanta[13]. Le 6 avril 2018, il inscrit 32 points dans une victoire contre les Bulls de Chicago, pour établir son nouveau record[14].

Jaylen Brown en 2018.

Lors des playoffs, lors du second match contre les Bucks de Milwaukee, au premier tour, Brown inscrit 30 points pour permettre à son équipe de prendre une avance de 2-0 dans la série. À 21 ans, Brown est devenu le plus jeune joueur de l’histoire des Celtics à marquer au moins 30 points dans un match de playoffs[15]. Dans le quatrième match, Brown marque 34 points dans une défaite. Les Celtics remportent la série en sept matchs, mais Brown se blesse au cours de la série. Il revient à l'action au cours du second match contre les 76ers de Philadelphie, marquant 13 points en sortie de banc, aidant les Celtics à prendre une avance de 2-0 dans la nouvelle série. À 21 ans, le joueur montre ses progrès sur le terrain, jouant plus de 30 minutes par rencontre et est considéré comme l'un des meilleurs défenseurs à son poste[16]. Touché par le décès soudain de son meilleur ami, il en tire une inspiration[17],[18].

Saison 2018-2019[modifier | modifier le code]

Brown commence difficilement la saison, il reçoit des critiques de The Boston Globe sur sa sélection de tirs et un "manque global de concentration et de discipline"[19]. Les Celtics commencent également la saison de façon inattendue avec 10 victoires et 10 défaites, Jackie MacMullan d’ESPN écrit même que "personne n’a déçu (les Celtics) plus que Brown." Après avoir manqué trois matchs début décembre, il inscrit 21 points contre les Knicks de New York. Deux jours plus tard, il inscrit 23 points contre les Bulls de Chicago. Le 31 décembre, il bat son record de points dans un matchs avec 30 points contre les Spurs de San Antonio. Il termine la saison en inscrivant 13 points par match, en légère baisse par rapport à la saison précédente, tandis que les attentes grandissent autour de lui. Son équipe accède aux demi-finales de conférence, pour affronter les Bucks de Milwaukee. Les Celtics remportent le premier match mais s'inclinent sur les quatre suivants, mettant fin à leur campagne de playoffs.

Saison 2019-2020[modifier | modifier le code]

Le , à l'aube de la saison 2019-2020, il prolonge son contrat avec Boston pour 115 millions de dollars sur quatre ans[20]. Il réalise un belle progression statistique sur la saison, inscrivant 20,4 points par match, battant également son record de points inscrits avec 34 points face aux Cavaliers de Cleveland[21]. Lors des playoffs, les Celtics éliminent au second tour les champions en titre, les Raptors de Toronto, en sept matchs[22]. Lui et son équipe accèdent à la finale de conférence face au Heat de Miami, dans laquelle ils s'inclinent en six matchs, les privant d'une nouvelle participation en Finales NBA[23].

Saison 2020-2021[modifier | modifier le code]

Le 30 décembre 2020, Brown a marqué 42 points, un sommet en carrière, cinq rebonds et quatre passes décisives dans une victoire de 126-107 sur les Memphis Grizzlies. Son début de saison est fantastique et les nombreuses absence de Kemba Walker et de Jayson Tatum font qu'il prend ses responsabilités. Il réalise plusieurs matchs à plus de 30 points dont un où il inscrit 33 points en 19 minutes ce qui constitue un record NBA[24].

En février 2021, il est sélectionné pour la première fois au NBA All-Star Game.

Il manque la fin de saison régulière et les playoffs à cause d'une rupture de l'un des ligaments de son poignet gauche[25].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'or, Amérique Médaille d'or au championnat des Amériques 2014 des moins de 18 ans.

NBA[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

NBA[modifier | modifier le code]

NCAA[modifier | modifier le code]

  • First-Team All-Pac-12 en 2016.
  • Pac-12 Freshman of the Year en 2016.

Lycée[modifier | modifier le code]

  • Gatorade Georgia Boys Player of the Year en 2015.
  • USA Today's All-USA Georgia Player of the Year en 2015.
  • Georgia's Mr. Basketball en 2015.
  • Class 6A Player of the Year en 2015.
  • First-team Parade All-American en 2015.
  • McDonald's All-American en 2015.
  • GHSA Class AAAAAA champion en 2015.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Universitaires[modifier | modifier le code]

Les statistiques de Jaylen Brown en matchs universitaires sont les suivantes[26] :

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2015-2016 Californie 34 34 27,6 43,1 29,4 65,4 5,35 1,97 0,79 0,65 14,65
Carrière 34 34 27,6 43,1 29,4 65,4 5,35 1,97 0,79 0,65 14,65

Professionnelles[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2016-2017 Boston 78 20 17,2 45,3 34,1 68,5 2,82 0,82 0,45 0,23 6,60
2017-2018 Boston 70 70 30,7 46,5 39,5 64,4 4,94 1,63 1,00 0,37 14,53
2018-2019 Boston 74 25 25,9 46,5 34,4 65,8 4,23 1,35 0,93 0,43 13,03
2019-2020 Boston 57 57 33,9 48,1 38,2 72,4 6,39 2,07 1,14 0,35 20,33
2020-2021 Boston 58 58 34,5 48,4 39,7 76,4 5,98 3,36 1,24 0,55 24,66
Carrière 337 230 27,7 47,3 37,8 69,9 4,72 1,75 0,92 0,38 15,09

Playoffs[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2017 Boston 17 0 12,6 47,9 21,7 66,7 2,12 0,76 0,35 0,12 5,00
2018 Boston 18 15 32,4 46,6 39,3 64,0 4,83 1,44 0,78 0,56 18,00
2019 Boston 9 9 30,4 50,6 35,0 76,7 5,78 1,11 0,67 0,22 13,89
2020 Boston 17 17 39,5 47,6 35,8 84,1 6,06 2,29 1,53 0,53 21,76
Carrière 61 41 28,6 47,6 35,9 74,5 4,95 1,44 0,85 0,38 14,82

Dernière mise à jour le

Records sur une rencontre en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Jaylen Brown en NBA sont les suivants[27],[28] :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 42 2 fois 34 @ Bucks de Milwaukee
Paniers marqués 16 @ 76ers de Philadelphie 13 @ Bucks de Milwaukee
Paniers tentés 28 @ 76ers de Philadelphie 30 Raptors de Toronto
Paniers à 3 points réussis 10 Magic d'Orlando 5 3 fois
Paniers à 3 points tentés 18 Magic d'Orlando 13 Raptors de Toronto
Lancers francs réussis 11 Raptors de Toronto 8 @ 76ers de Philadelphie
Lancers francs tentés 16 Raptors de Toronto 9 @ 76ers de Philadelphie
Rebonds offensifs 5 Nets de Brooklyn 4 3 fois
Rebonds défensifs 11 3 fois 12 2 fois
Rebonds totaux 13 2 fois 16 Raptors de Toronto
Passes décisives 10 Raptors de Toronto 5 @ Heat de Miami
Interceptions 4 6 fois 4 @ Raptors de Toronto
Contres 3 @ Cavaliers de Cleveland 4 Raptors de Toronto
Balles perdues 7 Nuggets de Denver 5 @ 76ers de Philadelphie
Minutes jouées 44 Rockets de Houston 51 Raptors de Toronto

Dernière mise à jour :

Salaires[modifier | modifier le code]

Saison Equipe Salaire
2016-2017 Celtics de Boston 4 743 000 $
2017-2018 Celtics de Boston 4 956 480 $
2018-2019 Celtics de Boston 5 169 960 $
2019-2020 Celtics de Boston 6 534 829 $
Total Gains 21 404 269 $
2020-2021 Celtics de Boston 22 991 071 $
2021-2022 Celtics de Boston 24 830 357 $
2022-2023 Celtics de Boston 26 669 643 $
2023-2024 Celtics de Boston 28 508 929 $

Vie privée[modifier | modifier le code]

Passionné du jeu d'échecs, Jaylen Brown utilise la méditation pour préparer ses rencontres de basket-ball[29]. Il s'entoure d'un chef cuisinier, Jawed Halepota, qui s'occupe également de Marcus Smart[30].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Jeff Borzello, « Jaylen Brown commits to Cal », sur ESPN.com, (consulté le 4 juillet 2017).
  2. a et b (en) Ricky O'Donnell, « California's Jaylen Brown has the body of an NBA star, but his game isn't there yet », SB Nation, (consulté le 4 juillet 2017).
  3. Arnaud Gelb, « L’ailier Jaylen Brown se présente à la Draft », sur basketusa.com, (consulté le 30 avril 2016)
  4. a b et c (en) Chris Forsberg, « While Celtics show patience, Jaylen Brown races ahead », sur ESPN.com, (consulté le 4 juillet 2017).
  5. (en) Chris Forsberg, « Jaylen Brown to sit out Tuesday after hyperextending knee in debut », sur ESPN.com, (consulté le 4 juillet 2017).
  6. (en) Chris Forsberg, « Jaylen Brown a bright spot for Celtics, who could lean heavier on rookie going forward », sur ESPN.com, (consulté le 4 juillet 2017).
  7. (en) Chris Forsberg, « Celtics rookie Jaylen Brown questionable with hip pointer », sur ESPN.com, (consulté le 4 juillet 2017).
  8. (en) « Jaylen Brown Named to All-Rookie Second Team », sur nba.com, (consulté le 4 juillet 2017).
  9. (en) A. Sherrod Blakely, « Celtics' Jaylen Brown part of NBA group to appear in Europe next week », CSNNE, (consulté le 4 juillet 2017).
  10. (es) « El Córdoba presume de 'fichaje de altura NBA': Jaylen Brown », Marca, (consulté le 4 juillet 2017).
  11. Bastien Fontanieu, « Jaylen Brown, level supérieur : 29 points et confiance maximale pour son entrée en Summer League », sur trashtalk.co, (consulté le 4 juillet 2017).
  12. (en) Kyle Wagner, « Jaylen Brown Is The Celtics’ Only Hope Now : The second-year player must step up after Boston loses Gordon Hayward. », FiveThirtyEight, (consulté le 13 février 2018).
  13. Jocelyn Gouriou, « Les meilleures actions de la série de 15 victoires de Boston : fans des Celtics, régalez-vous ! », sur TrashTalk, (consulté le 5 décembre 2020)
  14. « Jaylen Brown Drops Career-High, Monroe Gets Triple-Double, In Celtics 111-104 Win Over Bulls », sur 98.5 The Sports Hub - Boston's Home For Sports, (consulté le 5 décembre 2020)
  15. (en-US) Michael Singer, « Jaylen Brown, 21, becomes youngest Celtics player to score 30 points in a playoff game », sur The Florida Times-Union (consulté le 5 décembre 2020)
  16. (en) Chris Forsberg, « Jaylen Brown making an impact in second NBA season », sur ESPN.com, (consulté le 13 février 2018).
  17. (en) Chris Forsberg, « Celtics' Jaylen Brown played 'inspired' after death of best friend », sur ESPN.com, (consulté le 13 février 2018).
  18. (en) Matt Bonesteel, « After learning of his best friend’s death, Jaylen Brown leads Celtics past Warriors », The Washington Post, (consulté le 13 février 2018).
  19. (en-US) « What's wrong with Jaylen Brown? | Boston.com », sur www.boston.com (consulté le 5 décembre 2020)
  20. Dimitri Kucharczyk, « Un nouveau contrat de 115 millions de dollars sur quatre ans pour Jaylen Brown à Boston ! », Basket USA, (consulté le 24 octobre 2019).
  21. « Jaylen Brown et Jayson Tatum s’amusent avec les Cavaliers », sur Basket USA (consulté le 5 décembre 2020)
  22. Giovanni Marriette, « Les Celtics l'ont fait : victoire au Game 7 face aux Raptors, le champion est à terre, direction les Finales de Conférence face à Miami ! », sur TrashTalk, (consulté le 5 décembre 2020)
  23. Giovanni Marriette, « Le Heat l'a fait, solide, jusqu'au bout : victoire virile dans le Game 6 face à Boston, direction... les Finales NBA ! », sur TrashTalk, (consulté le 5 décembre 2020)
  24. (en) « Jaylen Brown Game by Game Stats and Performance », sur ESPN (consulté le 26 janvier 2021)
  25. « Touché au poignet, Jaylen Brown va rater la fin de saison des Celtics », sur basketusa.com (consulté le 13 mai 2021)
  26. (en) « Stats universitaires », sur sports-reference.com, (consulté le 12 juin 2016)
  27. (en) « Jaylen Brown Career Bests », sur basketball.realgm.com
  28. (en) « Jaylen Brown Stats », sur espn.com
  29. (en) Paul Flannery, « Meditating with Jaylen Brown : The Celtics’ young star is using meditation to stay centered on the court, and to help him grieve off it. », SB Nation, (consulté le 13 février 2018).
  30. (en) Bobby Manning, « Smart and Brown’s chef Jawed Halepota : Athletic chef Jawed Halepota joins the show to talk fueling athletes and how he became the trusted cook for Marcus Smart and Jaylen Brown. », sur clnsmedia.com, (consulté le 13 février 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :