STEM (disciplines)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

STEM (acronyme de science, technology, engineering, and mathematics), ou STIM (science, technologie, ingénierie et mathématiques) en français canadien, est un américanisme désignant quatre disciplines : science, technologie, ingénierie et mathématiques.

En 2011, selon l’United States National Research Council et le National Science Foundation, ces disciplines sont centrales aux sociétés technologiquement avancées.

STEM et soutenabilité[modifier | modifier le code]

D'après les organisations internationales, les STEM et l’innovation jouent un rôle dans l'élimination de la pauvreté et la protection de la planète[1]. Les STEM occupent une place particulière dans les engagements et agendas internationaux, notamment ceux qui sont relatifs à une éducation de qualité inclusive et équitable et à l’apprentissage tout au long de la vie, visant à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes. Les objectifs de développement durable convenus par les Nations unies comprennent des cibles spécifiques demandant aux pays de renforcer l’accès à l’éducation aux STEM et aux technologies, et à réduire les disparités entre les sexes[2]. La Déclaration d’Incheon et le Cadre d’action note que l’attention portée à la qualité et à l’innovation « demandera que l’on renforce l’enseignement des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STEM) »[3] et qu’ « il conviendrait de porter une attention particulière à l’octroi de bourses aux filles et aux femmes pour leur permettre d’étudier dans le domaine des STEM »[4].

Le Programme d’action d’Addis- Abeba offre un cadre global au financement du développement durable et appelle les pays à « [intensifier] les investissements dans l’enseignement des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques… et [à veiller] à assurer aux femmes et aux filles l’égalité d’accès »[5].

Les progrès enregistrés dans les STEM ont déjà entraîné des améliorations dans de nombreux aspects de la vie tels que la santé, l’agriculture, les infrastructures et les énergies renouvelables[2]. L’éducation aux STEM est aussi la clé de la préparation des élèves au monde du travail, permettant l’entrée dans les carrières en demande des STEM de demain[6].

Autres variantes[modifier | modifier le code]

  • MINT (Mathematics, Information sciences, Natural sciences, and Technology)
  • STEAM (Science, Technology, Engineering, Arts, and Mathematics)

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « 17 objectifs pour l’humanité et pour la planète »
  2. a et b UNESCO, Déchiffrer le code : L'éducation des filles et des femmes aux sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (STEM), Paris, Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture, (ISBN 978-92-3-200139-9, lire en ligne)
  3. « Déclaration d’Incheon et Cadre d’action pour la mise en œuvre de l'Objectif de développement durable 4 », uis.unesco.org,‎ , Page 53 (lire en ligne)
  4. « Déclaration d’Incheon et Cadre d’action pour la mise en œuvre de l'Objectif de développement durable 4 », uis.unesco.org,‎ , Page 33 (lire en ligne)
  5. ONU, 2015. Programme d’action d’Addis-Abeba de la Troisième Conférence internationale sur le financement du développement. New York, Organisation des Nations Unies
  6. UNESCO. Director-General, 2009-2017 (Bokova, I.G.). writer of foreword, Déchiffrer le code: l'éducation des filles et des femmes aux sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (STEM), Paris, UNESCO, (ISBN 978-92-3-200139-9, lire en ligne), p. 14

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Le SeaPerch (présenté ici au forum Naval Science, Technology, Engineering and Mathematics) est un programme d'initiation des étudiants aux disciplines STEM.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]