Italie aux Jeux olympiques d'hiver de 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Italie aux Jeux olympiques d'hiver de 2010
Image illustrative de l'article Italie aux Jeux olympiques d'hiver de 2010

Code CIO ITA
Comité Comité olympique italien

Lieu Drapeau : Canada Vancouver
Participation 21e aux Jeux d'hiver
Athlètes 114 dans 13 sports
Porte-drapeau Giorgio Di Centa
Médailles
Rang : 16
Or
1
Arg.
1
Bron.
3
Total
5
Italie aux Jeux olympiques d'hiver

Cet article contient des informations sur la participation et les résultats de l'Italie aux Jeux olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver au Canada.

Cérémonies d'ouverture et de clôture[modifier | modifier le code]

Photographie de l'entrée de la délégation italienne lors de la cérémonie d'ouverture.
Entrée de la délégation italienne lors de la cérémonie d'ouverture.

Comme cela est de coutume, la Grèce, berceau des Jeux olympiques, ouvre le défilé des nations, tandis que le Canada, en tant que pays organisateur, ferme la marche[1]. Les autres pays défilent par ordre alphabétique. L'Italie est la 41e des 82 délégations à entrer dans le BC Place Stadium de Vancouver au cours du défilé des nations durant la cérémonie d'ouverture, après Israël et avant la Jamaïque. Cette cérémonie est dédiée au lugeur géorgien Nodar Kumaritashvili, mort la veille après une sortie de piste durant un entraînement[2]. Le porte-drapeau du pays est le fondeur Giorgio Di Centa, double médaillé d'or aux Jeux de Turin en 2006[1].

Lors de la cérémonie de clôture qui se déroule également au BC Place Stadium, les porte-drapeaux des différentes délégations entrent ensemble dans le stade olympique et forment un cercle autour du chaudron abritant la flamme olympique[3]. Le drapeau italien est alors porté par le skieur alpin Giuliano Razzoli, champion olympique de slalom lors de ces Jeux[4].

Médailles[modifier | modifier le code]

  • Liste des vainqueurs d'une médaille (par ordre chronologique)

Or[modifier | modifier le code]

Sport Discipline Sportifs Performance
Médaille d'or, Jeux olympiques Médailles d'or : 1
Ski alpin Slalom hommes Giuliano Razzoli 1 min 39 s 32

Argent[modifier | modifier le code]

Sport Discipline Sportifs Performance
Médaille d'argent, Jeux olympiques Médailles d'argent : 1
Cross country skiing pictogram.svg Ski de fond 15 km libre Pietro Piller Cottrer 34 min 00 s 9

Bronze[modifier | modifier le code]

Sport Discipline Sportifs Performance
Médaille de bronze, Jeux olympiques Médailles de bronze : 3
Nordic combined pictogram.svg Combiné nordique Petit tremplin - 10 km (M) Alessandro Pittin 24 min 59 s 9
Luge pictogram.svg Luge Simple hommes Armin Zoeggeler 3 min 14 s 375
Short track speed skating pictogram.svg Patinage de vitesse sur piste courte 500 femmes Arianna Fontana 43.804

Engagés par sport[modifier | modifier le code]

Bobsleigh[modifier | modifier le code]

Combiné nordique[modifier | modifier le code]

Luge[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Luge aux Jeux olympiques de 2010.

Patinage artistique[modifier | modifier le code]

Patinage de vitesse[modifier | modifier le code]

Patinage de vitesse sur piste courte[modifier | modifier le code]

Saut à ski[modifier | modifier le code]

Skeleton[modifier | modifier le code]

Ski acrobatique[modifier | modifier le code]

Ski alpin[modifier | modifier le code]

Ski de fond[modifier | modifier le code]

Snowboard[modifier | modifier le code]

Diffusion des Jeux en Italie[modifier | modifier le code]

Les Italiens peuvent suivre les épreuves olympiques en regardant les chaînes Rai 2, Rai 3 et Rai Sport Più, ainsi que sur le câble et le satellite sur Sky Italia. La Rai et Sky Italia permettent d'assurer la couverture médiatique italienne sur Internet[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) [PDF] « The Flagbearers for the Vancouver 2010 Opening Ceremony », Comité international olympique, (consulté le 11 janvier 2014).
  2. « La cérémonie d'ouverture des Jeux endeuillée par la mort d'un athlète », sur liberation.fr, Libération, (consulté le 12 janvier 2014).
  3. (en) Lindsay Kines, « "These Games have lifted us up," Furlong tells Olympians », The Gazette,‎ (lire en ligne).
  4. (en)[PDF]« The Flagbearers for the Vancouver 2010 Closing Ceremony », Comité international olympique, (consulté le 12 janvier 2014).
  5. (en) [PDF] « Vancouver 2010 Olympic Winter Games Rights Holding Broadcasters », sur olympic.org, Comité international olympique (consulté le 29 janvier 2014).