Giuliano Razzoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Giuliano Razzoli
Image illustrative de l’article Giuliano Razzoli
Giuliano Razzoli à Schladming en 2010.
Contexte général
Sport Ski alpin
Période active De 2006 à aujourd'hui
Site officiel www.giulianorazzoli.it
Biographie
Nationalité sportive Italienne
Nationalité Italie
Naissance (37 ans)
Lieu de naissance Castelnovo ne' Monti
Taille 1,81 m (5 11)
Poids de forme 81 kg (178 lb)
Club C.S. Esercito
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 1 0 0
Championnats du monde 0 0 0
Coupe du monde (globes) 0 0 0
Coupe du monde (épreuves) 2 5 4

Giuliano Razzoli, né le à Castelnovo ne' Monti (hameau de Razzolo), est un skieur alpin italien, champion olympique du slalom lors des Jeux olympiques de Vancouver 2010.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans un petit hameau de 50 habitants de Villa Minozzo où la moitié des habitants porte le patronyme Razzoli, son père est technicien du ski et le fait débuter à quatre ans sur les skis, Giuliano Razzoli fait ses débuts en Coupe du monde lors d'un slalom le à Alta Badia, entre pour la première fois dans les points lors du slalom de Kitzbühel le (24e) et monte pour la première fois sur un podium le à Zagreb (troisième place derrière Jean-Baptiste Grange et Ivica Kostelić). Il n'a participé qu'à des slaloms en Coupe du monde dans sa carrière.

Le , lors du même slalom de Zagreb, il remporte sa première victoire en coupe du monde. Le , lors des Jeux olympiques de Vancouver, il devient champion olympique du slalom. Il termine ensuite à la onzième place de la coupe du monde de slalom.

Début septembre, en préparation de la Coupe du monde 2010-2011, il se blesse au poignet gauche et doit être opéré au radius[1] ce qui l'oblige à interrompre sa préparation trois semaines à deux mois du début de la saison[2]. De retour pour le premier slalom de la saison qui se dispute à Levi, il sort de la piste dès la première manche[3].

Alors qu'il venait de revenir dans les sept meilleurs slalomeurs mondiaux notamment grâce à une deuxième place lors du slalom de Wengen, Razzoli est victime d'une rupture du ligament croisé du genou gauche lors du slalom de Kitzbühel le . Cette blessure met un terme à sa saison 2015-2016[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Vancouver 2010 |Sotchi 2014
Slalom Médaille d'or, Jeux olympiques Or Abandon

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Val d'Isère 2009 Garmisch Partenkirchen 2011 Schladming 2013 Vail-Beaver Creek 2015
Saint-Moritz 2017 Åre 2019 Slalom Abandon Abandon Abandon Abandon 22e 22e

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 25e en 2015.
  • 11 podiums, dont 2 victoires.

Différents classements en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Année/Classement Général Descente Slalom Slalom géant Super G Combiné
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2007 138e 7 - - 57e 7 - - - - - -
2008 100e 38 - - 38e 38 - - - - - -
2009 43e 194 - - 13e 194 - - - - - -
2010 33e 224 - - 11e 224 - - - - - -
2011 35e 248 - - 9e 248 - - - - - -
2012 47e 204 - - 13e 204 - - - - - -
2013 45e 162 - - 16e 162 - - - - - -
2014 78e 64 - - 27e 64 - - - - - -
2015 25e 350 - - 8e 350 - - - - - -
2016 61e 156 - - 19e 156 - - - - - -
2017 58e 125 - - 19e 125 - - - - - -
2019 55e 131 - - 18e 131 - - - - - -
2020 85e 72 - - 29e 72 - - - - - -
2021 89e 51 - - 31e 51 - - - - - -

Détail des victoires[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Slalom
2010 Zagreb
2011 Lenzerheide

Coupe d'Europe[modifier | modifier le code]

  • 3 victoires en slalom.

Championnats d'Italie[modifier | modifier le code]

  • Champion de slalom en 2006, 2011 et 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Razzoli: à "60, 70 %" de son top », sur sport.fr (consulté le )
  2. Razzoli blessé au radius, eurosport.fr, 9 septembre 2010, consulté le 14 novembre 2010.
  3. « Razzoli déjà out ! », sur eurosport.fr (consulté le )
  4. « Le coup de gueule de Julien Lizeroux », sur lequipe.fr, L'Équipe,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :