Combiné nordique aux Jeux olympiques de 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Combiné nordique aux Jeux olympiques de 2010
Description de l'image Nordic combined pictogram.svg. Description de l'image Olympic rings.svg.
Généralités
Sport Combiné nordique
Organisateur(s) CIO
Éditions 21e
Lieu(x) Drapeau : Canada Whistler
Date du
au
Nations 14
Participants 55
Épreuves 3
Site(s) Parc olympique de Whistler
Site web officiel
Palmarès
Plus titré(s) Drapeau : Autriche Autriche (1)
Drapeau : France France (1)
Drapeau : États-Unis États-Unis (1)
Plus médaillés Drapeau : États-Unis États-Unis (4)

Navigation

Le combiné nordique aux Jeux olympiques d'hiver de 2010 se déroule du 12 au au Parc Olympique de Whistler dans la station de sports d'hiver de Whistler en Colombie-Britannique (Canada). L’épreuve masculine de combiné nordique fait partie des épreuves olympiques depuis les premiers Jeux olympiques d’hiver qui ont eu lieu à Chamonix en France en 1924. L’épreuve par équipe a été ajoutée aux Jeux olympiques de 1988 à Calgary.

La discipline dispose de trois épreuves : le tremplin normal individuel suivi d’une course de ski de fond de 10 kilomètres, le grand tremplin individuel suivi d’une course de ski de fond de 10 kilomètres et le saut par équipes suivi d’une course de ski de fond à relais de 4 × 5 kilomètres.

Format des épreuves[modifier | modifier le code]

Le format des épreuves est changé par rapport aux derniers Jeux olympiques d'hiver afin de s'accorder sur celui instauré aux Championnats du monde de ski nordique 2009, à l'exception du départ en masse 10 km, épreuve non olympique.

Individuelle au tremplin normal[modifier | modifier le code]

Le finale : Jason Lamy-Chappuis devant l'Américain Johnny Spillane et l'Italien Alessandro Pittin.

Les athlètes exécutent premièrement un saut sur le tremplin normal suivi d’une course de ski de fond de 10 km qui consiste normalement à parcourir quatre boucles de 2,5 km. À la suite du saut, des points sont attribués pour la longueur et le style. Le départ de la course de ski de fond s'effectue selon la méthode Gundersen (1 point = 4 secondes), le coureur occupant la première place du classement de saut s’élance en premier, et les autres s’élancent ensuite dans l’ordre fixé. Le premier skieur à franchir la ligne d’arrivée remporte l’épreuve.

Individuelle au grand tremplin[modifier | modifier le code]

Les athlètes exécutent premièrement un saut sur le grand tremplin suivi d’une course de ski de fond de 10 km selon les mêmes modalités que l'épreuve sur le tremplin normal.

Par équipe[modifier | modifier le code]

Chaque équipe comprend quatre coureurs qui effectuent individuellement un saut sur le grand tremplin. On additionne ensuite les résultats de chaque membre de l’équipe. L’équipe qui obtient le pointage total le plus élevé sera la première équipe à partir dans la partie du ski de fond qui consiste en un relais 4 × 5 km. Comme aux épreuves individuelles, on détermine les temps de départ dans un ordre fixés selon le tableau de Gundersen. L’équipe dont le premier skieur franchit la ligne d’arrivée remporte l’épreuve.

Calendrier[modifier | modifier le code]

Calendrier des épreuves de combiné nordique
Février 2010 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28
Hommes Tremplin normal
Grand tremplin
Par équipes
       Jour de l'épreuve

Qualification[modifier | modifier le code]

Le quota d'athlètes est de 55 athlètes, 5 maximum par Comité national olympique (CNO) (4 athlètes maximum par épreuves individuelles). Le système qualificatif s'effectue en fonction des résultats des athlètes dans les compétitions gérées par la FIS à partir du . Le pays-hôte est assurée d'être présent dans chacune des trois épreuves à condition que l'athlète ait obtenu des points de Coupe du monde ou de Coupe continentale pendant la période de qualification[1].

Attribution des quotas[modifier | modifier le code]

L’attribution des quotas par CNO est basée sur la liste de classement mondial, et par la suite sur le classement de la Coupe continentale.

  • L’attribution sera faite sur la base d’une place par concurrent, en suivant le classement du début à la fin.
  • Lorsqu'un CNO a atteint le maximum de cinq athlètes, le CNO admissible suivant se voit attribuer une place, jusqu’à ce que le quota maximum de 55 athlètes soit atteint (y compris les athlètes du pays hôte).

Médaillés[modifier | modifier le code]

Épreuve Or Argent Bronze
Tremplin normal
résultats détaillés
Drapeau : France Jason Lamy-Chappuis (FRA) 25 min 47 s 10 Drapeau : États-Unis Johnny Spillane (USA) 25 min 47 s 50 Drapeau : Italie Alessandro Pittin (ITA) 25 min 47 s 90
Grand tremplin
résultats détaillés
Drapeau : États-Unis Bill Demong (USA) 25 min 32 s 90 Drapeau : États-Unis Johnny Spillane (USA) 25 min 36 s 90 Drapeau : Autriche Bernhard Gruber (AUT) 25 min 43 s 70
Par équipes
résultats détaillés
Drapeau de l'Autriche Autriche (AUT)
49 min 31 s 60 Drapeau des États-Unis États-Unis (USA)
49 min 36 s 80 Drapeau de l'Allemagne Allemagne (GER)
49 min 51 s 10

Tableau des médailles[modifier | modifier le code]

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Drapeau des États-Unis États-Unis 1 3 0 4
2 Drapeau d'Autriche Autriche 1 0 1 2
3 Drapeau de France France 1 0 0 1
4 Drapeau d'Allemagne Allemagne 0 0 1 1
Drapeau d'Italie Italie 0 0 1 1
Total 3 3 3 9

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Système international de qualification aux Jeux de Vancouver, consulté le 8 février 2010, document PDF.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :