Isabelle Durant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Durant.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Isabelle Durant
Isabelle Durant en 2014.
Isabelle Durant en 2014.
Fonctions
Députée européenne
Élection 7 juin 2009
Législature 7e
Groupe politique Verts/ALE
Vice-présidente du Parlement européen
Sénatrice
Élection
Réélection
Vice-première ministre, ministre des Transports et de la Mobilité
Gouvernement Verhofstadt I
Prédécesseur Michel Daerden
Successeur Renaat Landuyt
Biographie
Date de naissance (61 ans)
Lieu de naissance Bruxelles, Belgique
Nationalité belge
Parti politique Ecolo
Diplômé de Université Catholique de Louvain (UCL)
Profession Infirmièrelicenciée en politique économique et sociale
Site web www.isabelledurant.eu

Isabelle Durant (née le à Bruxelles) est une femme politique belge. Membre du parti Ecolo qu'elle dirigea à 2 reprises, elle fut sénatrice et Vice-première Ministre fédérale en Belgique. Elle a été vice-présidente du Parlement européen pendant la 7e législature du Parlement européen et cofondatrice du Groupe Spinelli défendant une Europe Fédérale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Infirmière graduée, Isabelle Durant obtient ensuite une licence universitaire en politique économique et sociale à l'UCL. Elle exerce dans l'enseignement professionnel à Bruxelles et dans le développement social de quartier en quartier multiculturel avant d'entrer en politique active.

Isabelle Durant entame sa carrière politique en 1991 au Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale. Elle exerce la fonction de Secrétaire fédérale et porte-parole d’Ecolo (Parti vert francophone belge) avec Jacky Morael entre 1994 et 1999.

En 1999, elle devient Vice-première ministre et ministre de la Mobilité et des Transports dans le gouvernement Verhofstadt I. C'est une première expérience gouvernementale au niveau fédéral pour les écologistes, en coalition avec des Libéraux et des Socialistes (coalition dite arc-en-Ciel). Elle est chargée de dossiers complexes tels la transposition en droit belge de la libéralisation du fret ferroviaire, la réforme de l'entreprise ferroviaire belge (SNCB), la sécurité routière, et le dossier épineux de la répartition des vols au départ de l'aéroport de Bruxelles-National et singulièrement du survol de Bruxelles qui abouti à une crise politique en mai 2003. En tant que Vice-Première Ministre, elle participe à l'élaboration de toutes les décisions du gouvernement fédéral. Elle contribue de près à la présidence belge de l'Union européenne, dans le secteur du transport, marqué entre autres par les attentats du 11 septembre 2001, mais aussi dans la préparation de la déclaration de Laeken et de la Convention pour l'Europe qui s'en suit.

En 2004 et jusque 2009, elle est à nouveau Secrétaire fédérale et porte-parole d’Ecolo, cette fois en compagnie de Jean-Michel Javaux (le terme « co-président » remplace celui de « secrétaire fédéral en 2007 dans les statuts d’Ecolo).

Entre 2003 et 2009, elle siège au Sénat. En juin 2009, elle est élue députée européenne et Vice-présidente du Parlement européen. Elle est active dans les commissions budget et transport, au sein de l'Assemblée Parlementaire Union pour la Méditerranée et UE/ACP. En tant que vice-présidente, elle est chargée, outre les relations avec les autorités belges, de l'agora citoyenne du Parlement européen et son Prix Lux de cinéma. En juin 2004, elle est élue députée à la Région de Bruxelles-Capitale.

Elle est par ailleurs élue locale de la commune de Schaerbeek à Bruxelles, depuis 2006, commune dirigée depuis 2000 par une coalition Liste du Bourgmestre/Verts à laquelle s'est jointe le CDH depuis 2012

Carrière politique[modifier | modifier le code]

    • députée de la Région de Bruxelles-Capitale depuis le 25 mai 2014
  • 2009-2014 : députée européenne et vice-présidente du Parlement européen:
    • Missions diplomatiques (Présidence de la mission parlementaire « Task-Force EU-Myanmar », Présidence de la visite officielle à Haïti)
    • Délégations diplomatiques du Parlement (Union pour la Méditerranée, Afrique-Caraïbes-Pacifique, Iran, Israël)
    • Membre de la Commission du Budget (Cadre financier pluriannuel, Taxe sur les transactions financières…)
    • Membre de la Commission des Affaires constitutionnelles (Initiative citoyenne européenne…)
    • Membre de la Commission des Transports (Paquets ferroviaires, Livre blanc sur l’avenir des transports…)
    • Chargée, en tant que vice-présidente, de la citoyenneté (Agora citoyenne), des relations avec la Belgique, de la gestion environnementale du Parlement (certification EMAS) et des relations avec les groupes d'intérêts (Registre de la Transparence)
  • Depuis 2006 : Conseillère communale (Schaerbeek, Belgique)
  • Depuis 2013 : Vice-présidente de l’Union des fédéralistes européens (UEF)
  • 2010 : Isabelle Durant cofonde le Groupe Spinelli au Parlement européen avec Sylvie Goulard, Guy Verhofstadt et Daniel Cohn-Bendit. Ce groupe est une initiative pro-européenne destinée à relancer la recherche d'un fédéralisme au sein de l'Union Européenne[1]. Il regroupe des personnalités telles que Jacques Delors, Mario Monti, Joschka Fischer, Pat Cox, Élie Barnavi, Elmar Brok et Andrew Duff.
  • 2007-2009 : (ré)élue coprésidente d'Ecolo et duo avec Jean-Michel Javaux (le terme « coprésident » remplace désormais celui de « secrétaire fédéral » dans les statuts d'Ecolo)
  • 2003-2009 : Sénatrice
  • 2004-2007 : à nouveau secrétaire fédérale et porte-parole d'Ecolo, cette fois en compagnie de Jean-Michel Javaux et Claude Brouir et en remplacement d'Évelyne Huytebroeck devenue ministre du gouvernement de la région de Bruxelles-Capitale
  • 1999-2003 : vice-premier ministre et ministre de la Mobilité et des Transports dans le gouvernement Verhofstadt I
  • 1994-1999 : secrétaire fédérale et porte-parole d'Ecolo (avec Jacky Morael et Daniel Josse, puis Jacky Morael et Jean-Luc Roland)

Publications choisies[modifier | modifier le code]

  • Isabelle Durant, À Ciel Ouvert, Éditions Luc Pire, 2003, 144 p.
  • Isabelle Durant & Gesine Schwan, Hymne pour une Europe insoumise – Les citoyens à la manœuvre, Éditions Luc Pire, 2013, 218 p.

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]