Ingrid Lafforgue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lafforgue.
Ingrid Lafforgue
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Père
Mère
Fratrie

Ingrid Lafforgue, née le 5 novembre 1948 à Luchon, est une skieuse alpine française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille des skieurs Maurice Lafforgue et May Nilsson et la sœur jumelle de Britt Lafforgue, également championne de ski. Elle est la mère Julien Régnier, un des pionniers du ski freestyle.

Son année de gloire est la saison 1969-1970 avec un titre de championne du monde de slalom et une médaille d'argent en géant aux championnats du monde à Val Gardena ainsi qu'un globe de cristal en slalom et 6 victoires en coupe du monde (1 géant et 5 slaloms).

Elle se fracture ensuite la jambe droite lors de la descente d’entraînement de Bardonecchia en décembre 1970.

À l'issue d'une longue convalescence, sa carrière prend fin brusquement avec son exclusion (ainsi que celle de Jean-Noël Augert, Henri Duvillard, Patrick Russel, Roger Rossat-Mignod et sa sœur Britt) de l'équipe de France, décidée à Val-d'Isère en décembre 1973.

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur résultat au classement général : 4e en 1970
    • Vainqueur de la coupe du monde de slalom en 1970
    • 7 victoires : 1 géant et 6 slaloms
    • 12 podiums

Saison par saison[modifier | modifier le code]

Arlberg-Kandahar[modifier | modifier le code]

  • Meilleur résultat : 6e place dans le slalom et le combiné 1966 à Mürren

Liens externes[modifier | modifier le code]