Championnats du monde de ski alpin 2017

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le ski alpin image illustrant la Suisse
Cet article est une ébauche concernant le ski alpin et la Suisse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Cet article ou cette section contient des informations sur une compétition sportive en cours.

Le texte peut changer à mesure que l'événement progresse, n'est peut-être pas à jour et peut manquer de recul.
N’hésitez pas à participer en citant vos sources.
 

Championnats du monde
de ski alpin 2017
Description de l'image Logo 2017 ski alpine.png.
Généralités
Sport Ski alpin
Organisateur(s) Mayer Clarence
Édition 44e
Lieu(x) Drapeau : Suisse Saint-Moritz, Suisse
Date du 6 au
Nations 76 nations
Participants 589 participants
Épreuves 11 épreuves
Site web officiel

Navigation

La 44e édition des championnats du monde de ski alpin ont lieu depuis et jusqu'au dans la station suisse de Saint-Moritz, dans le canton des Grisons. Ce sont les 5e championnats du monde de ski alpin organisés par St-Moritz après 1934, 1948, 1974 et 2003.

Organisation[modifier | modifier le code]

Sélection de la ville hôte[modifier | modifier le code]

Le , lors du congrès de High1[1] (Corée du Sud), Saint-Moritz obtient[2], à la majorité absolue, l'organisation des championnats du monde 2017, au détriment des candidatures de Åre, en Suède, et Cortina d'Ampezzo, en Italie.

Pistes[modifier | modifier le code]

L'ensemble des épreuves des championnats du monde de ski alpin 2017 se déroulent sur la montagne Corviglia[3].

Calendrier des compétitions[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous montre le calendrier des onze épreuves de ski alpin.

 Heure  Horaire local de l'épreuve (UTC +1)
Calendrier des épreuves[4]
Épreuves
ou évènements

Dénivelé / Longueur / Inclinaison moyenne[3]
Journées de compétition
L M M J V S D L M M J V S D
6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
Février
Cérémonies d'ouverture et de clôture
Hommes
Descente
2 774 m / 800 m / 29 %
12 h 00 13 h 30
Slalom
726 m / 210 m / 29 %
Course 1 09 h 45
Course 2 13 h 00
Slalom géant
1 510 m / 455 m / 30 %
Course 1 09 h 45
Course 2 13 h 30
Super - combiné Descente
2 616 m / 705 m / 27 %
10 h 00
Slalom
578 m / 170 m / 29 %
13 h 00
Super-G
2 196 m / 605 m / 28 %
12 h 00
Femmes
Descente
2 521 m / 705 m / 28 %
11 h 15
Slalom
579 m / 175 m / 30 %
Course 1 09 h 45
Course 2 13 h 00
Slalom géant
1 360 m / 405 m / 30 %
Course 1 09 h 45
Course 2 13 h 00
Super - combiné Descente
2 408 m / 645 m / 27 %
10 h 00
Slalom
534 m / 155 m / 29 %
13 h 00
Super-G
1 950 m / 550 m / 28 %
12 h 00
Mixte Par équipe 12 h 00

Délégations[modifier | modifier le code]

Un total de 589 sportifs représentant 76 pays est engagé auprès de la FIS dans les 11 épreuves[5].

Absences[modifier | modifier le code]

Parmi les médaillés de l'édition 2015, il y a quelques absences notables. Côté femmes, la double championne du monde de 2015 (descente et combiné) Tina Maze a pris sa retraite au même titre que Nicole Hosp (médaille d'argent en combiné). Chez les hommes, Ted Ligety ne peut défendre son titre en géant en raison d'une opération au genou.

Il y a également d'autres absents, tels que Bode Miller (interdit de compétition en raison de son équipementier Head suite à une décision de justice), Aksel Lund Svindal (opération au genou), Eva-Maria Brem (jambe cassée), Christof Innerhofer (blessure au péroné gauche), Valentin Giraud Moine (luxation des deux genoux) ou encore Maria Pietilae-Holmner (distension du ligament latéral interne du genou droit et de contusions).

Tableau des médailles[modifier | modifier le code]

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Drapeau de l'Autriche Autriche 3 4 2 9
2 Drapeau de la Suisse Suisse 3 2 2 7
3 Drapeau de la France France 2 0 0 2
4 Drapeau du Canada Canada 1 1 1 3
Drapeau des États-Unis États-Unis 1 1 1 3
6 Drapeau de la Slovénie Slovénie 1 0 0 1
7 Drapeau de la Norvège Norvège 0 1 1 2
8 Drapeau du Liechtenstein Liechtenstein 0 1 0 1
Drapeau de la Slovaquie Slovaquie 0 1 0 1
10 Drapeau de la Suède Suède 0 0 2 2
11 Drapeau de l'Italie Italie 0 0 1 1
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 0 0 1 1
Total 11 11 11 33

Résultats[modifier | modifier le code]

Hommes[modifier | modifier le code]

Épreuves Or Argent Bronze
Descente Drapeau : Suisse Beat Feuz Drapeau : Canada Erik Guay Drapeau : Autriche Max Franz
Super G Drapeau : Canada Erik Guay Drapeau : Norvège Kjetil Jansrud Drapeau : Canada Manuel Osborne-Paradis
Slalom Géant Drapeau : Autriche Marcel Hirscher Drapeau : Autriche Roland Leitinger Drapeau : Norvège Leif Kristian Haugen
Slalom Drapeau : Autriche Marcel Hirscher Drapeau : Autriche Manuel Feller Drapeau : Allemagne Felix Neureuther
Super-Combiné Drapeau : Suisse Luca Aerni Drapeau : Autriche Marcel Hirscher Drapeau : Suisse Mauro Caviezel

Femmes[modifier | modifier le code]

Épreuves Or Argent Bronze
Descente Drapeau : Slovénie Ilka Štuhec Drapeau : Autriche Stephanie Venier Drapeau : États-Unis Lindsey Vonn
Super G Drapeau : Autriche Nicole Schmidhofer Drapeau : Liechtenstein Tina Weirather Drapeau : Suisse Lara Gut
Slalom Géant Drapeau : France Tessa Worley Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin Drapeau : Italie Sofia Goggia
Slalom Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin Drapeau : Suisse Wendy Holdener Drapeau : Suède Frida Hansdotter
Super-Combiné Drapeau : Suisse Wendy Holdener Drapeau : Suisse Michelle Gisin Drapeau : Autriche Michaela Kirchgasser

Mixte[modifier | modifier le code]

Épreuves Or Argent Bronze
Par équipes Drapeau de la France France
Adeline Baud Mugnier
Nastasia Noëns
Tessa Worley
Mathieu Faivre
Julien Lizeroux
Alexis Pinturault
Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Tereza Jančová
Veronika Velez Zuzulová
Petra Vlhová
Matej Falat
Adam Zampa
Andreas Zampa
Drapeau de la Suède Suède
Frida Hansdotter
Maria Pietilä Holmner
Emelie Wikström
Mattias Hargin
Gustav Lundbäck
Andre Myhrer

Médias[modifier | modifier le code]

En France, les épreuves sont diffusées en direct par France Télévisions et Eurosport France.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (ko) Le site de la station de High1
  2. Le compte-rendu de la décision de la FIS sur son site
  3. a et b (en) Détails techniques des courses
  4. (en) Calendrier des championnats du monde de ski alpin 2017 - Saint Moritz
  5. Nominations for the World Championships in St. Moritz, fis-ski.com, le 2 février 2017.

Lien externe[modifier | modifier le code]