Immeuble d'habitation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Immeuble construit à Manhattan, New York, États-Unis, vers 1880 (musée de la ville de New York)
Immeuble, en banlieue parisienne (Boulogne-Billancourt, France). Selon leurs formes ces immeubles sont dits « tours » ou « barres ».
Projet d'immeuble, Quartier des Nations à Bruxelles, architecte Léon van Dievoet, 1936.
Un immeuble d'habitation en Angleterre.
Immeuble australien intégrant certains critères de Haute qualité environnementale (Bioclimatique)

Un immeuble d'habitation, ou immeuble collectif, est un bâtiment collectif à usage d'habitation. Il peut être découpé en appartements formant des « parties privatives », auxquelles sont adjointes des « parties communes » constituées notamment de passages, de locaux techniques et de jardins.

Dans son sens courant, un immeuble est un bâtiment de plusieurs étages. Comme tout bâtiment, il peut être conçu pour assurer des fonctions résidentielles, administratives (privées ou publiques) ou financières.

Étant donné sa structure multi-étage, un immeuble comprend souvent plusieurs utilisateurs, qu’ils soient locataires ou copropriétaires. L'immeuble d'habitation, par exemple, se différencie de la maison, qui ne comprend qu'un seul foyer ou ménage. Il comprend plusieurs unités d’habitation appelées appartements.

Catégorisation[modifier | modifier le code]

Sur le plan de l’usage, on distingue les immeubles d'habitation, les immeubles de bureaux, les immeubles industriels, les immeubles gouvernementaux, etc.

Sous l’aspect structurel[réf. nécessaire], on distingue en particulier les gratte-ciel, immeubles d'une hauteur importante.

Styles[modifier | modifier le code]

Immeuble normal : de 1 (sans les maisons) à 5 étages

Immeuble de grande hauteur : entre 6 et 12 étages

Gratte-ciel : 13 étages et plus

Représentations dans les arts[modifier | modifier le code]

La vie mode d'emploi, livre publié par l'écrivain français Georges Perec en 1978 et sous-titré « Roman(s) », adopte pour structure le plan d'un immeuble parisien : chacun des 99 chapitres décrit une pièce d'un des appartements et narre peu à peu plusieurs histoires correspondant aux locataires de l'immeuble, en tout environ 200 personnages.

Le cinéma utilise parfois l'immeuble comme cadre de ses récits. Les Femmes du 6e étage, une comédie du réalisateur français Philippe Le Guay sortie en salles en 2011, prend pour sujet la rencontre entre un agent de change vivant dans un immeuble aisé du 16e arrondissement de Paris et les femmes de ménage espagnoles vivant dans les chambres de bonnes au tout dernier étage du même immeuble.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]