IAI Lavi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif IAI Lavi Su-27 silhouette.svg
IAI-Lavi-B-2-hatzerim-2.jpg Vue de l'avion

Constructeur Drapeau : Israël Israel Aircraft Industries
Rôle Chasseur multirôle
Statut Prototype
Premier vol
Mise en service Développement interrompu
Date de retrait Utilisé comme démonstrateur technologique
Nombre construits 3
Équipage
1 à 2
Motorisation
Moteur Pratt & Whitney PW1120
Nombre 1
Type Turboréacteur
Poussée unitaire 55,6 kN à sec ou 82,7 kN avec PC
Dimensions
Envergure 8,78 m
Longueur 14,57 m
Hauteur 4,78 m
Surface alaire 33,1 m2
Masses
À vide 7 030 kg
Carburant 2 624 + 4 164 kg
Maximale 18 370 kg
Performances
Vitesse maximale 1 965 km/h (Mach 1,85)
Plafond 11 000 m
Rayon d'action 1 110 km
Charge alaire 555,6 kg/m2
Rapport poussée/poids 1,07
Facteur de charge +7,2 G
Armement
Interne 1 canon de 30 mm
Externe 7 257 kg de charges externes
Avionique
Radar Elta EL/M-2032

L'IAI Lavi (לביא en hébreu, « lion ») est un prototype de chasseur développé par l'entreprise nationale Israel Aircraft Industries.

Il reprend la géométrie du Saab 37 Viggen suédois des années 1960 ou du Chengdu J-9 chinois des années 1970, voilure delta, et équipé de plans canards à l'avant.

Conception[modifier | modifier le code]

Le développement du Lavi fut approuvé en et débuta en . Le but était de construire un avion monoréacteur pour l’interception et l’appui-feu avec l'aide des Américains. Ses caractéristiques rappellent fortement celles du F-16 américain.

Le premier prototype du Lavi appelé B1 était un avion monoplace motorisé par un Pratt & Whitney PW1120 développant 9 360 kgp avec postcombustion. Il vola pour la première fois le . Il fut suivi par le second prototype, B2, le .

À cette époque, il était prévu de construire 300 avions de série dont 60 biplaces destinés à l'entraînement mais aptes à combattre. Cependant son développement a été brutalement interrompu le sous la pression des États-Unis qui ne voulaient pas que l'aide américaine dont bénéficie Israël serve à financer un concurrent du F-16.

Malgré tout, un troisième appareil, biplace cette fois, fut construit. Il fut baptisé TD (pour Technology Demonstrator) et effectua son premier vol le . Il est utilisé pour effectuer des essais de systèmes et de radar.

Description[modifier | modifier le code]

Le Lavi est équipé de deux sièges éjectables de type Martin-Baker Mk 10 lightweight zero/zero.

Il dispose d'un radar multimode à impulsion doppler Elta EL/M-2032. Celui-ci permet l'acquisition automatique de cibles et de continuer à balayer le ciel tout en poursuivant une cible, en mode air-air ; et aussi le suivi de terrain et la recherche en mer, en mode air-sol.

Au niveau de l'armement, il est équipé d'un canon de 30 mm en interne avec visualisation de casque. Pour l'armement externe, il dispose de quatre points d'emport sous les ailes pour l'armement air-sol (missiles, bombes, roquettes…) ainsi que de deux autres points d'emport pour des réservoirs de carburant largables. Sept points d'attache se situent sous le fuselage (trois paires plus une au centre). De plus des missiles air-air à guidage infrarouge peuvent être montés en bout d'ailes.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]