RUAG Holding AG

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une entreprise image illustrant suisse
Cet article est une ébauche concernant une entreprise suisse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Les entreprises étant sujet à controverse, n’oubliez pas d’indiquer dans l’article les critères qui le rendent admissible.

RUAG Holding SA
Création 1er janvier 1999
Forme juridique Société anonyme
Slogan Together ahead.
Siège social Drapeau de Suisse Berne (Suisse)
Direction Urs Breitmeier (CEO)[1]
Actionnaires Confédération suisse
Activité Aérospatiale, Défense
Effectif 8 163 (fin 2015)[2]
Site web http://www.ruag.ch
Chiffre d’affaires Increase Negative.svg 1,744 milliards CHF (2015)[2]
-2.1 %
Résultat net en augmentation 117 millions CHF (2015)[2]
+38.8 %

RUAG Holding AG est une entreprise internationale active dans les domaines de l'aérospatial et de la défense, fondée le 1er janvier 1999 et dont l'actionnaire unique est la Confédération suisse.

Description[modifier | modifier le code]

En 2008, le groupe a racheté la société Space au groupe suédois SAAB pour un montant de 335 millions de couronnes suédoises, soit 57,3 millions de francs suisses[3]. S'en est suivi le rachat d'Austrian Aerospace, puis d'Oerlikon Space AG, ce qui a profondement remodelé la division aerospace et grandement développé ses effectifs

Divisions[modifier | modifier le code]

  • RUAG Space : équipementier dans le domaine du spatial, production des coiffes pour les fusées Ariane.
  • RUAG Aviation : Fournisseur pour la maintenance d'avion civils et militaires
  • RUAG Aerostrucures : Développement de technologies métallurgiques et environnementales, ainsi que des structure d'aéronef.
  • RUAG Ammotec : Munitions de petit calibre et jusqu'à 12.7 mm.
  • RUAG Defence : Partenaire stratégique de l'armée suisse

Réalisations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « RUAG : Group executive board », sur Ruag.ch (consulté le 2 juillet 2016).
  2. a, b et c (en) « RUAG : Année fiscale 2015 », sur Ruag.ch (consulté le 2 juillet 2016).
  3. Agence ATS 15.07.08

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :