Horizon Zero Dawn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Horizon
Zero Dawn
Image illustrative de l'article Horizon Zero Dawn
Logo du jeu.

Éditeur Sony Interactive Entertainment
Développeur Guerrilla Games
Concepteur Mathijs de Jonge
Musique Joris De Man
The Flight
Niels van der Leest

Début du projet 2011
Date de sortie
  • États-Unis Canada 28 février 2017
  • Europe 1er mars 2017
Genre Action-RPG
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PlayStation 4

Moteur Decima

Horizon Zero Dawn est un jeu vidéo de rôle et d'action en monde ouvert développé par Guerrilla Games et publié par Sony Interactive Entertainment pour la PlayStation 4, sorti le 1er mars 2017 en Europe. Il s'agit de la première propriété intellectuelle développée par Guerrilla Games depuis Killzone en 2004 et la première tentative du studio néerlandais de réaliser un jeu vidéo de rôle.

Trame[modifier | modifier le code]

Univers[modifier | modifier le code]

Horizon Zero Dawn prend place dans un univers post-apocalyptique dominé par des créatures mécanisées, en particulier des animaux robotiques[1]. Le jeu se déroule donc dans un futur éloigné de mille ans, où la civilisation humaine s'est effondrée et où les créatures robotiques, devenues les plus puissantes en ce monde, dominent[2]. La région visitée dans le jeu est indéterminée, mais plusieurs éléments du DLC The Frozen Wilds la situent près du parc de Yellowstone.

Histoire[modifier | modifier le code]

Aloy est une orpheline, bannie dès sa naissance par la tribu des Noras et confiée aux soins de Rost, un paria. En effet, les circonstances de sa naissance sont un grand secret des Matriarches et elle est considérée depuis lors comme une paria. Enfant, elle tombe dans les ruines d'un laboratoire et y trouve un Focus, un dispositif miniature qui lui permet d'analyser son environnement et d'accéder au système des machines antiques de l'Âge de métal. Déterminée à connaître ses origines, le seul moyen que possède Aloy est de réussir la cérémonie de l’Eclosion, pouvant la libérer de son statut de paria et forcer les Matriarches à lui répondre. Rost accepte de la préparer, l'entrainant à la chasse, l'escalade et aux techniques de survie. Le jour de la cérémonie, elle rencontre deux Oserams, Erend et Olin, et remarque que ce dernier possède un Focus. Pendant l’épreuve, Aloy surpasse les autres prétendants mais ils sont attaqués par les Carjas de l'Ombre, des Carjas renégats restés fidèles à l'ancien roi, membres de l'Éclipse, une secte guerrière qui tue tout le monde. Alors qu'elle se retrouve face à Hellis, le chef de l'Éclipse, Aloy ne doit sa survie que grâce au sacrifice de Rost. Elle est recueillie par la Matriarche Teersa qui l'amène dans leur grotte.

À son réveil, Aloy apprend que les guerriers Noras ont dû faire face aux machines corrompues sous le contrôle des Carjas de l'Ombre. Teersa lui révèle que sa naissance est un mystère car elle est apparue bébé devant la porte de la Toute-Mère, une porte scellée contrôlée par une intelligence artificielle ; Teersa y a vu un signe divin mais les deux autres ont craint l'enfant. La porte ne reconnait pas Aloy mais devant son message mal interprété, Aloy est désignée Chercheuse et libre de parcourir les terres sacrées pour combattre la corruption des machines. Elle part sur les traces d'Olin, le membre de la tribu des Oseram possédant un Focus. Celui-ci lui révèle que les cultistes ont fondé une secte, l'Eclipse, et qu'Aloy est leur cible en raison de sa ressemblance inexpliquée avec le Dr Elisabeth Sobeck, grande figure scientifique de l'Ancien monde.

Aloy retrouve les anciens sites de l'entreprise Faro Automated Solutions et au travers des enregistrements laissés par les survivants, reconstitue la fin de l'histoire de l’Ancien monde. Ainsi, près de 1000 ans auparavant, les robots militaires Faro, des drones automatisés pour des missions de pacification, sont devenus hors de contrôle et ont détruit la planète par leur faculté d'auto-réplication à partir de la biomasse. Le Dr Sobeck a alors lancé le projet Aube Zéro, un système automatisé de terraformation devant prendre le contrôle des machines et recréer la vie sur Terre. Aloy croise la route de Sylens, un homme très secret mais qui recherche également l'histoire des Anciens. Il l'envoie sous la Citadelle, le siège du pouvoir de l'Eclipse, où se trouve la station renfermant le cœur du système Aube Zéro. Elle y retrouve un ensemble complexe de bases de données, d'usines et de centres de clonage géré par une intelligence artificielle appelée GAIA. Une fois toute vie éteinte sur Terre, Gaia a lancé ses contre-mesures pour désactiver les robots Faro et utiliser des machines de sa fabrication pour recréer la biosphère à partir d'échantillons stockés d'ADN et permettre à une nouvelle humanité clonée de repeupler la Terre, fort des leçons tirées des erreurs passées. Parmi les sous-systèmes de GAIA, on compte HADES, chargé de lancer une opération d'extinction si jamais Aube Zéro n'offrait pas les conditions favorables à la vie humaine. Aloy met la main sur le registre d'accès du Dr Sobeck grâce auquel elle pourra ouvrir la porte de la Toute-Mère et découvrir la vérité sur sa naissance. En sortant, Helis, le chef de l'Eclipse, la capture et la condamne à mort, et il faudra que Sylens sorte de sa cachette pour la sauver.

Aloy retourne sur les terres Nora, où elle contre l'attaque de l'Eclipse avant d'entrer dans la Toute-Mère. Elle y trouve un message de GAIA, révélant qu'un signal inconnu a réactivé HADES et a poussé le sous-système à prendre le contrôle, et pour l’arrêter, elle n'a d'autre option que l'auto-destruction. Mais sans GAIA, la terraformation est sans contrôle, alors comme mesure désespérée, elle a créé un clone du Dr Sobeck, espérant que celui-ci pourra entendre son message et détruire HADES. Quant au Dr Sobeck, elle est morte en protégeant GAIA des robots Faro. Aloy obtient de qui détruire HADES. Sylens avoue qu'il est le fondateur originel de l'Eclipse, attiré par les promesses de HADES sur le savoir de l'Ancien Monde. Ensemble, ils comprennent comme HADES compte reprendre sa mission de destruction de la vie depuis la tour de Méridian, la nouvelle capitale. Pendant l'attaque de l’Eclipse, Aloy tue Helis et contre les assauts des machines corrompues avant de détruire HADES. Aloy part peu après dans un nouveau voyage et retrouve les restes du Dr Sobeck. Une scène post-crédits montre que HADES n'a pas été totalement arrêté mais Sylens parvient à capturer ce qu'il en reste, désireux de connaitre la source du signal qui a tout déclenché.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Horizon Zero Dawn est un jeu vidéo de rôle et d'action en monde ouvert, dans lequel le joueur incarne le personnage d'Aloy, une chasseresse et archère.

Le joueur dispose de nombreux moyens de tuer les ennemis, comme les pièges (des fils de détente, par exemple), les flèches tirées à l'arc (dont celles qui permettent de fait tomber les défenses et armes des machines), les explosifs ou encore le combat de mêlée. Le joueur peut également confectionner de nouveaux objets en collectant des matériaux et des pièces de machines[3]. Le joueur peut aussi ralentir le temps pour mieux viser les points sensibles des ennemis. Le jeu prend place dans un monde ouvert qui peut être exploré par le joueur durant ses missions[4]. Le paysage évolue au gré d'une météo changeante et du jour et de la nuit qui sont pris en compte[5]. Guerrilla Games a également précisé que le jeu ne comprendra pas d'écran de chargement[2].

Les machines[modifier | modifier le code]

Les machines (ou robots) sont les ennemis principaux du jeu. Elles ressemblent à des animaux disparus ou actuels, et ainsi, se comportent comme tels (elles sont primitives malgré une certaine intelligence), elles sont d'ailleurs basées et inspirées sur des animaux de l'Age de Métal. Elles attaquent à vue les humains avec leurs armes variées, mais laissent les animaux sauvages (de chair et de sang) les approcher volontiers (renard, sanglier, dinde, lapins et autres). Elles sont naturellement plus résistantes que les ennemis humains mais possèdent aussi des faiblesses. Elles peuvent se « reproduire » grâce à la biomasse sans pour autant la détruire. Certaines cependant fuient à la vue des humains mais n'hésitent pas à attaquer au besoin. Certaines d'entre elles peuvent servir de monture après avoir été piratées. Le joueur peut les traquer, les pirater ou décrocher certaines pièces d'armement pour les retourner contre elles. Les éléments qui composent ces créatures, comme l'électricité et le métal, sont vitaux pour Aloy. Elle peut récupérer ces ressources sur leur corps[2]. Certaines machines sont corrompues par un programme parasite qui empoisonne le terrain environnant et les pousse à attaquer, humains comme machines.

Développement[modifier | modifier le code]

Le développement du jeu débute en 2011[6].

Guerrilla Games a annoncé qu'il développait une nouvelle propriété intellectuelle qui ne serait pas fondée sur la franchise Killzone. Après avoir achevé Killzone: Shadow Fall, le studio a attaché plus de personnel au développement et à la conception d'Horizon[7]. Les esquisses du jeu, qui comprenaient des dinosaures robotiques ainsi que son nom de code, ont été divulgués en septembre 2014[8].

Le prototype du jeu laissait supposer qu'Aloy était capable de monter sur le dos de vrais chevaux, avant que l'idée ne soit finalement écartée[9],[10].

Le jeu est annoncé officiellement lors de la conférence de presse E3 2015 de Sony Computer Entertainment, pour une sortie prévue sur PlayStation 4 en 2016 dans le monde entier[11]. Le scénario est écrit par John Gonzalez, scénariste principal de Fallout: New Vegas avant de rejoindre Guerrilla Games en 2013[2],[12]. Horizon Zero Dawn est fondé sur une version modifiée du moteur de jeu de Killzone: Shadow Fall, permettant de supporter la structure en monde ouvert du jeu[13]. Le jeu ne comprend aucun tutoriel afin d'encourager les joueurs à apprendre les méthodes de jeu en perdant et réessayant[14].

En juin 2016, un nouveau trailer est dévoilé, annonçant notamment le report du jeu pour le en Amérique du Nord, le en Europe et le 3 mars 2017 au Royaume-Uni[15].

Bande originale[modifier | modifier le code]

La bande originale du jeu est composé par Joris De Man (qui avait déjà contribué avec Guerilla Games pour certaines musiques de la série Killzone), le duo The Flight ainsi que Niels van der Leest. L'interprète principale est la chanteuse Julie Elven[16].

Fin 2017, un coffret vinyle, composé de quatre disques microsillons, incluant l'ensemble des morceaux de musiques du jeu ainsi que 24 autres pistes originales, est disponible à l'achat mais limité à 1 500 exemplaires[17].

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
Canard PC (FR) 8 / 10[18]
Presse numérique
Média Note
Gameblog (FR) 9 / 10[19]
Gamekult (FR) 7 / 10[20]
GameSpot (US) 9 / 10[21]
IGN (US) 9,3 / 10[22]
Jeuxvideo.com (FR) 18 / 20[23]
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 88,49 %[24]
Metacritic 89 %[25]

Horizon Zero Dawn est bien reçu par les critiques, qui soulignent l'originalité de l'histoire, la variété du système de combat et la cohérence de l'univers.

Ventes[modifier | modifier le code]

Horizon Zero Dawn réussit un gros démarrage, pour une nouvelle exclusivité à Sony, en s’écoulant à plus de 2,6 millions d'unités après deux semaines de commercialisation[26]. Au , le jeu poursuit son exploit et dépasse les 3,4 millions de copies vendues dans le monde, dont environ 915 000 (soit 27 %) se sont fait acheter via la distribution numérique[27]. En décembre 2017, les ventes du jeu au Japon affichent un total de 264 000 exemplaires[28].

« Nous avions d'énormes ambitions pour Horizon Zero Dawn et alors que nous approchions du lancement il était clair que les gens étaient excités, mais voir des ventes d'un tel niveau est vraiment époustouflant »

Hermen Hulst, directeur général de Guerrilla Games[29]

Fin 2017, Horizon Zero Dawn se positionne à la 6e place annuel des jeux PS4 les plus vendus sur le PlayStation Network[30]. À compter de cette même date, il atteint le haut du classement des ventes en version physique de l'année dans plusieurs pays : 8e en Allemagne (avec au moins 200 000 exemplaires)[31], 10e au Royaume-Uni (en comptabilisant en plus les ventes en bundles avec les consoles)[32], 11e en Espagne (avec au minimum 105 000 copies)[33] et 5e aux États-Unis (dans le classement propre à la PS4)[34].

Finalement, au , environ un an depuis sa sortie, Horizon Zero Dawn s'est vendu à 7,6 millions d'exemplaires dans le monde. Ce chiffre constitue le meilleur lancement de Sony pour une nouvelle licence sur PlayStation 4. À titre de comparaison, The Last of Us avait atteint la barre symbolique des 7 millions en l'espace de 13 mois[29].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Horizon Zero Dawn est élu « Meilleur nouveau jeu » des Game Critics Awards lors de l'E3 2015[35] et celui de 2016[36].

Lors des The Game Awards de 2017, le jeu se voit nominé dans plusieurs catégories : « Jeu de l'année », « Best Game Direction », « Meilleure direction artistique », « Meilleur scénario », « Meilleure Performance » (pour Ashly Burch dans le rôle d'Aloy) et « Meilleur jeu d'action/aventure » ; sans pour autant remporter un seul prix[37]. À l'inverse, cette même année, le jeu décroche trois lauréats à l'occasion du 35e Golden Joystick Awards. Le premier lui revient pour son scénario, le second parce qu'il est considéré comme le « Jeu de l'année sur PlayStation », et le dernier est plus particulièrement décerné à Ashly Burch pour la qualité de son interprétation[38].

Horizon Zero Dawn reçoit également des récompenses par des organes de presse non-spécialisées dans le jeu vidéo telles que le journal français Le Parisien, qui l'honore d'une « Étoile du Parisien », dans la catégorie « Jeu Vidéo de l'année 2017 », pour avoir « [mêlé] action, jeu de rôles et d'énigmes [...] et ainsi fait la synthèse du meilleur jeu de l'année avec un souci du détail graphique à couper le souffle »[39].

Horizon Zero Dawn : The Frozen Wilds[modifier | modifier le code]

Une extension intitulée The Frozen Wilds est sortie le 7 novembre 2017[43]. L'extension propose une nouvelle carte rattachée à celle de base. L'intrigue se déroule dans une région glaciale avec un volcan en éruption où Aloy doit enquêter sur une nouvelle menace nommé le Daemon. L'extension propose de nouvelle machines, dont les machines daemoniaques (des machines corrompues par le Daemon) ainsi que de nouveaux personnages. Il n'est pas nécessaire de terminé le jeu pour débloquer l'extension mais il faut être au moins au niveau 30 pour faire l'aventure.

Accueil[modifier | modifier le code]

En moins de deux mois de commercialisation, l'extension Horizon Zero Dawn : The Frozen Wilds est devenu le cinquième DLC le plus vendu de l'année 2017 via le PlayStation Network[44].

Horizon Zero Dawn : The Frozen Wilds est, tout comme le support de base, bien accueilli par les critiques :

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Horizon Zero Dawn » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) Jessica Conditt, « Robot dinos, archery and mystery in 'Horizon: Zero Dawn' », sur Engadget, (consulté le 1er juillet 2015).
  2. a b c et d (en) Will Fulton, « Horizon Zero Dawn is even better than the mind-blowing trailer made you think », sur DigitalTrends, (consulté le 1er juillet 2015).
  3. (en) Hermen Hulst, « Horizon Zero Dawn announced for PS4, from Guerrilla Games », sur PlayStation Blog, (consulté le 1er juillet 2015).
  4. (en) Zorine Te, « Horizon: Zero Dawn Is Prehistoric and Modern All At Once », sur GameSpot, (consulté le 1er juillet 2015).
  5. (en) Giuseppe Nelva, « Horizon: Zero Dawn Official Fact Sheet Explains Features of The Newly Announced PS4 Exclusive », sur DualShocker, (consulté le 1er juillet 2015).
  6. (en) Marty Silva, « E3 2015: Horizon: Zero Dawn’s incredible balance of action and RPG », sur IGN, (consulté le 1er juillet 2015).
  7. (en) Wesley Yin-Poole, « Killzone dev Guerrilla confirms work on new IP has begun », sur Eurogamer, (consulté le 1er juillet 2015).
  8. (en) Luke Karmali, « Guerrilla Games New Project Could Feature Robot Dinosaurs », sur IGN, (consulté le 1er juillet 2015).
  9. Maxime Chao, « Horizon Zero Dawn : Aloy chevauchait un vrai cheval dans le prototype », sur JeuxActu, (consulté le 13 février 2018)
  10. (en) Noclip, « Horizon Zero Dawn Documentary », sur Youtube, (consulté le 30 décembre 2017)
  11. (en) Kyle Hilliard, « Killzone Creators Announce Horizon: Zero Dawn », sur Game Informer, (consulté le 1er juillet 2015).
  12. (en) Eddie Makuch, « Killzone dev hires Fallout writer », sur GameSpot, (consulté le 1er juillet 2015).
  13. (en) David Scammell, « Horizon: Zero Dawn is 1080p/30fps, runs on modified version of Killzone: Shadow Fall engine », sur VideoGamer.com, (consulté le 1er juillet 2015).
  14. (en) David Scammell, « Horizon: Zero Dawn won't be 'tutorialised'; RPG systems detailed », sur VideoGamer.com, (consulté le 1er juillet 2015).
  15. « Horizon Zero Dawn : Voyage en 2017 avec Aloy », sur IGN, (consulté le 6 juin 2016).
  16. (en-US) Emily McMillan, « Composers revealed for Horizon Zero Dawn », VGMO -Video Game Music Online-,‎ (lire en ligne)
  17. Vincent Elmer-Haerrig, « Horizon Zero Dawn aura le droit à son coffret vinyle », sur Gameblog, (consulté le 30 décembre 2017)
  18. Pipomantis, Horizon: Zero Dawn - Chasse, pêche, nature et radiations, , Canard PC no 355, p. 34-36.
  19. Julien Chièze, « Test de Horizon Zero Dawn : La magistrale démonstration de Guerrilla », Gameblog, (consulté le 3 mars 2017).
  20. boulapoire, « Test de Horizon Zero Dawn », Gamekult, .
  21. (en) Peter Brown, « Horizon Zero Dawn Review », sur GameSpot, .
  22. (en) Lucy O'Brien, « Horizon Zero Dawn Review », sur IGN, .
  23. Kaaraj, « Test de Horizon Zero Dawn », sur jeuxvideo.com, .
  24. (en) « Horizon Zero Dawn for PlayStation 4 », sur www.gamerankings.com (consulté le 26 décembre 2017)
  25. (en) « Horizon Zero Dawn », Metacritic.
  26. Laurely Birba, « Horizon Zero Dawn : des ventes de dingue sur PS4 », sur JeuxActu, (consulté le 26 décembre 2017)
  27. Jarod, « Horizon Zero Dawn dépasse les 3,4 millions de ventes au 30 avril 2017 », sur Gamekult, (consulté le 26 décembre 2017)
  28. Jarod, « Charts Japon : Yakuza et EDF passeront un joyeux Noël », sur Gamekult, (consulté le 26 décembre 2017)
  29. a et b « Horizon Zero Dawn dépasse les 7,6 millions de ventes : Et Aloy débarque dans Monster Hunter World », sur Gamekult, (consulté le 3 mars 2018)
  30. daFrans, « Sony révèle les jeux PS4 les plus vendus sur le PSN en 2017 », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 21 janvier 2018)
  31. Jarod, « Voici ce qu'ont acheté les joueurs allemands en 2017 : "Ils ont toujours eu beaucoup de goût les Allemands" », sur Gamekult, (consulté le 3 février 2018)
  32. Jarod, « GfK dévoile les 100 jeux les plus vendus au Royaume-Uni en 2017 : Vendus en boîtes, en tout cas », sur Gamekult, (consulté le 3 février 2018)
  33. Jarod, « L'Espagne révèle à son tour ses jeux les plus vendus en 2017 », sur Gamekult, (consulté le 3 février 2018)
  34. Jarod, « Charts USA : la PS4 conserve sa couronne en 2017 : Et Nintendo gouverne le mois de décembre », sur Gamekult, (consulté le 3 février 2018)
  35. « Fallout 4, meilleur jeu de l'E3 2015 », sur IGN, (consulté le 21 août 2015).
  36. a et b (en) « Game Critics Awards : Best of E3 2016 (Winners) », sur gamecriticsawards.com (consulté le 4 février 2018)
  37. (en) « Awards », sur thegameawards.com (consulté le 4 février 2018)
  38. « 35th Golden Joystick Awards », sur Gameblog, (consulté le 4 février 2018)
  39. Yves Jaeglé, Emmanuel Marolle, G.P., Sylvain Merle, Grégory Plouviez, S.M., Eric Bureau, Mickaël Zoltobroda, Benoît Daragon, Charlotte Moreau, Carine Didier, Stéphanie Guerrin, Christophe Levent, Sandrine Bajos, Pierre Vavasseur, Aymeric Renou, Renaud Baronian, « Etoiles du Parisien : les talents qui ont illuminé l'année 2017 », sur Le Parisien, (consulté le 14 janvier 2018)
  40. a et b (en) « Game Critics Awards : Best of E3 2015 (Nominees) », sur gamecriticsawards.com (consulté le 4 février 2018)
  41. (en) « Game Critics Awards : Best of E3 2015 (Winners) », sur gamecriticsawards.com (consulté le 4 février 2018)
  42. a et b (en) « Game Critics Awards : Best of E3 2016 (Nominees) », sur gamecriticsawards.com (consulté le 4 février 2018)
  43. « Horizon : Zero Dawn sur PlayStation 4 », sur Jeuxvideo.com (consulté le 21 janvier 2018)
  44. daFrans, « PlayStation : Les 10 DLC les plus achetés sur le PSN en 2017 », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 21 janvier 2017)
  45. Gianni Molinaro, « TEST de Horizon Zero Dawn The Frozen Wilds : Une extension de bon Aloy ? », sur Gameblog, (consulté le 21 janvier 2018)
  46. Matthieu Hurel, « The Frozen Wilds, peu de neuf à l'horizon ? », sur Gamekult, (consulté le 21 janvier 2018)
  47. (en) Lucy O'Brien, « Horizon Zero Dawn : The Frozen Wilds n'a pas froid aux yeux », sur IGN, (consulté le 21 janvier 2018)
  48. Karaaj, « Test : Horizon Zero Dawn : The Frozen Wild, un DLC pour prolonger le plaisir », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 21 janvier 2018)
  49. (en) « Horizon Zero Dawn: The Frozen Wilds », sur Metacritic (consulté le 21 janvier 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) « Site officiel », sur Horizon Zero Dawn - Guerilla Games (consulté le 14 juin 2016).