Daniel Grandclément

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Daniel Grandclément
Daniel Grandclement.jpeg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (72 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Daniel Grandclément, né le 24 octobre 1946 à Paris est un écrivain, journaliste, reporter et reporter d'images-documentariste. Il a reçu le prix FIGRA pour son reportage Les Martyrs du golfe d'Aden.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études au lycée Janson-de-Sailly puis à Franconville la Garenne il rate son bac à l'âge de 15 ans. Il obtient un C.A.P. d’aide comptable qui lui permet de travailler dans l'entreprise familiale de bijouterie jusqu'en 1968. Influencé par le mouvement étudiant de Mai 68, il prend la route, et se met à vendre des bijoux sur les marchés, et à dessiner des accessoires de mode.

En 1972 il commence à faire du journalisme, et il entre à TF1 où il est tour à tour présentateur du journal télévisé de 23 heures, reporter, chroniqueur politique.

Après un court passage à la radio où il continue ses chroniques politiques, il revient à la télévision sur Antenne 2 en 1983, puis à TF1 comme rédacteur en chef du journal de 20 heures, puis à FR3 entre 1986 et 1990. Sa présence sur le petit écran devient plus épisodique par la suite, car il se lance dans le documentaire et les reportages pour des émissions comme Thalassa, Grands Reportages, Faut pas rêver.

Il a également écrit la biographie d'Henry de Monfreid, celle de Bao Daï et une enquête sur André Grandclément (dont il est un lointain parent).

Ses trois reportages les plus célèbres sont :

  • Les Martyrs du golfe d'Aden, (2008) qui lui a valu le prix FIGRA au Touquet.
  • Les Enfants perdus du Sénégal (2009) (aussi intitulé Les Enfants de M'Bour[1])
  • Le Printemps noir des chrétiens d'Égypte (2013)[2].

Publications[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]