Henry Lemaître Auger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Henri Lemaître Auger)

Henry Lemaître Auger
Fonctions
Curateur public du Québec
9 août 194516 mai 1947
Prédécesseur Premier titulaire
Successeur Anatole Carignan
Ministre de la Colonisation
26 août 19368 novembre 1939
Premier ministre Maurice Duplessis
Gouvernement Maurice Duplessis (1er)
Législature 20e législature du Québec
Prédécesseur Hector Authier
Successeur Adélard Godbout
Député de Montréal—Saint-Jacques
25 novembre 193523 septembre 1939
Élection 25 novembre 1935
Premier ministre Louis-Alexandre Taschereau
Adélard Godbout
Législature 19e législature du Québec
20e législature du Québec
Prédécesseur Irénée Vautrin
Successeur Joseph-Roméo Toupin
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance West Boylston (Massachusetts)
Date de décès (à 75 ans)
Lieu de décès Montréal
Parti politique Parti conservateur du Québec (1935-1936)
Union nationale (1936-1939)
Père Honoré Lemaître Auger
Mère Marie-Élisabeth Héroux
Conjoint Marie-Éva Héroux
Profession Administrateur
Religion Catholique

Henry Lemaître Auger (né le à West Boylston (Massachusetts), mort le à Montréal) est un administrateur et un homme politique québécois. Il a été le premier curateur public du Québec, de 1945 à 1947[1]. Il a également été ministre de la Colonisation de 1936 à 1939 et député de Montréal—Saint-Jacques pour l'Union nationale de 1935 à 1939.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils d'Honoré Lemaître Auger, fabricant de chaussures et cultivateur, et de Marie-Élisabeth Héroux[2]. Il arrive au Canada en 1878[2]. Il étudie à l'université Laval à Montréal, au Monument national et au collège militaire de Saint-Jean[2]. Il épouse Marie-Éva Héroux le , à Trois-Rivières. Il est professeur à l'école Saint-Gabriel à Montréal, agent d'immeubles et d'assurance, comptable dans un cabinet d'avocats, gérant de la caisse populaire Saint-Jacques et propriétaire d'un bureau d'immeuble à Montréal de 1911 à 1914[2]. Le , il est nommé président de la Commission du charbon de bois de Montréal[2].

De 1930 à 1936, il est échevin du quartier Saint-Jacques à Montréal et leader au conseil municipal[2].

Lors de l'élection générale québécoise de 1935, il est candidat du Parti conservateur et élu député du district électoral de Montréal—Saint-Jacques à l'Assemblée législative du Québec[2]. Lors de l'élection générale de 1936, il est réélu comme candidat de l'Union nationale[2]. Il est ministre de la Colonisation dans le premier gouvernement de Maurice Duplessis du au [2]. Aux élections de 1939, il est défait par le libéral J.-Roméo Toupin[2].

Il devient le premier titulaire du poste de curateur public, lors de la création de l'institution par le gouvernement Duplessis, en août 1945. Après un mandat de courte durée, il est nommé vice-président de la Commission des tramways de Montréal en mai 1947[3].

Henry L. Auger meurt le , à Montréal, à l'âge de 75 ans[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]