Haile Mariam Dessalegn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Haile Mariam Dessalegn
ኃይለማሪያም ደሣለኝ
Illustration.
Haile Mariam Dessalegn, le 6 mai 2011.
Fonctions
Premier ministre d'Éthiopie
[N 1]
(5 ans, 7 mois et 13 jours)
Président Girma Wolde-Giorgis
Mulatu Teshome
Coalition FDRPE
Prédécesseur Meles Zenawi
Successeur Abiy Ahmed
Président de l'Union africaine

(1 an)
Prédécesseur Boni Yayi
Successeur Mohamed Ould Abdel Aziz
Ministre éthiopien des Affaires étrangères

(2 ans, 2 mois et 20 jours)
Premier ministre Meles Zenawi
Lui-même (intérim)
Prédécesseur Seyoum Mesfin
Successeur Berhane Gebre-Christos
Vice-Premier ministre d'Éthiopie

(2 ans, 2 mois et 20 jours)
Premier ministre Meles Zenawi
Lui-même (intérim)
Prédécesseur Seyoum Mesfin
Biographie
Date de naissance (53 ans)
Lieu de naissance Boloso Sore (Éthiopie)
Nationalité éthiopienne
Parti politique Mouvement démocratique des peuples du sud de l'Éthiopie
Religion Pentecôtisme

Haile Mariam Dessalegn Haile Mariam Dessalegn
Premiers ministres d'Éthiopie
Présidents de l'Union africaine

Haile Mariam Dessalegn (Ge'ez: ኃይለማሪያም ደሣለኝ), né le à Boloso Sore, est un homme d'État éthiopien, Premier ministre de 2012 à 2018.

Biographie[modifier | modifier le code]

Haile Mariam Dessalegn est membre de la coalition Front démocratique révolutionnaire du peuple éthiopien (FDRPE) depuis 1991[1].

Le , Haile Mariam Dessalegn devient président de l'Union africaine (UA)[2].

Il est l'un des 112 membres du Conseil de la Fédération éthiopien et l'un des 54 conseillers de l'État des nations, nationalités et peuples du sud et représente le peuple Wolayta. Vice-Premier ministre à partir du , il devient Premier ministre par intérim à la mort de Meles Zenawi, le [3] avant d'être officiellement investi dans ses fonctions le 21 septembre[4]. Il présente sa démission le 15 février 2018.

En novembre 2016, il se déclare en faveur du plan de leadership panafricain déployé par le Maroc[5].

Le , il présente sa démission[6]. Le , Abiy Ahmed lui succède[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par intérim jusqu'au .

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Éthiopie : il n'y a pas que Haile Mariam Dessalegn », Le Point,‎ (lire en ligne)
  2. « Haile Mariam Dessalegn nouveau président en exercice de l’UA », Abamako,‎ (lire en ligne)
  3. Meles Zenawi Death : Succession Battle and Political Turmoil Threatens Ethiopia, International Business Times, 22 août 2012, consulté le 22 août 2012.
  4. Rulers, 21-09-2012
  5. « La Vision de Sa Majesté le Roi et Son leadership en Afrique salués par le dirigeant éthiopien », Maroc Diplomatique,‎ (lire en ligne)
  6. « Ethiopie : le premier ministre a présenté sa démission », sur Le Monde, (consulté le 15 février 2018)
  7. VOA Afrique, « Le nouveau Premier ministre prône la concorde en Ethiopie », sur VOA (consulté le 2 avril 2018)