Université d'Addis-Abeba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université d’Addis-Abeba
Image illustrative de l'article Université d'Addis-Abeba
Devise Seek Wisdom, Elevate your Intellect and Serve Humanity
Nom original አዲስ አበባ ዩኒቨርሲቲ
Addis Ababa University
Informations
Fondation [1]
Fondateur Haïlé Sélassié Ier
Type Université publique
Régime linguistique Anglais
Localisation
Coordonnées 9° 02′ 48″ Nord, 38° 45′ 33″ Est
Ville Addis-Abeba
Pays Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Campus 15 sites répartis dans Addis-Abeba[2]
Direction
Président Dr Admasu Tsegaye[3]
Chiffres clés
Enseignants-chercheurs 2408
Étudiants 48673 (2015)[1]
Undergraduates 33940
Doctorants 1733
Divers
Site web http://www.aau.edu.et/

Géolocalisation sur la carte : Éthiopie

(Voir situation sur carte : Éthiopie)
Université d’Addis-Abeba

L'université d'Addis Abeba (amharique : አዲስ አበባ ዩኒቨርሲቲ) est une université située à Addis-Abeba, en Éthiopie, fondée en 1950[1] par Haïlé Sélassié Ier. Disposant durant les premières décennies après sa création de six campus dans la capitale et un à Debre Zeit, elle en compte quinze en 2015. L'université serait la plus grande d'Afrique[réf. nécessaire]. L'accès se fait par sélection du gouvernement après l'obtention du diplôme de fin d'études secondaires.

Différentes institutions sont associées à l'établissement dont l'Institut des études éthiopiennes, créé par Richard Pankhurst.

Le campus principal de l'université est situé sur Algeria Street (anciennement avenue Entoto), à « Siddist Kilo » au nord de la place du 12 Yekatit. Elle compte plus de 25 facultés[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Entrée du campus principal, près de Siddist Kilo.

Le [1], l'empereur Haïlé Sélassié Ier proclame la fondation de l’University College of Addis Abeba[1], implantée sur le domaine du palais impérial de Le'ul Guenet, au cœur de la ville[4]. La création de l'établissement fut confiée à un jésuite canadien, Lucien Matte qui assura la présidence de 1952 à 1962[5]. L'année suivante, les activités débutèrent et l'université ne disposait alors que d'un cursus de deux ans. Durant les deux années suivantes, une affiliation avec l'université de Londres se développa. En 1962, l'université fut renommée « Université Haile-Selassie I ».

En 1975, à la suite de la déposition de l'empereur et de la prise du pouvoir par le Derg, l'université changea à nouveau de nom et devint l'université d'Addis-Abeba, nom qu'elle a conservé jusqu'à aujourd'hui. Le 4 mars 1975, le Derg ferma temporairement l'université et envoya 50 000 étudiants dans les zones rurales afin d'y construire un appui populaire au nouveau pouvoir. Les cursus se développèrent et, en 1979, le master fut introduit. Enfin, en 1987, le doctorat fit son apparition dans les formations proposées.

Structure[modifier | modifier le code]

Départements[modifier | modifier le code]

  • Sciences sociales : College of Social Sciences
  • Lettres, linguistique et journalisme : College of Humanities, Language Studies, Journalism and communication
  • Développement : College of Development Studies
  • Économie et finance : College of Business and Economics
  • Droit : College of Law and Governance Studies
  • Sciences de l'éducation : College of Education and Behavioural Studies
  • Sciences : College of Natural and Computational Sciences
  • Beaux-arts : Skunder Boghossian College of Performing and Visual Arts
  • Médecine vétérinaire et agriculture : College of Veterinary Medicine and Agriculture
  • Médecine : College of Health Sciences

Instituts d'enseignement et de recherche[modifier | modifier le code]

  • Langues et cultures éthiopiennes : Academy of Ethiopian Languages and Cultures
  • Ingénierie : Addis Ababa Institute of Technology
  • Institut vétérinaire : Aklilu Lemma Institute of Pathobiology
  • Architecture et urbanisme : Ethiopian Institute of Architecture, Building Construction and City Development
  • Hydrologie : Ethiopian Institute of Water Resources
  • Agronomie : Institute of Biotechnology
  • Éducation : Institute of Educational Research
  • Institut des études éthiopiennes : Institute of Ethiopian Studies
  • Géophysique, astronomie : Institute of Geophysics, Space Science and Astronomy
  • Géopolitique : Institute of Peace and Security Studies
  • Centre de recherche régional sur la Corne de l'Afrique : Horn of Africa Regional Center and Environment Network

Écoles supérieures[modifier | modifier le code]

  • Alle School of Fine Arts and Design
  • School of Allied Health Sciences
  • School of Commerce
  • School of Earth and Planetary Sciences
  • School of Information Science
  • School of Journalism and Communications
  • School of Medicine
  • School of Pharmacy
  • School of Public Health
  • School of Social Work
  • Yared School of Music
  • Yoftahe Nigussie School of Theatrical Arts

Bibliothèque et musée[modifier | modifier le code]

L'université dispose d'une bibliothèque implantée sur le campus de Siddist Kilo, dans l'enceinte du palais Le'ul Guenet, qui a ouvert en août 1969[6]. La John F. Kennedy Memorial Library a été inaugurée le 23 juillet 1970 par l'empereur Haïlé Sélassié Ier[7], en l'honneur du président américain John Fitzgerald Kennedy, que l'empereur avait rencontré à Washington en 1963. La mère du défunt président, Rose Kennedy, avait été invitée pour l'occasion dans la capitale éthiopienne.

Le fonds de la bibliothèque compte un demi-million de documents dans les domaines des humanités et des sciences sociales[8].

Un musée d'art moderne, le Gebre Kristos Desta Center, du nom d'un peintre éthiopien du XXe siècle, Gebre Kristos Desta, mort en 1981, est situé dans les locaux de la Faculté de Commerce[9]. Il est dirigé par la photographe Aida Muluneh.

Musée d'art moderne[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en) « AAU at a glance », sur aau.edu.et (consulté le 21 novembre 2015)
  2. (en) « AAU campuses », sur aau.edu.et (consulté le 21 novembre 2015)
  3. (en) « Biographie du président » (consulté le 21 novembre 2015)
  4. Discours prononcé par l'empereur lors de la pose de la première pierre de l'université, le (Selected Speeches, p. 1-3).
  5. (en) « AAU Leadership », sur aau.edu.et (consulté le 21 novembre 2015)
  6. (en) « Addis Ababa University Libraries », sur aau.edu.et
  7. Selected Speeches, p. 229-232
  8. (en) « John F. Kennedy Library Addis Ababa University », sur Ethiopian Academic Libraries (sites.google.com)
  9. (en) « New museum named after Gebre Kristos », Addis Journal,‎ (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Bahru Zewde, The Quest for Socialist Utopia. The Ethiopian Student Movement c. 1960-1974, James Currey, 2014, 299 p.
  • (en) Fentahun Tiruneh, The Ethiopian Students: Their Struggle to Articulate the Ethiopian Revolution, Chicago, , 114 p.
  • [Selected Speeches] Selected Speeches of His Imperial Majesty Haile Selassie I. 1918-1967, New York, One Drop Books (Imperial Ethiopian Ministry of Information), (1re éd. 1967), 693 p. (ISBN 1-890358-01-0)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]