Guy Vandenbranden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Guy Vandenbranden
Bruxelles - Brussel - Metro - Beekkant (13190209284).jpg
vitrail de Guy Vandenbranden dans la station de métro Beekkant à Bruxelles, 1982
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
AnversVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Guy Vandenbranden (Ixelles, 14 juillet 1926 - Anvers, 3 juin 2014) est un artiste belge, peintre, collagiste, sculpteur, dessinateur et graphiste.

Style et œuvre[modifier | modifier le code]

À partir de 1951, Guy Vandenbranden abandonne définitivement la figuration et commence à s'illustrer dans l'abstraction lyrique. En 1952, l'artiste se rapproche du milieu artistique bruxellois et se lie d'amitié avec Pol Bury, Jo Delahaut, Kurt Lewy, Jean Rets et Jean Milo. C'est grâce à ces contacts que Vandenbranden devient membre du groupe Art Abstrait en 1956. Vers 1954, le peintre se tourne vers l'abstraction géométrique et conservera cette forme d'expression jusqu'à sa mort en 2014. En 1958, il ne travaille quasiment plus qu'en noir et blanc, et son œuvre devient quasiment monochrome, certainement sous l'influence du mouvement américain Hard Edge de l'époque. À partir de 1961 Vandendranben commence à travailler en relief et crée ses premières sculptures abstraites. À la fin des années soixante, il utilise de la laque cellulosique directement sur des panneaux afin de créer des illusions d'optique (dans la veine du Op Art). Il réalise des œuvres monumentales à partir de la seconde moitié des années septante. En 1982, il conçoit le vitrail de la station de métro bruxelloise Beekkant.

La Nouvelle École flamande[modifier | modifier le code]

En 1959, Vandenbranden et Jef Verheyen envisagent d'ouvrir une galerie avant-gardiste anversoise pour réunir des artistes partageant les mêmes idées. Piero Manzoni, Jean Tinguely et Lucio Fontana avaient accepté de collaborer avec eux, mais finalement le projet tombe à l'eau et c'est le groupe G58 à Hessenhuis à Anvers qui reprend le rôle de plateforme pour une nouvelle avant-garde. Vandenbranden et Jef Verheyen collaborent alors avec Englebert Van Anderlecht et cela mènera à la constitution du mouvement La Nouvelle Ecole Flamande (Nieuwe Vlaamse School) en 1960. Ce groupe d'artiste auquel Paul Van Hoeydonck, Jan Dries et Vic Gentils prennent aussi part avait pour but de promouvoir leurs œuvres à un niveau international, en mettant notamment en place des expositions en Allemagne, en Suisse ou en Italie.

Sélection d'expositions personnelles[modifier | modifier le code]

1950

Galerie St. Laurent, Bruxelles

1952

Galerie St. Laurent, Bruxelles

Galerie Iris, Anvers

1956

Galerie Het Atelier, Anvers

1958

Albert Landry Gallery, New York (USA)

1959

Galerie St.Laurent, Bruxelles

Galleria Pater, Milan (Italie)

1960

Galerie Aujourd'hui, Bruxelles

1961

Galerie Orez, La Haye (Pays-Bas)

1963

Musée des Beaux-Arts, Verviers

1964

Galerie Müller, Stuttgart (Allemagne)

1966

Galerie Le Zodiaque, Bruxelles

Galerie Bernard, Solothurn (Suisse), avec Roger Raveel

1979

Galerie Schneller, Düsseldorf (Allemagne)

1981

Morley Gallery, Londres

1995

Galerie Richard DELH - Paris

2006

K.A.D Gallery - Konkret Art Dell - Bruxelles

Sélection de livres et de catalogues[modifier | modifier le code]

Monographies

  • Jole Marcel van & Ernest Van Buynder, Guy Vandenbranden. Un demi siècle de constructivisme, éd. Snoeck, Gand, 2006
  • Vermeiren David, Guy Vandenbranden. Inner Circle, Callewaert Vanlangendonck Gallery, Anvers, 2016

Revues et articles

  • Jespers, Henri-Floris, "Galerie Saint Laurent: Guy Vandenbranden (3/6)", Connexion, afl. 17 (2009), 7-11

Décès et postérité[modifier | modifier le code]

Guy Vandenbranden décède à Anvers le 3 juin 2014 et lègue ses archives à la galerie d'art anversoise Callewaert Vanlangendonck Gallery. Cette galerie fonde alors le Estate Guy Vandenbranden dans le but de promouvoir l'œuvre de l'artiste aussi bien à l'étranger qu'en Belgique[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Vijf jaar abstract: Antwerpse kunstgalerie eert schilder Guy Vandenbranden », sur Site-KnackWeekend-NL, (consulté le 28 mars 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]