Groupement européen des autorités de sûreté nucléaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Groupement européen des autorités de sûreté nucléaire (ENSREG) (en anglais European Nuclear Safety Regulators Group)[1],[2], créé en mars 2007, réunit dans le domaine du nucléaire, les responsables des autorités de sûreté nucléaire de l'Union européenne (27 États membres) ainsi que la Commission européenne.

Elle se présente comme une autorité indépendante regroupant des experts (hauts fonctionnaires) du domaine.

Missions[modifier | modifier le code]

L'ENSREG aide à établir les conditions d'amélioration continue et à parvenir à une compréhension commune et améliorée des domaines de la sûreté nucléaire et la gestion des déchets radioactifs.

Sur la base d’orientations définies par le Conseil de l'Union européenne, l'ENSREG a engagé une réflexion sur la sûreté, la gestion des déchets radioactifs et du combustible usé et la transparence dans le secteur nucléaire au plan européen.

Ces travaux préparatoires ont contribué à l'adoption d’une directive sur la sûreté nucléaire le 25 juin 2009.

Membres[modifier | modifier le code]

La Commission européenne est membre de l'ENSREG.

L'ENSREG est constitué des représentants des autorités officielles des 27 États membres de l'Union européenne[3],[4] :

Deux pays sont membres observateurs :

Le site internet de l'ENSREG[modifier | modifier le code]

Il présente les accords internationaux importants - les conventions internationales - qui traitent de la sûreté nucléaire et de son règlement.

Il décrit la façon dont ces accords mondiaux sont mis en œuvre dans les États membres de l'UE, et le rôle de l'UE (et maintenant de l'ENSREG) dans le jeu des organisations internationales dans ce domaine).

Le traité Euratom, qui est le socle des compétences et actions de l'UE en matière d'énergie nucléaire, est présenté, avec ses exigences d'information et de consultation du public.

Pour les citoyens de l'UE ayant un intérêt dans les questions de sécurité nucléaire dans leur propre pays, des liens sont fournis vers les autorités réglementaires nationales de chacun des États membres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]