Grindavík

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une ville d'Islande
Cet article est une ébauche concernant une ville d'Islande.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Grindavík
Grindavíkurbær
Blason de Grindavík
Héraldique
Image illustrative de l'article Grindavík
Administration
Pays Drapeau de l'Islande Islande
Région Suðurnes
Circonscription Suðurkjördæmi
Ville indépendante Grindavík
Maire
Mandat
Róbert Ragnarsson
(2010-2014)
Code postal 240
Code municipal 2300
Démographie
Population 2 888 hab. (2014)
Densité 6,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 63° 50′ 31″ Nord, 22° 26′ 17″ Ouest
Superficie 42 500 ha = 425 km2
Localisation
Situation de Grindavík
Situation de Grindavík

Géolocalisation sur la carte : Islande

Voir la carte administrative d'Islande
City locator 14.svg
Grindavík

Géolocalisation sur la carte : Islande

Voir la carte topographique d'Islande
City locator 14.svg
Grindavík
Liens
Site web www.grindavik.is

Grindavík est une municipalité et un port de la côte sud de l'Islande. Les habitants vivent surtout de la pêche.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Localités limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Grindavík
Keflavík, Njarðvík Vogar
Grindavík Þorlákshöfn

Patrimoine naturel et architectural[modifier | modifier le code]

Dans les environs de la ville, on trouve des sites intéressants par exemple la région volcanique de Krýsuvík autour du beau lac Kleifarvatn et la piscine Bláa Lónið (lagon bleu) où on utilise les eaux de la centrale géothermique de Svartsengi.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1627, le corsaire barbaresque d'origine néerlandaise (mais converti de force à l'islam par les turcs) Jan Janszoon effectue un raid particulièrement audacieux sur Grindavik[1]. Janszoon le renégat loua un esclave danois (probablement un membre d’équipage capturé sur un navire danois) pour le piloter, lui et ses hommes, sur les côtes islandaises, où ils attaquèrent Grindavík. Les maigres recettes consistaient en un peu de poisson salé et quelques peaux, mais ils ont également capturé douze Islandais et trois Danois du village. Comme ils quittaient Grindavík, ils réussirent, en arborant un faux pavillon, à tromper un navire marchand danois qui passait pour le capturer.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Peter Lamborn Wilson 2003, p. 151