Guðbergur Bergsson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant islandais
Cet article est une ébauche concernant un écrivain islandais.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Guðbergur Bergsson
Gudbergur Bergsson.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités

Guðbergur Bergsson est un écrivain islandais né à Grindavík le 16 octobre 1932. Il est allé à l'université d'Islande puis à l'université de Barcelone pour apprendre la littérature. Ce séjour en Espagne lui a permis de devenir l'un des meilleurs interprètes espagnol/islandais en Islande.

Son premier livre a été publié en 1961.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Músin sem læðist, 1961
  • Tómas Jónsson, metsölubók, 1966
  • Ástir samlyndra hjóna, 1967
  • Anna, 1968
  • Það sefur í djúpinu, 1973
  • Hermann og Dídí, 1974
  • Það rís úr djúpinu, 1976
  • Saga af manni sem fékk flugu í höfuðið, 1979
  • Sagan af Ara Fróðasyni og Hugborgu konu hans, 1980
  • Hjartað býr enn í helli sínum, 1982
  • Leitin að landinu fagra, 1985
  • Froskmaðurinn, 1985
  • Svanurinn, 1991
  • Sú kvalda ást sem hugarfylgsnin geyma, 1993
  • Ævinlega, 1994
  • Lömuðu kennslukonurnar, 2004
  • Leitin að barninu í gjánni - Barnasaga ekki ætluð börnum, 2008
  • Missir, 2010
  • Hin eilífa þrá, 2012

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • L’Aile du cygne, [« Svanurinn »], trad. de Catherine Eyjólfsson, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Du monde entier », 1996, 182 p. (ISBN 2-07-074112-5)
  • Deuil, [« Missir »], trad. d’Éric Boury, Paris, Éditions Métailié, 2013, 128 p. (ISBN 978-2-86424-902-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]