Gouvernorat du Kef

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Kef
Localisation du gouvernorat
Localisation du gouvernorat
Administration
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Date de création
Chef-lieu Le Kef
Gouverneur Chedly Bouallegue (2016)
Démographie
Population 243 156 hab.
Densité 49 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 10′ 56″ nord, 8° 42′ 53″ est
Superficie 496 500 ha = 4 965 km2
Subdivisions
Délégations 11
Municipalités 12
Imadas 87

Le gouvernorat du Kef (ولاية الكاف), créé le 21 juin 1956, est l'un des 24 gouvernorats de la Tunisie. Il est situé dans le nord-ouest du pays, à la frontière algéro-tunisienne, et couvre une superficie de 4 965 km2, soit 3 % de la superficie du pays. Il abrite en 2014 une population de 243 156[1] habitants. Son chef-lieu est Le Kef.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le gouvernorat du Kef est situé dans la région du Tell supérieur, à 175 kilomètres de Tunis. Il est limité par les gouvernorats de Jendouba, au nord, Siliana, à l'est, Kasserine, au sud, et l'Algérie à l'ouest (145 kilomètres de frontière).

Son relief se compose de chaînes montagneuses dotées d'une altitude moyenne de 700 mètres. Parmi les principaux massifs montagneux (djebels) figurent le Djebel Lobreus (809 mètres), le Djebel El Houdh (955 mètres), le Djebel Maïza (887 mètres), la Table de Jugurtha (1 255 mètres), le Djebel Slata (1 103 mètres) et le Djebel Eddyr (1 084 mètres).

Le climat semi-aride est particulièrement sec dans la partie ouest et sud-ouest du gouvernorat. Les précipitations annuelles sont estimées entre 400 et 500 millimètres et peuvent franchir les 1 000 millimètres, alimentant ainsi plusieurs barrages dont le barrage Mellègue. Le gouvernorat connaît également quelques chutes de neige vers le mois de janvier.

Administrativement, il est découpé en onze délégations, douze municipalités, neuf conseils ruraux et 87 imadas :

Délégation Population en 2004
(habitants)
Dahmani 30 749
Jérissa 11 298
El Ksour 17 100
Sers 25 915
Kalâat Khasba 7 353
Kalaat Senan 16 454
Kef Est 40 456
Kef Ouest 29 951
Nebeur 28 328
Sakiet Sidi Youssef 20 527
Tajerouine 30 659
Sources : Institut national de la statistique[2]

Politique[modifier | modifier le code]

Gouverneurs[modifier | modifier le code]

Le gouvernorat du Kef est dirigé par un gouverneur dont la liste depuis l'indépendance est la suivante :

  • Ahmed Bellalouna (1956-1957)
  • Béchir Bellagha (1957-1960)
  • Hédi Mabrouk (1960-1961)
  • Mohamed Triki (1961-1964)
  • Abdessalem Kallel (1964-1969)
  • Mahmoud El Ghoul (1969-1970)
  • Tahar Boussemme (1970-1971)
  • Hédi Attia (1971-1973)
  • Moncef Belkhiria (1973-1979)
  • Mohamed Laâbidi (1979-1980)
  • Abdelhakim Tekaya (1980-1981)
  • Fadhel Khelil (1981-1982)
  • Salem Mansouri (1982-1984)
  • Mustapha Badreddine (1984-1986)
  • Mohamed Habib Gharbi (1986-1987)
  • Moncef Ben Gharbia (1987-1988)
  • Mohamed Saad (1988-1989)
  • Mohamed Marzougui (1989-1990)
  • Moncef Balti (1990-1991)
  • Boubaker Ben Kraïem (1991-1992)
  • Béchir Mejdoub (1992-1995)
  • Saâd Hajji (1995-1996)
  • Mustapha Karbia (1996-2000)
  • Jamaleddine Bouslimi (2000-2002)
  • Chabib Daly (2002-2005)
  • Kamel Somaï (2005-2006)
  • Kamel Labassi (2006-2008)
  • Mohamed Mzoughi Belkhiria (2008-2009)
  • Hatem Laâmari (2009-2011)
  • Néjib Tlijani (2011-24 mars 2012)
  • Abdelkader Trabelsi (24 mars 2012-28 février 2014)
  • Tahar Matmati (28 février 2014[3]-22 août 2015)
  • Radhouane Ayara (22 août 2015[4]-16 septembre 2016)
  • Chedly Bouallegue (depuis le 16 septembre 2016[5])

Maires[modifier | modifier le code]

Onze conseils municipaux sur douze ont été jusqu'ici dissous et remplacés par des délégations spéciales. Voici la liste des maires des municipalités du gouvernorat :

Économie[modifier | modifier le code]

La région est essentiellement agricole et minière. Les terres agricoles, dont la superficie représente 98 % de la superficie totale du gouvernorat, sont vastes et fertiles (485 153 hectares dont 102 215 de forêts et 337 489 de terres agricoles), ce qui lui permet de contribuer à hauteur de 4,9 % à la production agricole nationale :

  • 12,2 % de la production céréalière ;
  • 6,8 % de la production de viandes rouges ;
  • 3,4 % de la production de lait ;
  • 5,7 % de la production de légumes ;
  • 8,4 % de la production de produits forestiers (estimée à 20 000 m3 de bois).

La population active de la région est estimé à 59 421 personnes. Le secteur de l'agriculture est le premier pourvoyeur d'emplois de la région. Quant à l'industrie, elle emploie 4 601 salariés qui travaillent dans 181 entreprises. Avec près de 928 salariés, les industries des matériaux de construction constituent la principale activité industrielle du gouvernorat mais c'est l'agroalimentaire qui domine le secteur (47,4 % des entreprises) constitué notamment par de micro-entreprises.

Au cours de la dernière décennie, le potentiel minier du gouvernorat du Kef se concentre dans la mine de Bougrine, l'ouverture de cette mine ayant permis d'accroître les quantités extraites de 38 930 tonnes à 363 690 tonnes. Dans le même temps, la production de minerais métalliques non-ferreux progresse de 1 440 tonnes à 86 450 tonnes dont 76 560 tonnes de zinc et 9 890 de plomb.

Sites archéologiques[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement de 2014 (Institut national de la statistique)
  2. Recensement de 2004 (Institut national de la statistique)
  3. « Tunisie - Liste des nouveaux gouverneurs nommés par Mehdi Jomâa », Business News, 28 février 2014
  4. « Nomination de nouveaux gouverneurs par Habib Essid », Mosaïque FM, 22 août 2015
  5. « Nomination de 12 nouveaux gouverneurs dont une femme », Business News, 16 septembre 2016
  6. Décret du 22 janvier 2013 portant dissolution du conseil municipal de Dahmani du gouvernorat du Kef et désignation d'une délégation spéciale, Journal officiel de la République tunisienne, n°9, 29 janvier 2013, pp. 447-448
  7. Décret du 27 octobre 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°83, 1er novembre 2011
  8. Décret du 8 mars 2013 modifiant le décret du 27 octobre 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire de la République tunisienne, Journal officiel de la République tunisienne, n°23, 19 mars 2013, pp. 1015-1016
  9. a et b Décret du 27 novembre 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°95, 30 novembre 2011
  10. a et b Décret du 23 septembre 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°74, 30 septembre 2011, pp. 1991-1992
  11. Décret du 19 mai 2012 portant modification du décret du 23 septembre 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°40, 22 mai 2012, pp. 1199-1200
  12. Décret du 10 juillet 2012 portant nomination de délégation spéciale dans la commune du Kalâat Snane, Journal officiel de la République tunisienne, n°56, 17 juillet 2012, p. 1662
  13. Décret du 8 avril 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°26, 15 avril 2011, pp. 469-474
  14. Décret du 21 juin 2011 modifiant le décret du 8 avril 2011 relative à la nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°45, 21 juin 2011
  15. Décret du 5 septembre 2013 modifiant le décret du 8 avril 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire de la République tunisienne (Le Kef), Journal officiel de la République tunisienne, n°73, 10 septembre 2013, p. 2590
  16. Décret du 10 octobre 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°78, 14 octobre 2011, pp. 2164-2166
  17. Décret du 8 mars 2013 modifiant le décret du 10 octobre 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire de la République tunisienne, Journal officiel de la République tunisienne, n°23, 19 mars 2013, p. 1018
  18. a et b Décret du 6 août 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°59, 9 août 2011, pp. 1448-1450
  19. Décret du 8 mars 2013 modifiant le décret du 6 août 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire de la République tunisienne, Journal officiel de la République tunisienne, n°23, 19 mars 2013, p. 1019
  20. Décret du 8 mars 2013 modifiant le décret du 6 août 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire de la République tunisienne, Journal officiel de la République tunisienne, n°23, 19 mars 2013, p. 1016