Tajerouine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tajerouine
Vue sur la ville de Tajerouine
Vue sur la ville de Tajerouine
Administration
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Gouvernorat Le Kef
Délégation(s) Tajerouine
Maire Chafik Hmaïed[1]
Code postal 7150
Démographie
Population 17 530 hab. (2014[2])
Densité 144 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 53′ 30″ nord, 8° 33′ 10″ est
Superficie 12 140 ha = 121,40 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tunisie

Voir la carte administrative de Tunisie
City locator 14.svg
Tajerouine

Géolocalisation sur la carte : Tunisie

Voir la carte topographique de Tunisie
City locator 14.svg
Tajerouine
Liens
Site web www.commune-tajerouine.gov.tn

Tajerouine (arabe : تاجروين) est une ville du Nord-Ouest de la Tunisie rattachée au gouvernorat du Kef. Elle se situe à 35 kilomètres au sud du Kef, sur l'axe menant à Kasserine, au pied du Djebel Slata (1 103 mètres).

Sa dénomination, à l'attaque en T caractéristique des langues berbères, désigne une zone montagneuse.

L'histoire contemporaine de la ville débute en 1903, lorsqu'un petit village se constitue avec l'établissement de magasins et de services étatiques, notamment de soins et d'éducation, sous l'impulsion des autorités du protectorat français. Pour autant, l'histoire de la ville remonte à l'Antiquité, de nombreuses ruines romaines en témoignant.

Bourg agricole, la ville est le chef-lieu d'une délégation et constitue une municipalité comptant 17 530 habitants en 2014[2]. La population de la ville elle-même avoisine 7 200.

En plus d'être un centre agricole important, la ville abrite une importante faïencerie, tirant parti d'une argile de bonne qualité, et la cimenterie d'Oum El Khélil. Un projet d'usine d'embouteillage d'eau minérale valoriserait la présence de sources nombreuses dans cet espace montagnard de la dorsale tunisienne.

Tajerouine abrite d'importants haras et organise chaque année un festival d'équitation.

Avec Kalaat Senan, elle constitue une base d'excursion pour visiter la principale curiosité de la région, la Table de Jugurtha, un plateau de 80 hectares et de 200 mètres de long dont les parois sont à pic, qui aurait permis aux armées du chef numide Jugurtha de se retrancher face aux armées romaines à la fin du Ier siècle.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 27 novembre 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°95, 30 novembre 2011
  2. a et b (ar) « Populations, logements et ménages par unités administratives et milieux » [PDF], sur census.ins.tn (consulté le 19 novembre 2017)