Gouvernement Giórgos Papandréou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le gouvernement dirigé par Giórgos Papandréou de 2009 à 2011. Pour les gouvernement dirigés par son grand-père, voir Gouvernement Geórgios Papandréou.
Gouvernement
Giórgos Papandréou
République hellénique

Président de la République Károlos Papoúlias
Premier ministre Giórgos Papandréou
Formation
Fin
Durée 2 ans, 34 jours
Composition initiale
Parti(s) PASOK
Représentation
Conseil des Grecs
160 / 300

Le gouvernement Giórgos Papandréou est un gouvernement grec, dirigé par le socialiste Giórgos Papandréou du au .

Composition[modifier | modifier le code]

Le gouvernement au complet

Historique[modifier | modifier le code]

Constitué par le nouveau Premier ministre, Giórgos Papandréou deux jours après sa victoire aux élections législatives du à la demande du président de la République hellénique, Károlos Papoúlias, ce gouvernement jouit, au Conseil des Grecs, du soutien du seul Mouvement socialiste panhellénique (PASOK), qui y est représenté par 160 députés sur 230.

Il a succédé au second cabinet conservateur de Konstantínos Karamanlís.

Constitution[modifier | modifier le code]

Ce gouvernement est réduit par rapport à ses prédécesseurs : 14 ministres au lieu de 16, seulement 21 « ministres adjoints » (équivalent des secrétaires d'État français) et deux « ministres alternatifs ». 21 des 37 membres de ce gouvernement n'ont jamais fait partie d'un gouvernement auparavant. Le plus jeune membre a 39 ans et le plus âgé 60 ans[1].

La composition du gouvernement reflète l'équilibre entre les différents courants au sein du PASOK, entre les partisans de Giórgos Papandréou et ceux de son principal rival pour la direction du parti Evángelos Venizélos. L'idée est de réconcilier les courants[1].

Le leader du parti des Verts écologistes, Nikos Chrysogelos, a refusé le poste de ministre de l'Environnement[1].

Dans un sondage pour Kathimerini-dimanche du 11 octobre 2009, 83 % des personnes interrogées déclarent avoir un avis « probablement positif » à propos du nouveau gouvernement. C'est un score plus élevé que celui des deux gouvernements précédents. Les personnalités les plus populaires sont le ministre du Travail, Andreas Loverdos, suivi de Michalis Chrysochoidis, le ministre de la Protection du citoyen. Haris Paboukis, le ministre d'État ne recueille que 43 % d'opinions favorables[2].

Composition[modifier | modifier le code]

Initiale (6 octobre 2009)[modifier | modifier le code]

Poste Titulaire Parti
Premier ministre
Ministre des Affaires étrangères
Giórgos Papandréou PASOK
Vice-Premier ministre
Chargé du Conseil de gouvernement, des Affaires étrangères et de la Défense
Chargé du Conseil économique et social
Theódoros Pángalos PASOK
Ministres
Ministre de l'Intérieur, de la Décentralisation et de l'Administration électronique Yánnis Ragoússis PASOK
Ministre des Finances Giórgos Papakonstantínou PASOK
Ministre de la Défense nationale Evángelos Venizélos PASOK
Ministre de l'Économie, de la Compétitivité et de la Marine marchande Loúka Katséli PASOK
Ministre de l'Environnement, de l'Énergie et du Changement climatique Tína Birbíli PASOK
Ministre de l'Éducation, de la Formation continue et des Cultes Ánna Diamantopoúlou PASOK
Ministre des Infrastructures, des Transports et des Réseaux Dimítris Réppas PASOK
Ministre de l'Emploi et de la Sécurité sociale Andréas Lovérdos PASOK
Ministre de la Santé et de la Solidarité sociale Marilíza Xenogiannakopoúlou PASOK
Ministre du Développement rural et de l'Alimentation Aikateríni Batzéli PASOK
Ministre de la Justice, de la Transparence et des Droits de l'Homme Háris Kastanídis PASOK
Ministre de la Culture et du Tourisme Pávlos Geroulános PASOK
Ministre de la Protection du citoyen Michális Chrysochoïdis PASOK
Ministre d'État auprès du Premier ministre Háris Paboúkis PASOK
Porte-parole du gouvernement Geórgios Petalótis PASOK

Remaniement du 6 septembre 2010[modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions le sont en italique.
Poste Titulaire Parti
Premier ministre Giórgos Papandréou PASOK
Vice-Premier ministre
Chargé du Conseil de gouvernement, des Affaires étrangères et de la Défense
Chargé du Conseil économique et social
Theódoros Pángalos PASOK
Ministres
Ministre de l'Intérieur, de la Décentralisation et de l'Administration électronique Yánnis Ragoússis PASOK
Ministre des Finances Giórgos Papakonstantínou PASOK
Ministre des Affaires étrangères Dimítris Droútsas PASOK
Ministre de la Défense nationale Evángelos Venizélos PASOK
Ministre de l'Économie, de la Compétitivité et de la Marine marchande Michális Chrysochoïdis PASOK
Ministre des Affaires maritimes, des Îles et de la Pêche Yánnis Diamantídis PASOK
Ministre de l'Environnement, de l'Énergie et du Changement climatique Tína Birbíli PASOK
Ministre de l'Éducation, de la Formation continue et des Cultes Ánna Diamantopoúlou PASOK
Ministre des Infrastructures, des Transports et des Réseaux Dimítris Réppas PASOK
Ministre de l'Emploi et de la Sécurité sociale Loúka Katséli PASOK
Ministre de la Santé et de la Solidarité sociale Andréas Lovérdos PASOK
Ministre du Développement rural et de l'Alimentation Kóstas Skandalídis PASOK
Ministre de la Justice, de la Transparence et des Droits de l'Homme Háris Kastanídis PASOK
Ministre de la Protection du citoyen Chrístos Papoutsís PASOK
Ministre de la Culture et du Tourisme Pávlos Geroulános PASOK
Ministre d'État auprès du Premier ministre Háris Paboúkis PASOK
Porte-parole du gouvernement Geórgios Petalótis PASOK

Remaniement du 17 juin 2011[modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions le sont en italique.
Poste Titulaire Parti
Premier ministre Giórgos Papandréou PASOK
Vice-Premier ministre
Chargé du Conseil de gouvernement, des Affaires étrangères et de la Défense
Chargé du Conseil économique et social
Theódoros Pángalos PASOK
Vice-Premier ministre
Ministre des Finances
Evángelos Venizélos PASOK
Ministres
Ministre de l'Intérieur Háris Kastanídis PASOK
Ministre des Réformes administratives et de l'Administration électronique Dimítris Réppas PASOK
Ministre des Affaires étrangères Stávros Lambrinídis PASOK
Ministre de la Défense nationale Pános Beglítis PASOK
Ministre du Développement, de la Compétitivité et de la Marine marchande Michális Chrysochoïdis PASOK
Ministre de l'Environnement, de l'Énergie et du Changement climatique Giórgos Papakonstantínou PASOK
Ministre de l'Éducation, de la Formation continue et des Cultes Ánna Diamantopoúlou PASOK
Ministre des Infrastructures, des Transports et des Réseaux Yánnis Ragoússis PASOK
Ministre de l'Emploi et de la Sécurité sociale Geórgios Koutroumánis PASOK
Ministre de la Santé et de la Solidarité sociale Andréas Lovérdos PASOK
Ministre du Développement rural et de l'Alimentation Kóstas Skandalídis PASOK
Ministre de la Justice, de la Transparence et des Droits de l'Homme Miltiádes Papaioánnou PASOK
Ministre de la Protection du citoyen Krístos Papoutsís PASOK
Ministre de la Culture et du Tourisme Pávlos Geroulános PASOK
Ministre d'État auprès du Premier ministre
Porte-parole du gouvernement
Elias Mosialos PASOK

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Some surprises in Papandreou’s new team », E-Kathimerini, 7 octobre 2009.
  2. « PM looks to build on early popularity », E-Kathimerini, 12 octobre 2009.