Gouvernement Papadímos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gouvernement Papadímos
Κυβέρνηση Λουκά Παπαδήμου
République hellénique

Premier ministre Loukás Papadímos
Formation
Fin
Durée 188 jours
Composition initiale
Parti(s) PASOK-ND
Représentation
Conseil des Grecs
209 / 300

Le gouvernement Papadímos (Κυβέρνηση Λουκά Παπαδήμου) est le gouvernement de la République hellénique entre le et le , durant la treizième législature du Conseil des Grecs.

Composition[modifier | modifier le code]

Coalition et chronologie[modifier | modifier le code]

Dirigé par le nouveau Premier ministre indépendant Loukás Papadímos, il est soutenu par une coalition d'union nationale formée par le Mouvement socialiste panhellénique (PASOK), la Nouvelle démocratie (ND) et l'Alerte populaire orthodoxe (LAOS), qui disposent ensemble de 209 élus sur 300 au Conseil des Grecs, soit 69,7 % des sièges. C'est la première fois, depuis 1974, que l'extrême droite fait son entrée au gouvernement[1].

Il a été formé à la suite de la crise politique déclenchée, le , par l'annonce, par le Premier ministre Geórgios Papandréou, d'un référendum sur le nouveau plan de sauvetage financier de la Grèce. Critiqué par les États membres de l'Union européenne et par son propre gouvernement, il décide de retirer son projet le 4 novembre, en vue de constituer un gouvernement d'union nationale. Il parvient à un accord de principe avec l'opposition deux jours plus tard et cède le pouvoir à Papadímos le 11 novembre, deux jours après avoir remis sa démission. Le gouvernement Papadímos succède au gouvernement Geórgios Papandréou, dont douze membres sont reconduits, notamment le ministre des Finances, Evángelos Venizélos, la ministre de l'Éducation, Ánna Diamantopoúlou, le ministre de la Santé, Andréas Lovérdos, et le ministre de l'Environnement, Giórgos Papakonstantínou[2].

Il est remplacé, le , par un gouvernement de technocrates, après l'échec des partis pour former une coalition à l'issue des élections législatives anticipées du 6 mai 2012.

Membres[modifier | modifier le code]

Initialement[modifier | modifier le code]

Portefeuille Titulaire Parti
Premier ministre Loukás Papadímos Sans
Vice-Premier ministre Theódoros Pángalos PASOK
Vice-Premier ministre
Ministre des Finances
Evángelos Venizélos PASOK
Ministres
Ministre de l'Intérieur Anastasios Giannitsis (el) Sans
Ministre des Réformes administratives et de l'Administration électronique Dimítris Réppas PASOK
Ministre des Affaires étrangères Stávros Dímas ND
Ministre de la Défense nationale Dimítris Avramópoulos ND
Ministre du Développement, de la Compétitivité et de la Marine marchande Michális Chrysochoïdis PASOK
Ministre de l'Environnement, de l'Énergie et du Changement climatique Giórgos Papakonstantínou PASOK
Ministre de l'Éducation, de la Formation continue et des Cultes Ánna Diamantopoúlou PASOK
Ministre des Infrastructures, des Transports et des Réseaux Mákis Vorídis (en) LAOS puis ND[3]
Ministre de l'Emploi et de la Sécurité sociale Giórgos Koutroumánis (el) PASOK
Ministre de la Santé et de la Solidarité sociale Andréas Lovérdos PASOK
Ministre du Développement rural et de l'Alimentation Kóstas Skandalídis (en) PASOK
Ministre de la Justice, de la Transparence et des Droits de l'Homme Miltiádis Papaioánnou (en) PASOK
Ministre de la Protection du citoyen Chrístos Papoutsís (jusqu'au 27/02/2012)[4] PASOK
Ministre de la Culture et du Tourisme Pávlos Geroulános PASOK
Ministre d'État
Porte-parole du gouvernement
Giórgos Stavrópoulos (el) Sans

Remaniement du 7 mars 2012[modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attribution en italique.
Portefeuille Titulaire Parti
Premier ministre Loukás Papadímos Sans
Vice-Premier ministre Theódoros Pángalos PASOK
Vice-Premier ministre
Ministre des Finances
Evángelos Venizélos (jusqu'au 19/03/2012)

Phílippos Sachinídis (el)(depuis le 21/3/2012)

PASOK
Ministres
Ministre de l'Intérieur Anastásios Giannítsis (el) Sans
Ministre des Réformes administratives et de l'Administration électronique Dimítris Réppas PASOK
Ministre des Affaires étrangères Stávros Dímas ND
Ministre de la Défense nationale Dimítris Avramópoulos ND
Ministre du Développement, de la Compétitivité et de la Marine marchande Ánna Diamantopoúlou PASOK
Ministre de l'Environnement, de l'Énergie et du Changement climatique Giórgos Papakonstantínou PASOK
Ministre de l'Éducation, de la Formation continue et des Cultes Geórgios Bambiniótis (en) Sans
Ministre des Infrastructures, des Transports et des Réseaux Mákis Vorídis (en) ND
Ministre de l'Emploi et de la Sécurité sociale Giórgos Koutroumánis (el) PASOK
Ministre de la Santé et de la Solidarité sociale Andréas Lovérdos PASOK
Ministre du Développement rural et de l'Alimentation Kóstas Skandalídis (en) PASOK
Ministre de la Justice, de la Transparence et des Droits de l'Homme Miltiádis Papaioánnou (en) PASOK
Ministre de la Protection du citoyen Michális Chrysochoïdis PASOK
Ministre de la Culture et du Tourisme Pávlos Geroulános PASOK
Ministre d'État
Porte-parole du gouvernement
Giórgos Stavrópoulos (el) Sans

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Grèce : le gouvernement de Papadémos a prêté serment », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. (fr) « Le nouveau gouvernement grec prête serment », L'Express,‎ (lire en ligne)
  3. Il a rejoint la Nouvelle Démocratie en février 2012.
  4. Article du journal La Tribune (To Víma) 27 février 2012.
  5. E. Venizélos a démissionné du gouvernement le 19 mars 2012 : Journal la Tribune, (To Víma), 19 mars 2012.
  6. Journal Les Échos, 21 mars 2012.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]