Glossaire des minéraux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sommaire : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U X Z Voir aussi


A[modifier | modifier le code]

  • Aciculaire : désigne un cristal allongé et pointu, en forme d'aiguille.
  • Amorphe : qui n'a pas le caractère cristallin; minéral dépourvu de structures cristallines. Les verres, l'opale et certains alliages métalliques sont des substances amorphes.
  • Allogène : qualité d'un minéral qui n'a pas pris naissance dans la roche où il se trouve.
  • Authigène : qualité d'un minéral qui a pris naissance dans la roche où il se trouve.
  • Automorphe : se dit d'un minéral qui présente des formes géométriques dues à une cristallisation parfaite : faces pour un phénocristal et contours pour une lame mince.

B[modifier | modifier le code]

  • Biréfringence : capacité qu’ont tous les minéraux cristallisés n’appartenant pas au système cubique de décomposer un faisceau lumineux en deux faisceaux.
  • Borate : minéral dont le groupe anionique est [BO3]3- ou [BO4]5-. Ils forment la sixième classe.
  • Brillant : désigne un diamant rond taillé en taille brillant

C[modifier | modifier le code]

  • Carat : unité de masse pour la pesée des pierres précieuses (diamant), brutes ou taillées; il correspond à 0,2 gramme (200 milligrammes).
  • Carbonate : minéral dont le groupe anionique est l'ion carbonate.
  • Classe : division de la classification des minéraux suivant la nature du groupe anionique.
  • Clivage : plans cristallins déterminés par la structure atomique tridimensionnelle de chaque espèce minérale. Il s'agit d'une propriété des minéraux de se fendre le long de faces planes (plans de clivage) qui suivent l'organisation de ses couches atomiques ou de leur symétrie.
  • Couronne : partie supérieure d'une gemme facettée.
  • Cristal : Corps solide homogène composé d'atomes ou de molécules dont l'organisation dans l'espace est une répétition régulière et périodique qui définit la perfection géométrique du cristal isolé.
  • Cristallite : petit cristal.
  • Culasse : facettes de la partie inférieure d'une gemme facettée, ou partie inférieure de cette gemme.
  • Cyclosilicate : minéral de la classe des silicates dont les tétraèdres [SiO4] sont arrangés en anneaux de 3, 4 ou 6 tétraèdres.

D[modifier | modifier le code]

  • Densité : rapport entre la masse d'un volume d'un liquide ou d'un solide et la masse d'un même volume d'eau à 4 °C. La densité des terres et minéraux va de 0,91 pour la pierre ponce à 8,10 pour le cinabre.
  • Druse : formation de cristaux qui remplissent une fissure longiligne dans la roche, à la manière de ce qui se produit dans une géode.
  • Dureté : qualité des minéraux permettant d'apprécier leur résistance à être entamés.

E[modifier | modifier le code]

  • Échelle de Mohs : échelonnement utilisé pour mesurer la dureté des minéraux (du plus tendre, le talc, au plus dur, le diamant).
  • Éclat : perception visuelle de la façon dont un minéral réfléchit la lumière.
  • Élément natif : corps chimique qui ne peut se décomposer en corps plus simple.

F[modifier | modifier le code]

  • Faille : fracture avec rejet des deux blocs situés de part et d'autre de la cassure. Certains minéraux peuvent cristalliser entre les fragments des roches brisées dans les zones de failles.
  • Fantôme : forme cristalline préservée à l'intérieur d'un cristal
  • Feldspath : minéraux de la famille des silicates (plus exactement des tectosilicates) dans laquelle on distingue les feldspaths potassiques, et les plagioclases qui forment une série continue entre le pôle sodique (l'albite) et le pôle calcique (l'anorthite). Les feldspaths, en combinaison avec d'autres minéraux, forment de nombreuses roches (magmatiques, métamorphiques et sédimentaires).
  • Fluorescence : émission d'un rayonnement (lumière en général visible) lorsque la substance est irradiée par un rayonnement de plus haute énergie, comme les ultra-violets.
  • Forme : l'ensemble de faces d'un cristal qui sont dans un rapport de symétrie.
  • Formule chimique : nombre et nature des atomes constituant le minéral. Par convention, on note les cations à gauche, puis le groupe anionique, puis les ions hydroxyles.

G[modifier | modifier le code]

  • Gangue : la roche ou un autre minéral dans lequel le spécimen est pris.
  • Gemme : pierre précieuse, ou ornementale répondant à des critères de dureté, d'éclat, de couleur et de transparence. Les gemmes sont recherchées pour leur beauté, et aussi leur rareté.
  • Géode : cavité rocheuse tapissée de cristaux et autres matières minérales.
  • Groupe anionique : anion(s) simple(s) ou composé(s) qui s'associe(nt) avec un (des) cation(s) pour former l'édifice cristallin.
  • Groupe spatial (ou de symétrie) : une des 230 manières par laquelle des atomes peuvent s'ordonner de manière homogène en une structure cristalline, réelle ou possible.

H[modifier | modifier le code]

  • Habitus : aspect de la forme d'un cristal. Il peut être tabulaire, aciculaire, en prisme, columnaire, etc.
  • Halogénure : minéral dont le groupe anionique est un halogène. Ils forment la quatrième classe.
  • Hyalin : transparent comme le verre.
  • Hydrothermal (gîte) : gisement filonien où se déposent des minéraux, après précipitation des substances en solution dans les eaux chaudes d'origine profonde.
  • Hydroxyde : minéral dont le groupe anionique est constitué d'ion hydroxyle. Ils forment la troisième classe.

I[modifier | modifier le code]

  • Inclusions : substances solides, liquides ou gazeuses piégées à l'intérieur d'un minéral.
  • Inosilicate : minéral de la classe des silicates dont les tétraèdres [SiO4] sont arrangés en chaînes ou en rubans.
  • Isomorphe : qui a la même structure cristalline qu'un autre minéral mais une composition chimique différente.
  • Isotrope : se dit de cristaux dans lesquels la lumière se propage à la même célérité dans toutes les directions. Les substances amorphes et les cristaux de systèmes cubiques sont isotropes.

J[modifier | modifier le code]

  • Jade : roche métamorphique noire, verte ou blanchâtre, très dure, utilisée comme pierre fine, en Chine notamment.
  • Jaspe : roche sédimentaire siliceuse, de couleurs vives mêlées (rouge, vert, jaune...), employé en joaillerie.

K[modifier | modifier le code]

  • Kaolin : roche argileuse, blanche et friable, composée essentiellement de kaolinite et qui entre dans la composition de la porcelaine dure.
  • Kaolinite : silicate d'aluminium, appartenant au groupe des argiles, principal constituant du kaolin.

L[modifier | modifier le code]

  • Lamelles : minces feuillets minéraux, produits généralement par des macles répétées.
  • Lacune (cristalline) : cavité dans un cristal.

M[modifier | modifier le code]

  • Macle : édifice cristallin obtenu par la juxtaposition ou la pénétration de cristaux d'un même minéral orientés différemment. On différencie le macle simple (ex. la macle de Karlsbad dans les feldspaths), la macle cyclique (ex. dans le chrysobéryl), et la macle polysynthétique (ex. dans les plagioclases).
  • Maille : unité répétitive du réseau cristallin; le contenu de la maille, déplacé dans toutes les directions, engendre le cristal complet.
  • Manteau terrestre : couche géologique terrestre située entre la croûte et le noyau. Elle a une épaiseur moyenne de 3 000 kilomètres.
  • Métamorphisme : ensemble des transformations minéralogiques et structurales qui affectent une roche soumise à des conditions de température et de pression différentes de celles de sa formation.
  • Minerai : roche ou minéral contenant des substances utiles en pourcentage suffisant pour justifier son exploitation.
  • Minéral : corps inorganique, élément ou combinaison naturelle d'éléments inorganiques, ayant une structure physique et chimique définie avec ses propres propriétés cristallographiques, chimiques et physiques.

N[modifier | modifier le code]

O[modifier | modifier le code]

  • Olivine : minéral ferromagnésien (Fe-Mg) qui possède 2 pôles purs : Fayalite (Fe2SiO4) et Forstérite (Mg2SiO4). Ce minéral est majoritaire dans le manteau terrestre et a une densité de 3,3.
  • Or (symbole chimique : Au — numéro d'atome : 79) : Métal de transition jaune, très ductile et malléable, il se trouve à l'état pur sous forme de pépite ou d'alluvion fluviale.
  • Oxyde : minéral des oxydes et hydroxydes dont le groupe anionique est constitué d'oxygène.

P[modifier | modifier le code]

  • Paragenèse : Association de minéraux formée au cours d'un seul processus de cristallisation.
  • Phosphorescence : Prolongation de la fluorescence après la cessation du rayonnement excitateur.
  • Phyllosilicate : catégorie de silicates, où les tétraèdre SiO4 forment des feuillets.
  • Pléochroïsme : variation de couleur suivant l'orientation du cristal.
  • Polychroïsme : phénomène de variation de la couleur d’un cristal observé par transparence selon l’orientation de la lumière.
  • Polymorphe : se dit d'une substance qui possède plusieurs formes différentes tout en n'ayant qu'une seule composition chimique.
  • Porphyre : nom donné au granite contenant de grands cristaux d'orthose, formés en profondeur. Porphyre bleu (esterellite), porphyre rouge, porphyre vert (andésite à grands cristaux de labradorite).
  • Pseudomorphe : minéral qui emprunte la forme d'un minéral ou d'une substance organique préexistants.

Q[modifier | modifier le code]

R[modifier | modifier le code]

  • Réfraction : déviation d'un rayon lumineux lorsqu'il passe d'un milieu à un autre.
  • Relief : propriété de certains minéraux qui, ayant un indice de réfraction très différent de celui des autres minéraux (et de la colle) des lames minces, ont des contours nettement visibles en lumière polarisée non analysée.
  • Réniforme : désigne un minéral en forme de rein (ou de haricot).
  • Réseau : arrangement régulier de points dans l'espace qui représente la périodicité de la distribution atomique dans un cristal.

S[modifier | modifier le code]

  • Série continue : groupe de minéraux dont les caractéristiques physiques et chimiques montrent des variations progressives.
  • Silicate : minéraux formés à partir de la silice SiO2, constituent 95 % de la croûte terrestre. De nombreuses variétés : silicates ferromagnésiens, aluminosilicates, silicates d'alumine. Ils forment la classe IX et se divisent en 6 sous-classes.
  • Sorosilicate : minéral de la classe des silicates dont les tétraèdres [SiO4] sont groupés par deux.
  • Sphérulite : agrégat de cristaux aciculaires rayonnant à partir d'un point central.
  • Substitution : Remplacement d’un atome par un autre dans la structure du minéral.
  • Sulfate : minéral des sulfates et dérivés dont le groupe anionique est l'ion sulfate.
  • Sulfosel : minéral des sulfures et dérivés dont le groupe anionique est composé de soufre et d'un autre métal ou métalloïde.
  • Sulfure : minéral des sulfures et dérivés dont le groupe anionique est constitué de soufre.
  • Système cristallin : l'un des 7 systèmes de symétrie morphologique d'un cristal : cubique, tétragonal, hexagonal, trigonal, orthorhombique, monoclinique, triclinique.
  • Système réticulaire : l'un des 7 systèmes de symétrie du réseau d'un cristal : cubique, tétragonal, hexagonal, rhomboédrique, orthorhombique, monoclinique, triclinique.

T[modifier | modifier le code]

  • Tectosilicate : minéral de la classe des silicates dont les tétraèdres [SiO4] sont tous jointifs.
  • Teinte de polarisation : palette de couleurs obtenue lors de l'observation d'un minéral en lumière polarisée. L'échelle des couleurs est divisée en ordres.
  • Ténacité : Capacité qu'a un minéral de résister aux chocs.
  • Trait ou trace : couleur de l'empreinte laissée par un minéral frotté sur une plaque de porcelaine non vernie, ou couleur de sa poudre.
  • Trémie : cristal évidé formé quand les arêtes croissent préférentiellement aux faces.

U[modifier | modifier le code]

  • ulexite : borate hydraté de calcium et de sodium.
  • Uraninite : principal minerai d'uranium et de radium qui doit son nom au premier de ces métaux.

V[modifier | modifier le code]

W[modifier | modifier le code]

X[modifier | modifier le code]

  • Xénomorphe : se dit d'un minéral qui ne présente pas de faces géométriques.

Y[modifier | modifier le code]

Z[modifier | modifier le code]

  • Zéolithes : famille étendue d'alumino-silicates hydratés qui possèdent la propriété de perdre facilement et réversiblement leurs molécules d'eau libres. On classe dans les zéolites plusieurs composés synthétiques qui ne contiennent pas de silicium (ex. alumino-phosphates).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]