Glande vestibulaire majeure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Skenes gland.jpg

La glande vestibulaire majeure (ou glande vestibulaire principale), anciennement appelée glande de Bartholin (nouvelle terminologie anatomique), [1],[2] est une glande paire et l'une des deux types de glandes vestibulaires (avec les glandes vestibulaires mineures).

Elles sont situées de chaque côté de la vulve, dans sa moitié postérieure et dans l'épaisseur des grandes lèvres. Elles sont recouvertes en partie par les bulbes vestibulaires, eux même recouvert par les muscles bulbo-spongieux. Leur ostium externe se situe de part et d'autre de l'entée du vagin, dans le tiers inférieur.

Par leur sécrétion de cyprine, elles participent à la lubrification du vagin. Elles peuvent s'activer lors de l'orgasme et de l'éjaculation féminines, pouvant sécréter dans certains cas de grandes quantité de liquide (femme fontaine).

Elles furent nommées à partir de l'anatomiste danois Caspar Bartholin le Jeune, qui les a décrites au 17ème siècle.[3] Certaines sources attribuent par erreur la découverte à son grand-père, l'anatomiste Caspar Bartholin le vieux (1585–1629).

Pathologie[modifier | modifier le code]

Une bartholinite est un abcès de la glande de Bartholin (infection qui nécessite parfois l'incision ou même l'excision de cette dernière).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Keith Lean Moore et Arthur F. Dalley, Anatomie médicale: aspects fondamentaux et applications cliniques, De Boeck Supérieur, (ISBN 9782744501142, lire en ligne)
  2. Vitorio Delage, « Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine », sur dictionnaire.academie-medecine.fr (consulté le 21 mai 2016)
  3. Min Y. Lee, Amanda Dalpiaz, Richard Schwamb et Yimei Miao, « Clinical Pathology of Bartholin's Glands: A Review of the Literature », Current Urology, vol. 8, no 1,‎ , p. 22–25 (ISSN 1661-7649, PMID 26195958, PMCID PMC4483306, DOI 10.1159/000365683, lire en ligne)