Ganzi (cheval)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article principal : Poney tibétain.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ganzi.

Ganzi
Région d’origine
Région Drapeau de la République populaire de Chine Chine / Drapeau du Tibet Tibet
Caractéristiques
Morphologie Poney
Taille 1,22 m à 1,26 m
Poids 298 à 318 kg
Robe Généralement baie, alezane ou noire

Le Ganzi (chinois simplifié : 甘孜马 ; chinois traditionnel : 甘孜馬 ; pinyin : Gānzī mǎ) est une race chevaline originaire de la préfecture autonome tibétaine de Garzê et de la préfecture autonome tibétaine et qiang d'Aba, en Chine. Variété du poney tibétain, c'est l'une des rares races de chevaux chinoises natives dont la population est en expansion.

Histoire[modifier | modifier le code]

La race est répertoriée sous le nom de « Ganzi » par la FAO[1] (dès 1995[2]), et sous celui de « Ganzhi » par le dictionnaire de CAB International[3]. Il est également connu sous le nom de « Maiwa »[4]. Avant 1949, cette race portait le nom de « Sihang »[1].

Description[modifier | modifier le code]

La taille moyenne des femelles est de 1,22 m, celle des mâles de 1,26 m, pour un poids respectif de 298 et 318 kg[1]. Le Ganzi est réputé pour sa poitrine bien développée[5]. Il présente un type de poney de travail, avec une conformation corporelle compacte et un aspect sec[1]. La robe est de couleur unie, généralement baie, alezane ou noire[1].

Il est considéré comme une variété du poney tibétain[5],[1]. La race est assez précoce, puisque les femelles sont considérées comme matures à 18 mois, et les mâles à l'âge de deux ans[1].

Utilisations[modifier | modifier le code]

Ces poneys sont montés par les nomades tibétains locaux, qui les emploient pour tous leurs déplacements dans leur région montagneuse. Les Tibétains se rassemblent à l'occasion de grandes fêtes pendant lesquelles des courses de chevaux sont organisées[6].

Diffusion de l'élevage[modifier | modifier le code]

L'élevage est localisé dans la préfecture autonome tibétaine de Garzê et la préfecture autonome tibétaine et qiang d'Aba, toutes deux situées dans la province chinoise du Sichuan[3]. Le Ganzi fait partie des rares races de chevaux administrativement chinoises dont la population est en expansion. En 1983, le nombre de ces chevaux est estimé inférieur à 100 000. En 1995, il a plus que doublé puisqu'entre 200 000 et 241 400 animaux sont répertoriés, avec une tendance à l'augmentation. En 2005, cet accroissement se confirme puisque le nombre de poneys Ganzi est désormais situé dans une fourchette entre 350 000 et 402 400 têtes[1]. Le Ganzi est considéré comme une race locale asiatique qui n'est pas menacée d'extinction[7], l'évaluation de la FAO réalisée en 2007 ne signalant aucun risque non plus[8].

Les nomades tibétains de la région de Garzê élèvent couramment des chevaux et des yaks[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h (en) « Ganzi/China », Domestic Animal Diversity Information System of the Food and Agriculture Organization of the United Nations (DAD-IS) (consulté le 26 novembre 2015).
  2. (en) Beate Scherf, World Watch List for Domestic Animal Diversity, Food and Agriculture Organization of the United Nations, , p. 509.
  3. a et b Porter 2002, p. 180.
  4. Porter 2002, p. 179.
  5. a et b (en) Bonnie Lou Hendricks (préf. Anthony A. Dent), International Encyclopedia of Horse Breeds, Norman, University of Oklahoma Press, , 486 p. (ISBN 080613884X et 9780806138848, OCLC 154690199, lire en ligne), p. 418.
  6. a et b Gillian Tan, « An ethnography of life and changes among Tibetan nomads of Minyag Dora Karmo, Ganzi Tibetan Autonomous Prefecture, Sichuan Province », Études mongoles et sibériennes, centrasiatiques et tibétaines,‎ (ISSN 0766-5075, DOI 10.4000/emscat.2111, lire en ligne)
  7. (en) Rupak Khadka, « Global Horse Population with respect to Breeds and Risk Status », Uppsala, Faculty of Veterinary Medicine and Animal Science - Department of Animal Breeding and Genetics, , p. 67.
  8. (en) « Breeds Currently Recorded In The Global Databank For Animal Genetic Resources » [PDF], Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture, , p. 27

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) « Ganzi/China », Domestic Animal Diversity Information System of the Food and Agriculture Organization of the United Nations (DAD-IS)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Valerie Porter, « Ganzhi », dans Mason's World Dictionary of Livestock Breeds, Types and Varieties, CABI, (ISBN 085199430X et 9780851994307), p. 172.