Lichuan (cheval)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Lichuan (homonymie).
Lichuan
Région d’origine
Région Lichuan, Hubei, Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Caractéristiques
Morphologie Poney
Taille 1,22 m en moyenne[1]
Poids 277 à 292 kg[2]
Robe Grise, baie, alezane ou noire[1].
Tête Assez lourde, profil rectiligne[3].
Pieds Très solides
Caractère Doux et aimable[1]
Autre
Utilisation Bât, traction, selle

Le Lichuan (chinois simplifié : 利川马 ; chinois traditionnel : 利川馬 ; pinyin : Lìchuān mǎ) est une race chevaline originaire du Lichuan, au Sud-Ouest de la province de Hubei, en Chine. Ce petit cheval adapté au travail dans sa région d'origine était nécessaire aux exploitations agricoles. Très commun dans les années 1980, il est désormais devenu rare.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Hubei a toujours été intimement lié à l'élevage des chevaux, ces animaux étant nécessaires au transport des marchandises en montagnes[1]. Le Lichuan tient son nom d'une ville-district de Hubei. L'arrivée de l'insémination artificielle, en 1958, joue un rôle capital dans l'évolution de la race, des centres de reproduction étant créés[1]. Cependant , la population de la race connaît un déclin extrêmement rapide dès les années 1970, entraînant un phénomène de consanguinité[4]. Dans les années 1980, les fonctionnaires chinois organisent l'élevage du Lichuan pour servir dans l'agriculture. La Chine compte environ 10 000 de ces chevaux à cette époque[3].

Description[modifier | modifier le code]

Article connexe : Morphologie du cheval.

Il forme la plus grande des races de poneys du Sud-Ouest[1] : l'étude de l'université d'Oklahoma donne une moyenne générale de 1,22 m[1], mais les mesures de la FAO donnent une moyenne de 1,26 m chez les mâles et 1,19 m chez les femelles, pour un poids moyen respectif de 292 et 277 kg[2].

Ce sont de petits chevaux compacts, à la constitution remarquablement solide. La tête est assez lourde, avec un profil rectiligne. Les yeux et les naseaux sont larges. Les oreilles sont droites[3]. L'encolure est de longueur moyenne, le garrot plutôt haut[3]. La poitrine est bien développée, les côtes sont arrondies[3]. Le dos et le rein sont courts et à niveau. La croupe est inclinée, avec une queue attachée bas[3]. Les articulations sont solides, les tendons bien développés, le pied très solide[3]. Les antérieurs sont droits, mais les postérieurs sont souvent clos. Les crins sont longs et abondants[3].

Toujours de robe unie[2], il peut être gris, bai, alezan ou noir[1]. Le tempérament est considéré comme doux et aimable[1].

Son appartenance au groupe des poneys du Sud de la Chine[5] est désormais prouvée par les études génétiques qui le rapprochent d'autres races de chevaux présentes le long du fleuve Yangzi Jiang, avec le Baise, le Debao, le Wenshan, le Guizhou, le Luoping, le Jinjiang et le Dali[6],[7]. Elles ont également démontré l’existence de nombreuses lignées maternelles chez la race[8].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Cette race est capable de transporter une charge de 36 à 72 kg sur 18 à 48 km, à une vitesse moyenne de 9,6 km/h et sans repos prolongé, ce qui représente une performance impressionnante au regard du format de l'animal[1]. Bon nombre de Lichuan élevés en montagne étaient vendus en plaine pour le travail agricole[3].

Diffusion de l'élevage[modifier | modifier le code]

C'est une race chinoise native[9]. Le Lichuan a connu un déclin rapide et important entre 1979 (130 000 têtes comptabilisées) et 2005, où seuls entre 18 et 1 532 chevaux sont comptabilisés pour la FAO[2]. Le risque d'extinction qui pèse sur la race a été reconnu par les chercheurs chinois. Bien que le nombre de naissance soit toujours en diminution (2005), le format et la taille de la race ont augmenté ces dernières années[4]. Étonnamment, d'après l'évaluation de la FAO réalisée en 2007, ce cheval n'est pas menacé d'extinction[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j Hendricks 2007, p. 265.
  2. a, b, c et d (en) « Lichuan/China », Domestic Animal Diversity Information System of the Food and Agriculture Organization of the United Nations (DAD-IS) (consulté le 5 octobre 2015)
  3. a, b, c, d, e, f, g, h et i Hendricks 2007, p. 266.
  4. a et b « Analysis of Status and Research of Strategy on Lichuan horse--《China Herbivores》2005年02期 », sur en.cnki.com.cn (consulté le 5 octobre 2015)
  5. Porter 2002, p. 201.
  6. (en) « Investitute of animal science, Beijing : Evaluation of the genetic diversity and population structure of Chinese indigenous horses using 27 microsatellite markers », dans Issues in Animal Science and Research: 2012 Edition, ScholarlyEditions, (ISBN 1481646222 et 9781481646222).
  7. (en) Y. H. Ling, Y. H. Ma, W. J. Guan et Y. J. Cheng, « Evaluation of the genetic diversity and population structure of Chinese indigenous horse breeds using 27 microsatellite markers », Animal Genetics, vol. 42,‎ , p. 56-65 (ISSN 1365-2052, PMID 20477800, DOI 10.1111/j.1365-2052.2010.02067.x, lire en ligne)
  8. « Analyses on mtDNA Cytb Genetic Diversity in Lichuan Horse--《Hubei Agricultural Sciences》2009年12期 », sur en.cnki.com.cn (consulté le 5 octobre 2015)
  9. Porter 2002, p. 173.
  10. (en) « Breeds Currently Recorded In The Global Databank For Animal Genetic Resources » [PDF], Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture, , p. 27

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • (en) « Lichuan/China », Domestic Animal Diversity Information System of the Food and Agriculture Organization of the United Nations (DAD-IS)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [Hendricks 2007] (en) Bonnie Lou Hendricks (préf. Anthony A. Dent), « Lichuan », dans International Encyclopedia of Horse Breeds, Norman, University of Oklahoma Press, , 486 p. (ISBN 080613884X et 9780806138848, OCLC 154690199, lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • [Porter 2002] (en) Valerie Porter, « Lichuan », dans Mason's World Dictionary of Livestock Breeds, Types and Varieties, CABI, (ISBN 085199430X et 9780851994307)