Fullmetal Alchemist: Brotherhood

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fullmetal Alchemist: Brotherhood
Image illustrative de l'article Fullmetal Alchemist: Brotherhood
鋼の錬金術師 FULLMETAL ALCHEMIST
(Hagane no Renkinjutsushi: FULLMETAL ALCHEMIST)
Genres Aventure, steampunk, fantasy, récit d'aventure, action, drame, surnaturel
Thèmes Quête, alchimie, militaire, religion
Anime japonais
Réalisateur
Yasuhiro Irie
Scénariste
Hiroshi Ohnogi
Studio d’animation Studio Bones
Compositeur
Licence (ja) Aniplex
(fr) Dybex
Chaîne Drapeau du Japon MBS, TBS
1re diffusion [1]
Épisodes 64 + 4 OAV

Fullmetal Alchemist: Brotherhood (鋼の錬金術師 FULLMETAL ALCHEMIST, Hagane no Renkinjutsushi: FULLMETAL ALCHEMIST?) est la deuxième adaptation animée du manga Fullmetal Alchemist d'Hiromu Arakawa. Elle est produite par le studio Bones et est diffusée du au au Japon sur MBS. Cet anime est diffusé en simulcast dans les pays francophones, une semaine après la diffusion japonaise par Dybex. Cette nouvelle série, annoncée à la fin de l'édition japonaise du tome 20, se veut plus fidèle à l'histoire et à l'esprit du manga que ne l'avait été la première adaptation (le manga n'étant pas à ce moment terminé, elle n'avait pu respecter que les 4 premiers tomes)[2]. Ainsi, L'anime adapte le manga dans son intégralité[3].

En France, Virgin 17 a diffusé les 9 premiers épisodes[4] entre le et le . Puis, la série a été diffusée du à fin sur MCM dans l'émission Ultra Manga présentée par Noémie Alazard[5]. La série a ensuite été diffusée dans son intégralité du au sur la chaîne Direct Star. Enfin, l'anime était disponible sur Netflix du au .

Synopsis[modifier | modifier le code]

Introduction[modifier | modifier le code]

Les épisodes de la série ont comme première accroche :

« Le principe de l'échange équivalent : pour toute chose reçue, il faut en abandonner une autre de même valeur en retour. Les deux frères Elric partent à la recherche de la « pierre philosophale » car celle-ci ignore ce principe et cela leur permettra de récupérer leur corps d'origine. »

L'alchimie est la science qui permet de comprendre, de décomposer et de recomposer la matière. Bien que puissante, l'alchimie a des limites : il est impossible de créer à partir de rien. On ne peut qu'utiliser des matériaux déjà présents. Ainsi, si l'on veut, par exemple, créer une arbalète en bois avec des flèches à pointes métalliques, il faut transmuter du bois et du métal. En alchimie, c'est la loi fondamentale de l'échange équivalent. Et la transmutation humaine (créer un être humain à partir de ces matières premières) est un tabou absolu. Nul ne peut enfreindre cet interdit.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans le pays d'Amestris, pays où l'alchimie est élevée au rang de science universelle, deux frères, Edward et Alphonse Elric, parcourent le pays à la recherche de la légendaire pierre philosophale. Leur père les a quittés et leur mère, Trisha Elric, meurt quelques années plus tard d'une maladie, laissant ses deux jeunes enfants derrière elle. Quelque temps plus tard, les deux frères tentent de la faire revenir grâce à l'alchimie, bravant la loi qui interdit formellement la transmutation humaine. Ils en payeront le prix fort. Edward, l'aîné, perdra sa jambe gauche, son petit frère son corps tout entier. Ed sacrifiera son bras droit en scellant l'âme de son petit frère Alphonse dans une armure. Edward décide de s'engager dans l'armée à l'âge de 12 ans en tant qu'alchimiste d'État, réussit l'examen haut la main et obtient son nom d'alchimiste : Fullmetal. Aidés du statut d'alchimiste d'État d'Edward, les deux frères chercheront, au péril de leur vie, la pierre qui leur rendra ce qu'ils ont perdu, mais le secret de la pierre philosophale est bien gardé…

Analyse de l’œuvre[modifier | modifier le code]

Inspiration et création de l’œuvre[modifier | modifier le code]

L'univers de Fullmetal Alchemist : Brotherhood s'appuie sur des références religieuses et sur des croyances ésotériques. Par exemple, les « Homonculus », antagonistes de l'histoire, sont des personnifications des sept péchés capitaux de la religion chrétienne, tandis que l'arbre des Sephiroth de la Kabbale est dessiné sur la Porte de la Vérité. Cette dernière représente aussi le péché originel[réf. souhaitée] pouvant être vu en transgressant l'interdit (Edward et la transmutation humaineÈve et le fruit défendu). Il existe également, derrière cette Porte, un personnage énigmatique se présentant en tant que Dieu.

Un des thèmes principaux abordés dans Fullmetal Alchemist: Brotherhood est l'existence de Dieu.

Fullmetal Alchemist : Brotherhood aborde aussi le thème de la souffrance et de la naïveté humaine. La présence des "Homonculus" rappelle et accentue les multiples défauts de l'Homme.

Le dernier thème abordé est sans doute celui qui ressort le plus : l'alchimie. Elle est présente tout le long de l'animation et est une science universelle dans le pays d'Amestris, et est comparable à l’elixorologie, une forme d’alchimie propre à l’Empire de Xing. De nombreux symboles alchimiques sont placés dans l'animation, sous forme de pentacles ou de symboles, jusque sur les gants et les mains des personnages (Roy Mustang, Solf J. Kimblee, etc.).

Réception et critiques[modifier | modifier le code]

La série est très populaire et appréciée au vu des notes sur les sites spécialisés. Elle est première dans le classement du site MyAnimeList avec une note de 9.15/10[6] et est classée 4e dans le "Top 100 des meilleurs animes japonais de tous les temps". Elle est également l'un des 6 animes présents dans les "100 séries préférées" des inscrits du site SensCritique[7] avec une note de 8.2/10[8].

Elle obtient les notes de 9,1/10 sur IMDb[9] et 4,4/5 sur AlloCiné[10].

En 2020 dans un article paru sur le site Le Monde, la journaliste Pauline Croquet met en lien la diffusion de la série en 2010 comme une des raisons de la popularité toujours visible chez les adolescents pour le manga Fullmetal Alchimist, publié en France depuis 2005[11].

Anime[modifier | modifier le code]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Titre français Titre japonais Dates de diffusion japonaise Chapitres du manga correspondant
1 L'Alchimiste Fullmetal 鋼の錬金術師 HS
2 Le Premier Jour はじまりの日 21-23-24
3 La Ville hérétique 邪教の街 01-02
4 L'Angoisse de l'Alchimiste 錬金術師の苦悩 05
5 Pluie de chagrin 哀しみの雨 06-07
6 Un foyer et Une famille 希望の道 08-09
7 La Vérité cachée 隠された真実 10-11
8 Le Cinquième Laboratoire 第五研究所 12-13
9 Sentiments composés 創られた想い 13-14
10 Chacun sa route それぞれの行く先 15-16
11 Miracle à Rush Valley ラッシュバレーの奇跡 17-18-19
12 Un est tout, tout n'est qu'un 一は全、全は一 20-22 (chapitre 21 dans l'épisode 2)
13 Les Bêtes de Dublith ダブリスの獣たち 25-26-27-28
14 Ce qui se tapit au sous-sol 地下にひそむ者たち 28-29-30-31
15 Le Messager de l'Est 東方の使者 31-32-33
16 Les Traces d'un compagnon d'armes 戦友の足跡 34
17 La Flamme froide 冷徹な焰 35-36-début du 37
18 L'Arrogance au creux de sa jeune main 小さな人間の傲慢な掌 37-40-41
19 La mort de ce qui ne peut pas mourir 死なざる者の死 38-39
20 Le Père devant la tombe 墓前の父 42-43-44
21 L'Avancée de l'imbécile 愚者の前進 fin du 44-45
22 La silhouette que l'on voit au loin 遠くの背中 46-47
23 Une Jeune Fille sur le champ de bataille 戦場(いくさば)の少女 47-48
24 Dans le ventre 腹の中 49-50
25 La Porte des ténèbres 闇の扉 51-52
26 Retrouvailles 再会 52-53
27 Le Banquet d'interlude 狭間の宴 Résumé des anciens épisodes (Flash-Back)
28 Père おとうさま fin du 53-54-55-début du 56
29 Les Divagations d'un imbécile 愚者の足掻き 56-57
30 L'Extermination d'Ishbal イシュヴァール殲滅戦 58-59-60-61-62
31 Une promesse à 520 cenz 520センズの約束 62-63
32 Le Fils du Führer 大総統の息子 63-64
33 La Muraille nord de Briggs ブリッグズの北壁 64-65
34 La Reine des glaces 氷の女王 65-66
35 Les Contours de ce pays この国のかたち 66-67
36 Portrait de famille 家族の肖像 fin du 67-68-69
37 Le Premier Homonculus 始まりの人造人間 70-71
38 La Bataille de Baschool バズクールの激闘 résumé du 03-71-72
39 Un rêve éveillé 白昼の夢 72-73
40 Homonculus, le petit être dans une fiole フラスコの中の小人 74-75
41 Abysses 奈落 76-77
42 Le Début de la contre-attaque 反撃の兆し 77-78
43 La Morsure d'une fourmi 蟻のひと噛み 79-80
44 En avant toute ! バリンバリンの全開 81-82
45 Le Jour promis 約束の日 82-83
46 L'ombre qui approche 迫る影 84-85
47 Le Messager des ténèbres 闇の使者 85-86
48 La Promesse du passage souterrain 地下道の誓い 87
49 Amour familial 親子の情 88-89
50 Panique à Central セントラル動乱 89-90
51 L'Armée immortelle 不死の軍団 90-91-92
52 L'union fait la force 皆の力 91-92-93
53 Les Flammes de la vengeance 復讐の炎 93-94
54 La Terre Brûlée 烈火の先に 94-95
55 L'Éthique de vie de ces adultes 大人たちの生き様 98-96-97
56 Le Retour du Führer 大総統の帰還 97-98
57 Repos éternel 永遠の暇 98-99
58 Sacrifices humains ひとばしら 100-101
59 Lumière perdue 失われた光 101-102-103
60 L'Œil du ciel, la porte de la terre 天の瞳、地の扉 103-104
61 Celui qui avale Dieu 神を呑みこみし者 104-105-106
62 Contre-attaque déchaînée 凄絶なる反撃 106-107
63 De l'autre côté de la porte 扉の向こう側 108
64 Au bout du voyage 旅路の涯 Fin du chapitre 108

Musiques[modifier | modifier le code]

  • Épisodes 1 à 14
    • Opening • YUI - Again
    • Ending • Sid - Uso
  • Épisodes 27 à 38
  • Épisodes 39 à 50
  • Épisodes 51 à 64
    • Opening • Sid - Rain (également utilisé comme ending pour l'épisode 63)
    • Ending • Shōko Nakagawa - Ray of Light

La musique originale de la série a été composée par Akira Senju et enregistrée avec le prestigieux Orchestre Philharmonique de Varsovie. Fullmetal Alchemist Original Soundtrack 1 a été publié le [13]. Fullmetal Alchemist Original Soundtrack 2 a été publié le [14]. Fullmetal Alchemist Original Soundtrack 3 est sorti le [15]. Une compilation Fullmetal Alchemist Final Best regroupant tous les openings et endings est sortie le [16].

OAV[modifier | modifier le code]

Ces OAV hors-série correspondent à des épisodes d'une quinzaine de minutes inclus sur les disques Blu-ray au Japon et relatent des aventures parallèles à celles de la série principale.

Titre français traduit Titre anglais Titre japonais Dates de diffusion japonaise
OAV 1 L'Alchimiste aveugle Blind Alchemist 盲目の錬金術師 - Mōmoku no Renkinjutsushi
OAV 2 Simplicité Simple People シンプルな人々 - Shinpuru na Hitobito
OAV 3 Les Contes du maître Tales of the Master 師匠物語 - Shishō Monogatari
OAV 4 Encore un champ de bataille Yet Another Man's Battlefield それもまた彼の戦場 - Sore mo Mata Kare no Senjō

Doublage[modifier | modifier le code]

Voix japonaises[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Redoublage[modifier | modifier le code]

En , Fullmetal Alchemist: Brotherhood a été diffusé pendant une semaine sur Virgin 17 à raison de deux épisodes par jour. Le doublage effectué sous la direction de Vincent Violette interpella des fans de la VF à cause de certains changements de comédiens de la première série comme Arthur Pestel, Audrey Pic, Thierry Kazazian et Martial Le Minoux.

Le , Dybex a publié un communiqué de presse concernant le doublage de la série après une première diffusion des neuf premiers épisodes en octobre :

« Bruxelles, le ,

Avec près de 5 millions de vidéos vues depuis le lancement du premier simulcast France - Japon de l’histoire de la Japanime, Fullmetal Alchemist confirme, s’il le fallait, son statut de série culte. Sa nouvelle incarnation, fidèle à l'œuvre d’Hiromu Arakawa, renoue avec le succès fulgurant de son illustre prédécesseur, et le porte, avec l’aide des internautes, à des niveaux rarement atteints de notoriété. Prévue pour un lancement début 2010 sur les ondes de Virgin 17 sur la TNT, la série est actuellement en doublage. Après quelques évènements inattendus, et toujours à l’écoute de ses clients, Dybex est parvenue à recontacter certaines voix, trop vite portées disparues. C’est finalement le talentueux Thierry Kazazian, directeur de plateau de la première série, qui reprendra le flambeau sur FMA Brotherhood et assurera le doublage de cette nouvelle série. On verra donc bien le retour des principaux protagonistes français dans l’aventure : Arthur Pestel, Audrey Pic, Martial Le Minoux, Bruno Magne, Thierry Kazazian et plusieurs autres voix familières reprendront leurs rôles respectifs pour ce qui s’annonce comme le grand succès audiovisuel de 2010, dans le petit monde de la japanime[17]. »

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

DVD collectors[modifier | modifier le code]

  • Dybex produit, traduit et édite les coffrets DVD « collectors » dans les pays francophones :

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

  • Le premier jeu vidéo adaptant la série Brotherhood se nomme Fullmetal Alchemist: Prince of the Dawn (éditeur : Square Enix), ce jeu d'action / aventure est sorti le au Japon sur Wii. Cependant celui-ci ne suit pas la trame de l'histoire du manga mais propose plutôt un rajout et donc une histoire entièrement originale avec de nouveaux personnages. L'action se situe au début du tome 16.
  • Une suite à ce jeu intitulée Fullmetal Alchemist: Daughter of the Dusk (aussi chez Square Enix) est sortie le au Japon.
  • Un jeu d'action Fullmetal Alchemist: Brotherhood (éditée par Namco Bandai Games) est sorti le au Japon et le en France sur PSP.
  • Un autre jeu sur PSP nommé Fullmetal Alchemist: Yakusoku no Hi he est sorti le au Japon (toujours par Namco Bandai Games).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ja) « Fin de FMA : Brotherhood le 4 juillet au 64e épisode » sur Anime News Network, consulté le 12 juin 2010
  2. « F.A.Q. du site officiel français de FMA : Brotherhood maintenant par Dybex »
  3. « Total-Manga : annonce de la fin de l'animé »
  4. « Scoop FMA : Brotherhood sur Virgin17 »
  5. « FMA : Brotherhood sur MCM »
  6. (en) « Top Anime », sur MyAnimeList.net (consulté le )
  7. « Vos 100 séries préférées - SensCritique », sur www.senscritique.com (consulté le )
  8. « Fullmetal Alchemist : Brotherhood - Anime (2009) - SensCritique », sur www.senscritique.com (consulté le )
  9. (en) « Fullmetal Alchemist: Brotherhood », sur imdb.com
  10. a et b « Fullmetal Alchemist : Brotherhood », sur allocine.fr
  11. « Manga : « Fullmetal Alchemist », une alchimie toujours à l’œuvre », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ) :

    « Terminée depuis dix ans au Japon, la série n’en reste pas moins un des mangas les plus marquants de sa décennie. En France, il a conquis les adolescents grâce à la diffusion d’une première série sur Canal+ puis, sur la TNT, d’une nouvelle version animée, Full Metal Alchemist : Brotherhood, au tournant des années 2010. Depuis sa publication dans l’Hexagone en 2005 par l’éditeur Kurokawa, qui venait à l’époque de se lancer, les 27 tomes de la série se sont écoulés à 3,5 millions d’exemplaires. »

  12. « Fullmetal Alchemist : Brotherhood », sur nautiljon.com
  13. (ja) « Original Soundtrack 1 CDJapan »
  14. (ja) « Original Soundtrack 2 CDJapan »
  15. (ja) « Original Soundtrack 3 CDJapan »
  16. (ja) « Final Best CDJapan »
  17. Communiqué de presse
  18. « Sortie du 1er coffret de Fullmetal Alchemist: Brotherhood » sur Manga-News
  19. « Sortie du 2e coffret de Fullmetal Alchemist: Brotherhood » sur Manga-News
  20. « Sortie du 3e coffret de Fullmetal Alchemist: Brotherhood » sur Manga-News
  21. « Sortie du 4e coffret de Fullmetal Alchemist: Brotherhood » sur Manga-News, m-à-j le 29 novembre 2010
  22. « Sortie du 5e coffret de Fullmetal Alchemist: Brotherhood » sur Manga-News, m-à-j le 23 février 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]