Frigg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Frigg (gisement)
La déesse Frigg filant les nuages, John Charles Dollman.

Frigg est une Ase, déesse-mère épouse d'Odin, mère de Baldr et de Höd. Selon les pays, elle porte aussi le nom de Frigga, Frija ou Friga.

Frigg patronne le mariage et la maternité dans la mythologie nordique. Magicienne, elle connaît l'avenir et la destinée de tous les hommes, mais ne dévoile jamais ses secrets. En effet, lorsque son fils, Baldr, paraît menacé de mort, elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour que chaque chose respecte malgré tout le jeune dieu, mais elle oublie une malheureuse branche de gui. Elle lui sera fatale, au grand désespoir de tous, sauf de Loki qui a permis cette mort.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Frigg signifient « seigneure » ou « dame », mais autre étymologies peut être traduit par « amour » ou « passionnée » et montre plusieurs variations parmi les nombreuses cultures de l'Europe du Nord, à la fois localement et dans le temps.

Elle est appelée, en allemand méridional Frea, en haut-allemand archaïque Frija ou Friia, en suédois Friggja, en vieil anglais Frigo (génitif Frīge) et dans les opéras de Wagner Fricka. Il est également suggéré par certains auteurs que la « Frau Holle » de la culture populaire allemande se réfère à la déesse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Frigg est la fille de Fjorgyn (version masculine de « Terre », cf. version féminine de « Terre-Mère », Thor[incompréhensible]), sa mère n'est pas identifiée dans les histoires qui ont survécu. En Scandinavie, la constellation d'Orion est appelé le « Distaff Frigg » (Broche de Frigg). Comme la constellation est sur l'équateur céleste, plusieurs interprètes suggèrent que les étoiles qui tournent dans le ciel de la nuit peuvent avoir été associées avec le rouet de Frigga.

La déesse Saga, qui a été décrite comme buvant avec Odin dans des gobelets d'or dans sa salle de Fensalir pourrait être une représentation de Frigg avec un nom différent.

Frigg est toujours représentée filant du tissu ou des nuages.

Frigg a le don de divination, comme plusieurs dieux.

Relations entre Frigg et Freyja[modifier | modifier le code]

Freyja serait l'hypostase de Frigg, déesse de l'amour du foyer et du mariage. L'époux de Freyja est Ód, celui de Frigg est Odin (Ód serait l'hypostase de Odin). Les deux déesses auraient pour origine Frijjo (germanique), la Grande Déesse Mère.

Frigg à l'opéra[modifier | modifier le code]

C'est un personnage, sous la graphie « Fricka », de L'Or du Rhin et de La Walkyrie de Richard Wagner. Elle y est décrite comme jalouse, ayant construit le Walhalla pour retenir Wotan (L'Or du Rhin, scène 2); voir aussi la dispute entre les époux divins à propos des Walkyries et des Wälsungen, acte I, scène 2 de La Walkyrie, où elle exige la mort de Siegmund, officiellement pour son inceste et adultère, en réalité parce qu'il est fils de Wotan et de Erda. En revanche, scène 4 de L'Or du Rhin, elle incite son époux à la mesure, en lui conseillant de rendre l'Anneau du Nibelung aux géants.

Hommage[modifier | modifier le code]

Frigg est l'une des 1 038 femmes dont le nom figure sur le socle de l'oeuvre contemporaine The Dinner Party de Judy Chicago. Elle y est associée à la Déesse de la fertilité, deuxième convive de l'aile I de la table[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Snorri Sturluson, Edda en prose Gylfaginning, 35.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Musée de Brooklyn - Frigg