Prescience

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La prescience est un terme du vocabulaire théologique définissant la faculté divine de Connaissance absolue, transcendant les catégories humaine des Passé, Présent et Avenir. Fréquemment utilisé dans le molinisme et autres théories des XVIe et XVIIe siècles liées aux controverses sur la 'Liberté humaine et Grâce de Dieu' le terme, dans son sens théologique a vieilli et est aujourd’hui[Quand ?] peu utilisé. S'il s'agit de la connaissance anticipée des évènements à venir, on parle plutôt de précognition.

Article détaillé : Précognition.

L'idée de connaissance anticipative a été développée de multiples manières dans le domaine de la science-fiction. Elle y apporte un pouvoir important et souvent décisif.

Exemples d'utilisation en science-fiction[modifier | modifier le code]

  • Frank Herbert dans le Cycle de Dune n'en parle pas comme étant la capacité à voir un avenir statique, mais plutôt celle de deviner les différents chemins possibles, avec leurs conséquences et leur probabilité, ce qui permet de choisir (et le choix le plus facile n'étant pas toujours le meilleur). À noter que ce « don » est aussi un fardeau.
  • Philip K. Dick dans la nouvelle Le Rapport minoritaire (adaptée par Steven Spielberg dans Minority Report) utilise la prescience comme un instrument de la police pour supprimer les crimes. Sa nouvelle Glissement de temps sur Mars établit un lien entre prescience et autisme de façon assez brillante. De même, la nouvelle L'homme doré postule l'émergence d'un mutant capable d'une prescience parfaite sonnant le glas de l'espèce humaine classique. Elle est adaptée pour le grand écran sous le titre de Next (2007).
  • L'Oracle dans Matrix serait un méta-programme assurant l'équilibre du système informatique global de ce monde post-singularité, capable de lire l'avenir comme un voyant.
  • Yoda, dans Star Wars, explique à Luke Skywalker que la vision qu'il vient d'avoir est l'une des facultés issues de la maîtrise de la Force, ce qu'il commente par la dialectique : « Toujours en mouvement est l'avenir. »
  • Destinée, un personnage lié aux X-Men de Marvel, est une mutante dont le pouvoir est la prescience. Elle utilisera ce don pour écrire des journaux prophétisant, notamment, la venue des Douze.

Voir aussi[modifier | modifier le code]