Fortifications de Florence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un morceau encore bien conservé de la zone San Niccolò
Plan de Florentia au Museo di Firenze com'era

Les fortifications de Florence (Mura di Firenze en italien) est l'ancienne couronne défensive de la ville de Florence.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les remparts comptent six tracés différents ; ils sont achevés à la moitié du XVIe siècle. Les murs de la ville de la partie nord de l'Arno furent abattus dans le cours du XIXe siècle pour percer les boulevards périphériques, en laissant seulement les portes d'accès, pendant que les parties sud et la zone du quartier de l'Oltrarno sont encore visibles et sont bien conservées.

Les datations sur les différentes enceintes au cours des âges sont controversées par les spécialistes et particulièrement l'existence de celle indiquée comme seconde cerchia byzantine.

Plusieurs tronçons en ont été démolis pendant le Risanamento, nom italien donné aux travaux d'aménagement de la ville de Florence entre 1865 et 1870.

Le tracé[modifier | modifier le code]

Le mura au quartier San Niccolò, vue sur le Forte Belvedere

De l'ouest, en partant vers l'amont de l'Arno, en sens horaire :

Notes et références[modifier | modifier le code]


Articles connexes[modifier | modifier le code]