Baptistère Saint-Jean de Florence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Baptistère Saint-Jean
Image illustrative de l’article Baptistère Saint-Jean de Florence
Face sud-est
Présentation
Nom local San Giovanni
Culte Catholicisme
Type Baptistère
Début de la construction IVe siècle
Style dominant Architecture romane
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la Toscane Toscane
Département Firenze
Ville Florence
Coordonnées 43° 46′ 24″ nord, 11° 15′ 17″ est

Le baptistère Saint-Jean (battistero di San Giovanni) à Florence est situé sur la piazza del Duomo, à l’ouest de la cathédrale Santa Maria del Fiore.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le bâtiment[modifier | modifier le code]

Si le baptistère est bâti sur d'anciennes constructions romaines du Ier siècle (peut-être un temple de Mars), sa construction initiale, qui remonte au IVe siècle, en fait un des plus vieux bâtiments de la ville : la première basilique fut consacrée en 393. Ce n'est pas encore un baptistère et elle deviendra cathédrale au IXe siècle.

Rebâti sur un plan octogonal et revêtu de marbre blanc sur son extérieur, et coiffé d'une toiture pyramidale, son rôle de baptistère est officiel en 1128, reconnu comme bel exemple d'architecture romane de Toscane. Son abside rectangulaire, la Scarsella (la bourse ou l'escarcelle) est ajoutée au XIIIe siècle.

Le sol est carrelé et la voûte et les parois sont couvertes de mosaïques de style byzantin. Le plafond pyramidal commencé au XIIIe siècle n'est achevée qu'au XIVe siècle et comporte un Christ du Jugement dernier monumental et des panneaux des épisodes de l'Ancien Testament et du Nouveau Testament, ainsi que de la vie de Jean le Baptiste. De nombreux artistes s'y sont succédé de Gaddo Gaddi jusqu'à Cimabue.

Les fonts baptismaux de 1371 et le tombeau de l'antipape Jean XXIII qui mourut en 1419, ont été réalisés par Donatello.

Les trois portails[modifier | modifier le code]

Le baptistère est particulièrement connu pour ses trois portails, plus exactement leurs portes de bronze, réalisées à des époques différentes et ornées de bas-reliefs (désormais conservées au Museo dell'Opera del Duomo et remplacées aujourd'hui in situ par des copies).

  • Les portes du sud sont réalisées entre 1330 et 1338 sous la conduite d'Andrea Pisano, associé à différents artisans qu'il a fait venir de Venise.
  • En 1425, alors que les portes sud viennent d'être installées, on confie à nouveau à Ghiberti la supervision des portes est, qui font directement face au Dôme. Ornée également de bas-reliefs, mais selon une organisation différente de celle des deux portes précédentes (10 subdivisions au lieu de 28), elles s'en distinguent également par le fait qu'elles sont recouvertes d'une pellicule d'or. Leur réalisation nécessite à nouveau vingt-cinq ans (fin des travaux : 1452) et la collaboration de plusieurs artistes, dont Donatello. Elle aura un impact retentissant sur plusieurs générations d'artistes, notamment, un siècle plus tard, Michel-Ange, qui la surnommera Porte du Paradis. Les principes de la perspective conique (élaborée vers 1425 par Brunelleschi et le peintre Masaccio)[2] y sont nettement perceptibles.

Structure des trois portails

Porte sud
Andrea Pisano,
1330-1336 :
  •  1. L'Annonce de l'ange à Zacharie.
  •  2. Zacharie rendu muet
  •  4. La Naissance de Jean le Baptiste.
  •  5. Zacharie écrit le nom de l'enfant.
  •  6. Jean dans le désert.
  •  7. Jean s'adresse aux Pharisiens.
  •  8. Jean annonce la venue du Christ.
  •  9. Le Baptême de ses disciples.
  • 10. Le Baptême du Christ.
  • 11. Jean critique Hérode Antipas.
  • 12. L'Incarcération de Jean.
  • 13. Les disciples rendent visite à Jean.
  • 14. Les disciples redent visite à Jésus.
  • 15. La Dance de Salomé.
  • 16. La Décapitation de Jean.
  • 17. La Présentation de la tête de Jean à Hérode Antipas.
  • 18. Salomé présente la tête de Jean à Hérodiade.
  • 19. Le Transport du corps de Jean.
  • 20. L'Enterrement de Jean.
  •  A. L'Espoir
  •  B. La Foi
  •  C. La Charité
  •  D. L'Humilité
  •  E. La Force morale
  •  F. La Tempérance
  •  G. La Justice
  •  H. La Prudence
Porte nord
Lorenzo Ghiberti,
1401-1425 :
Porte est: les portes du paradis
Lorenzo Ghiberti,
1425-1452 :
  •  1. Adam et Eve
  •  2. Caïn et Abel
  •  3. Noé
  •  4. Abraham
  •  5. Isaac avec Esaü et Jacob
  •  6. Joseph
  •  7. Moïse
  •  8. Josué
  •  9. David
  • 10. Salomon et la reine de Saba.

Annexes[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :