Leonardo Bruni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bruni et Aretin.
Leonardo Bruni
Leonardo Bruni 2.jpg

Leonardo Bruni

Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Activités
Autres informations
Maîtres
Élève

Leonardo Bruni (en français Léonard Bruni et en latin Leonardus Brunus Aretinus), également connu en français sous le nom de Léonard d'Arétin (Arezzo, v. 1370 - Florence, ) est un chancelier florentin, un philosophe, un humaniste, un historien et un traducteur italien - il est considéré comme le créateur de la forme renaissance de la traduction - actif à Florence dans la première moitié du Quattrocento.

Biographie[modifier | modifier le code]

Secrétaire apostolique du pape Innocent VII puis de ses trois successeurs, Leonardo Bruni se retire à Florence où il succède à Coluccio Salutati à la chancellerie après avoir fait partie de son cercle de lettrés qui comprenait, entre autres, Poggio Bracciolini et l'érudit Niccolò Niccoli, pour discuter des œuvres de Pétrarque et de Boccace.

Il rédige l'histoire des Florentins (Historiarium Florentinarum Libri XII), ce qui lui vaut la citoyenneté florentine et une exemption d'impôts à vie. Cette Histoire de Florence, en 12 livres, rédigée en latin et publiée en 1610, est le plus important de ces ouvrages.

Il fut un des premiers à étudier la littérature grecque et il a contribué grandement à l'étude du latin et du grec, en impulsant la traduction d'Aristote, de Plutarque, de Démosthène, de Platon et d'Eschine.

Son monument funéraire se trouve dans la nef de Santa Croce et c'est une œuvre en marbre de Bernardo Rossellino de 1444.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

De primo bello punico, 1471
  • Historiarium Florentinarum ;
  • les Vies de Dante et de Pétrarque ;
  • des Lettres et des Mémoires, précieux pour l'histoire de son temps.
  • De interpretatione recta (1420–1426) - présenté et partiellement traduit dans : J.-Ch. Vegliante, D'écrire la traduction, Paris, PSN, 1991 et 1996.
  • Laudato Florentinae urbis, une Florence idéalisée
  • De studiis et litteris liber
  • Cicero novus
  • Vita Aristotelis
  • Dialogi ad Petrum Paulum Histrum
  • l’Oratio in funere Johannis Strozzae (Oraison funèbre de Nanni Strozzi) ;
  • De primo bello Punico
  • De bello italico
  • De militia
  • Constitution florentine
  • Difesa contro i riprensori del popolu di Firenze
  • Canzone a laude di Venere
  • Spenta veggio
  • Isagogicon moralis disciplinae

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Bruni Leonardo, De la traduction parfaite, traduit du latin et préfacé par Charles Le Blanc, Presses de l'Université d'Ottawa, 2009.
  • Philosophie hédoniste - Leonardo Bruni le stoïcien, séminaire du mardi 27 janvier 2004 à l'Université populaire de Caen, par Michel Onfray
  • Laurence Bernard-Pradelle, Histoire, éloquence et poésie à Florence au début du Quattrocento, Honoré Champion, Paris, 2008
  • Viti P., Leonardo Bruni, cancelliere della Repubblica di Firenze, Firenze, 1990
  • Viti P., Leonardo Bruni e Firenze: studi sulle lettere pubbliche e private, Firenze, 1992
  • Witt R.G., In the Footsteps of the Ancients. The Origins of Humanism from Lovato to Bruni, Leyde, 2000
  • Baron H., The Crisis of Early Italian Renaissance: Civic Humanism and Republican Liberty in an Age of Classicism and Tyranny, Princeton University press, 1966
  • Baron H., In Search of Florentine Civic Humanism: Essays on the Transition from Medieval to Modern Thought, 2 vols., Princeston, 1988
  • Baron H., From Petrarch to Leonardo Bruni, Chicago & Londres, 1968
  • History of the Florentine People, edited and translated by James Hankins, Londres, 2001
  • Viti P., Opere letterarie e politiche, Turin, 1996

Liens externes[modifier | modifier le code]