Fahd ben Abdelaziz Al Saoud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Fahd ben Abdelaziz al-Saoud)
Aller à : navigation, rechercher
Fahd ben Abdelaziz Al Saoud
فهد بن عبد العزيز آل سعود
Le roi Fahd au palais d'al Yamamah en janvier 2005.
Le roi Fahd au palais d'al Yamamah en janvier 2005.
Titre
5e roi d'Arabie saoudite
6e Premier ministre d'Arabie saoudite

(23 ans 1 mois et 19 jours)
Régent Abdallah ben Abdelaziz Al Saoud (1996-2005)
Premier ministre Lui-même
Prédécesseur Khaled
Successeur Abdallah
Prince héritier d'Arabie saoudite

(7 ans 2 mois et 19 jours)
Monarque Khaled
Prédécesseur Khaled ben Abdelaziz Al Saoud
Successeur Abdallah ben Abdelaziz Al Saoud
Ministre de l'intérieur
19621975
Monarque Saoud
Fayçal
Prédécesseur Fayçal ben Turki Al Saoud
Successeur Nayef ben Abdelaziz ben Abderrahman Al Saoud
Ministre de l'Éducation
19531962
Monarque Saoud
Prédécesseur Nouvelle fonction
Successeur Abdulaziz bin Mohammad Al Shaikh
Biographie
Dynastie Saoud
Date de naissance ou 1923
Lieu de naissance Riyad
Date de décès (à 84 ans)
Lieu de décès Riyad
Père Abdelaziz ben Abderrahman ben Fayçal Al Saoud
Mère Hassa bint Ahmed Al Soudayri
Enfant(s) Fayçal ben Fahd
Muhammad ben Fahd
Khaled ben Fahd
Abdelaziz ben Fahd
Héritier Abdallah ben Abdelaziz Al Saoud (1982-2005)
Résidence Palais d'Al-Yamamah
Villa de l'Aube

Fahd ben Abdelaziz Al Saoud
Monarques d'Arabie saoudite

Fahd ben Abdelaziz Al Saoud (en arabe : فهد بن عبد العزيز آل سعود), né en 1921 ou 1923[1] à Riyad et mort le à Riyad, est roi, Premier ministre du royaume d'Arabie saoudite et chef de la maison des Saoud de 1982 à sa mort. Il est le fils du roi Abdelaziz Al Saoud, fondateur de la dynastie, l'un des sept fils qu'il eut avec Hassa bint Ahmed Al Soudayri.

Fahd est victime d'une grave attaque cérébrale en 1995 qui l'empêche d'exercer ses fonctions officielles. Son demi-frère, le prince Abdallah, régent depuis 1996, lui succède.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Peu après sa naissance, son père ibn Saoud consolide la prééminence du clan familial sur la péninsule Arabique, signant en 1927 le traité de Djeddah (en) le consacrant roi du Hejaz et du Nejd. L'Arabie saoudite est officiellement fondée en 1932.

Le prince Fahd effectue sa scolarité à l'École des Princes à Riyad, une école créée par son père pour l'éducation de la famille royale. Puis il fréquente à l'Institut d'études religieuses de La Mecque.

En 1945, Fahd fit son premier voyage d'État à l'étranger (à New York) pour assister à l'ouverture de la session plénière de l'ONU, pour laquelle il accompagnait son frère Fayçal qui était alors ministre des affaires étrangères.

En 1953, âgé de 30 ans, Fahd fut promu ministre de l'éducation par son père. Cette même année, il fit sa première visite officielle pour représenter la maison des Saoud au couronnement de la reine Elizabeth II. En 1959, il conduisit la délégation saoudienne de la Ligue arabe, montrant ainsi sa haute destinée dans les affaires du royaume. En 1962, Fahd reçut le poste clé de ministre de l'intérieur, puis de second vice-Premier ministre cinq ans plus tard.

Le , le roi Fayçal fut assassiné par un de ses neveux. Son demi-frère Fahd devint alors prince héritier et premier vice-Premier ministre du roi Khaled.

Règne[modifier | modifier le code]

Le roi Fahd subventionna la construction de mosquées de par le monde, comme la mosquée Ibrahim al-Ibrahim à Gibraltar qui ouvrit ses portes en 1997.

Quand le roi Khaled meurt, le , Fahd accède au trône et nomme son demi-frère Abdallah premier vice-Premier ministre.

En 1986, le roi Fahd se proclame « gardien des deux saintes mosquées », deux des trois lieux saints de l'islam étant sur le territoire saoudien : La Mecque et Médine.

Au moment de la Guerre du Golfe, il permet l'installation de bases permanentes de l'armée américaine, ce qui lui vaut certaines critiques[réf. nécessaire] dans son pays et même des manifestations assez importantes en 1993.

Le roi Fahd est victime le d'un accident vasculaire cérébral qui le force à déléguer la plus grande partie de la conduite des affaires au prince Abdallah, qu'il nomme régent en 1996, recevant cependant quelques visiteurs triés sur le volet. Il ordonna une sévère répression contre les islamistes proches d'Al-Qaida[réf. nécessaire].

Quand son fils aîné Fayçal, membre du Comité international olympique, mourut en 1999, le roi était en Espagne et ne fit pas le voyage retour pour son enterrement.

Le , le roi est hospitalisé dans un état grave pour une infection pulmonaire et meurt le .

Descendance[modifier | modifier le code]

Il a eu cinq épouses, neuf fils et cinq filles[2] dont :

  • Mohammed (actuel gouverneur de la province d'Assa)
  • Abdelaziz (homme d'affaires) (Azouzi)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La date de naissance de Fahd al Saoud est sujette à caution, certaines sources mentionnent 1920, d'autres 1921 et d'autres encore 1923.
  2. datarabia.com - voir aussi famille royale saoudienne